Réseaux citoyens de St-Etienne
Accueil Qui sommes-nous Nous contacter Nous aider Plan du site Admin
   
Vous êtes ici : Culture / idées > "Histoires et paroles des héritiers de l’immigration algérienne"
A la une
Agenda
Albums photos
Images à la une
Envoyez la musique !
La France insoumise / Jean-Luc Mélenchon
Nous sommes Grecs
Agroécologie
Agriculture paysanne
AMAP et réseau des AMAP
AMAP-Saint-Etienne
L’avenir du mouvement des AMAP
Les Amap dans la Loire
FAQ - De la ferme au quartier
Collectif Zérogm42
Collectif "nourrir l’humanité"
Maison de la semence
G.R.A.I.N. / Via Campesina
Collectif Liberté Justice Palestine
Chroniques pour la Palestine
Moyen-Orient et monde arabe / Georges Corm
Réseau RESF
Réseau Solidarité Rroms
Egalité des droits / Antiracisme
Une école pour tou(te)s
Survie / Françafrique
Quelle connerie la guerre !
Collectif "personne à la rue !"
Justice sociale / Droits sociaux
Assises droits sociaux
Forum des droits sociaux
Logement
Non au CPE !
Santé
Services publics
Travail / Emploi / Retraite
Portail pour l’accès aux droits sociaux
Le travail social dans la crise
Terrain d’entente
Groupe de réflexion "travail travail !"
Réseau salariat
Ecole / Education populaire
Justice écologique
Collectif Action Climat - CLAC
Sortir du nucléaire
Démocratie
Démocratie participative
Porto Alegre/St-Etienne
Libertés
Europe
Sortir du capitalisme
TAFTA
Changer la mondialisation ?
Forums sociaux
Changer la gauche ?
Gouvernement Hollande-Ayrault-Valls
Gouvernement Sarkozy
Chronique d’une élue citoyenne
Ville de Saint-Etienne
Conseil municipal
Elections municipales 2008
C’est notre histoire
Culture / idées
Les Héroïnes
Libres paroles
Des livres, des films, des sites...
Cafés citoyens au Remue-Méninges
Atelier de philosophie
Université Populaire - Laboratoire Social / Collectif Malgré Tout
Médias
Qui sommes-nous
Réseaux/Associations
"Histoires et paroles des héritiers de l’immigration algérienne"
Projection-Débat le mardi 1er février 2005 à 20h au cinéma Le France, 8 rue de la valse, Saint-Etienne
dimanche 16 janvier 2005, par Sara Millot et Julien Gourbeix


Quelle place dans la société française ? Quelle reconnaissance historique et politique ?

Projection d’un court-métrage et de deux films documentaires réalisés en Rhône-Alpes, "Il était une fois en France" et "L’exil et le royaume". Soirée en présence des réalisateurs et de militants associatifs et politiques.

"Il était une fois en France" : un film de Dahmane Bouaziz

Début des années 80, les banlieues lyonnaises s’enflamment. Cristallisée par les événements des Minguettes (rodéos, affrontements entre jeunes et policiers...), la jeunesse issue de l’immigration fait une entrée fracassante sur le devant de la scène et devient un objet d’attention nationale. La fin des années Giscard engluées dans la crise économique provoque le retour de la gauche au pouvoir. François Mitterrand est élu le 10 Mai 1981. Ses années à la présidence coïncident avec les balbutiements d’un mouvement naissant de la jeunesse issue de l’immigration.

Paris et Lyon, places fortes de l’immigration, sont le théâtre d’expériences marquantes (manifestations, associations, concerts...) d’une mouvance associative de jeunes immigrés dérangeante. Confrontés aux mêmes discriminations que leurs parents, ce mouvement jeune diffère par ses modes d’actions beaucoup plus virulents et revendicateurs. Il fera l’objet de récupération politique et parfois de luttes intestines. Ces vingt dernières années résument l’histoire chaotique de ce mouvement. Les événements des Minguettes, la Marche des Beurs, la création de SOS Racisme, les émeutes de Vaulx- en-Vélin en 90 en sont les moments clés.
Vingt ans après, quel en est l’héritage et que reste-t-il de toutes ces années de luttes ?

Marche contre les crimes racistes, début 90 - 29.1 ko
Marche contre les crimes racistes, début 90

"L’exil et le royaume" un film : de Sara Millot et Julien Gourbeix

L’histoire de l’immigration est peuplée de mondes, d’expériences, de visages. Pour qu’elle puisse trouver enfin une place dans notre histoire commune, il faut pouvoir la penser au-delà des faits et des témoignages, l’envisager comme récit. Une épopée composée de ruptures et de conquêtes que ne peut exprimer à elle seule la perspective du départ, de l’arrivée et de la disparition dans le creuset français.
A Saint-Chamond, sur une colline qui fut à la fois celle des seigneurs du Moyen-Age et celle de tous les exilés du XXème siècle venus travailler dans cette région industrielle, vivent aujourd’hui les héritiers de l’immigration algérienne. Une terre d’exil devenue terre natale, où se croisent des récits de nostalgie et de lutte, d’enracinement et de seuils, d’exil et de royaume. Au-delà de la colline, une histoire s’ancre de manière sensible dans des gestes et des paroles qui dessinent une autre généalogie de l’immigration, mêlant l’histoire de France et celle de l’Algérie.
Des liens se tissent entre les deux rives de la Méditerrannée et de l’identité. Entre le récit de l’expérience et celui du mythe, les habitants de la colline s’engagent dans un travail de mémoire qui passe par la réappropriation de leur histoire.

Sara Millot et Julien Gourbeix




Dans la même rubrique :
Le philosophe Alain Badiou : pour essayer de penser les meurtres de masse...
Abribus Editions
Les Tsunamis de la dette
La Rabbia eccetera : Au Gran Lux, journées Pasolini du 10 au 15 septembre
Sauver la salle du Mandrak
Exposition REZA / Destins Croisés
« Amiante : le prix du silence » de Daniel Cattelain
Les rencontres ciné/travail/société
Soutien à Thomas Lacoste et à La Bande Passante !
"Les enfants du chaos" un livre d’Alain Bertho




Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil