Réseaux citoyens de St-Etienne
Accueil Qui sommes-nous Nous contacter Nous aider Plan du site Admin
   
Vous êtes ici : Changer la mondialisation ? > Campagne "2005, plus d’excuses !"
A la une
Agenda
Albums photos
Images à la une
Envoyez la musique !
La France insoumise / Jean-Luc Mélenchon
Nous sommes Grecs
Agroécologie
Agriculture paysanne
AMAP et réseau des AMAP
AMAP-Saint-Etienne
L’avenir du mouvement des AMAP
Les Amap dans la Loire
FAQ - De la ferme au quartier
Collectif Zérogm42
Collectif "nourrir l’humanité"
Maison de la semence
G.R.A.I.N. / Via Campesina
Collectif Liberté Justice Palestine
Chroniques pour la Palestine
Moyen-Orient et monde arabe / Georges Corm
Réseau RESF
Réseau Solidarité Rroms
Egalité des droits / Antiracisme
Une école pour tou(te)s
Survie / Françafrique
Quelle connerie la guerre !
Collectif "personne à la rue !"
Justice sociale / Droits sociaux
Assises droits sociaux
Forum des droits sociaux
Logement
Non au CPE !
Santé
Services publics
Travail / Emploi / Retraite
Portail pour l’accès aux droits sociaux
Le travail social dans la crise
Terrain d’entente
Groupe de réflexion "travail travail !"
Réseau salariat
Ecole / Education populaire
Justice écologique
Collectif Action Climat - CLAC
Sortir du nucléaire
Démocratie
Démocratie participative
Porto Alegre/St-Etienne
Libertés
Europe
Sortir du capitalisme
TAFTA
Changer la mondialisation ?
Forums sociaux
Changer la gauche ?
Gouvernement Hollande-Ayrault-Valls
Gouvernement Sarkozy
Chronique d’une élue citoyenne
Ville de Saint-Etienne
Conseil municipal
Elections municipales 2008
C’est notre histoire
Culture / idées
Les Héroïnes
Libres paroles
Des livres, des films, des sites...
Cafés citoyens au Remue-Méninges
Atelier de philosophie
Université Populaire - Laboratoire Social / Collectif Malgré Tout
Médias
Qui sommes-nous
Réseaux/Associations
COMBATTRE LA PAUVRETÉ
Campagne "2005, plus d’excuses !"
Journée du Bandeau Blanc le 1er juillet 2005
mercredi 8 juin 2005


La coalition "2005 : plus d’excuses !" interpelle le gouvernement français et les décideurs internationaux autour de 4 axes fondamentaux.

Les objectifs du Millénaire pour le développement ne pourront être atteints sans la mise en oeuvre d’un réel "partenariat mondial pour le développement", comme le préconise l’objectif n°8. Nos gouvernements du Nord sont explicitement concernés par cet objectif. Or, à ce jour, leur inertie met en péril la réalisation des OMD : d’ores et déjà, le premier, fixé à 2005 ne sera pas atteint ! C’est pourquoi la coalition "2005 : plus d’excuses !" se mobilise tout au long de l’année 2005 au sein de l’Action mondiale contre la pauvreté pour interpeller les décideurs afin qu’ils respectent leurs engagements en faveur du développement. Avec les coalitions engagées à travers le monde, nous leur demandons de mettre en oeuvre dès maintenant des mesures à leur portée pour lutter réellement contre la pauvreté : annuler la dette des pays pauvres, augmenter et améliorer l’aide au développement, instaurer des règles commerciales équitables et combattre l’évasion fiscale. En 2005, ils n’auront plus aucune excuse pour ne pas lutter contre la pauvreté !

Les organisations membres du collectif, engagés dans la coalition "2005 : plus d’excuses !", demandons au gouvernement français et plus largement à la communauté internationale de montrer sa détermination à éradiquer l’extrême pauvreté en prenant et soutenant lors des rencontres internationales des mesures concrètes autour des 4 axes suivants :

-  Annulation de la dette des pays pauvres Le remboursement de la dette est un obstacle majeur au développement des pays du Sud. Il empiète sur les ressources nécessaires au financement des secteurs sociaux fondamentaux pour les populations (éducation, santé, accès à l’eau...). Nous demandons :
-l’annulation de la dette des pays pauvres
-la mise en place de règles équitables et transparentes à l’endettement international

-  Augmentation et amélioration de l’aide au développement
L’aide au développement est un instrument essentiel de financement du développement. Aujourd’hui, seuls cinq Etats respectent l’engagement pris en 1970 par les pays riches dans le cadre de l’ONU de consacrer 0,7% de leur PIB à l’aide au développement ! Nous demandons :
-que les pays donateurs consacrent dès maintenant 0,7% de leur PIB à l’aide au développement
-l’amélioration de la qualité de l’aide, afin qu’elle soit allouée en priorité aux populations et aux pays les plus pauvres
-la création d’une fiscalité internationale afin de financer de façon pérenne le développement.

-  Instauration de règles commerciales justes
Les pays pauvres subissent un système commercial régi par des règles inéquitables imposées par les seuls pays riches. La mise en concurrence généralisée, en particulier dans le domaine agricole, joue de manière négative sur les populations les plus défavorisées. Nous demandons :
-l’instauration de règles commerciales équitables et transparentes
-l’arrêt des pratiques de dumping et de subventions démesurées, la reconnaissance du droit à la protection des marchés pour les produits et services stratégiques
-la préservation des services publics face aux mesures de privatisation et de libéralisation imposées

-  Lutte contre l’évasion fiscale
L’évasion, la fraude et le dumping fiscal contribuent au détournement de l’aide et privent les pays de ressources indispensables au financement des politiques publiques nécessaires au développement. Nous demandons :
-le démantèlement des paradis fiscaux
-la levée du secret bancaire
-une régulation accrue de la mobilité des capitaux

La coalition française « 2005 : plus d’excuses ! » En France, l’Action mondiale contre la pauvreté sera relayée par la coalition nationale « 2005 : plus d’excuses ! Cette coalition est composée à ce jour d’une trentaine d’organisations françaises (ONG, syndicats, associations environnementalistes, etc.) qui ont choisi de se mobiliser ensemble tout au long de l’année 2005. Elle est pilotée par Agir ici, CCFD...etc.

Les associations qui le désirent peuvent rejoindre la coalition à tout moment. Contacter Nayla Ajaltouni, coordinatrice de la coalition "2005 : plus d’excuses !" pour connaître les modalités d’adhésion : info@2005plusdexcuses.org

Voir la liste des organisations membres

Un comité de pilotage coordonne les actions de la coalition française. Il est composé de cinq associations et collectifs de solidarité internationale et d’un syndicat :
-  Agir Ici,
-  CCFD - Comité catholique contre la faim et pour le développement,
-  CRID - Centre de recherche et d’information pour le développement,
-  CFDT - Confédération française et démocratique du travail
-  Coordination SUD (Solidarité Urgence Développement),
-  le Secours Catholique-Caritas France,

Sur Saint-Etienne, un collectif composé des organisations membres est en train de se mettre en place, travaillent actuellement à l’organisation de la CAMPAGNE 2005, plus d’excuses ! Journée du Bandeau Blanc Le 1er juillet 2005

 Informations : http://www.2005plusdexcuses.org

 Plus d’informations et contacts pour la Loire :   
Délégation de la Loire du Secours Catholique
Antonio SILVEIRA
50 rue Balaÿ BP 113
42003 Saint-Etienne cedex 1
Tél. 04 77 32 02 15
Fax. 04 77 43 98 54
http://www.secours-catholique.asso.fr/ (rubrique Loire)




Dans la même rubrique :
Le dialogue des civilisations pour construire ensemble un autre monde, ou bien la barbarie.
L’AGCS après l’accord du 31 juillet à l’OMC.
Les nouvelles de Hong Kong (4)
Sur l’Algérie
"Prendre le pouvoir pour transformer le monde"
La véritable dette extérieure
Les collectifs STOP TAFTA de l’Ondaine et de St-Etienne invitent à un concert de casseroles à St-Etienne de Centre 2 à Jean Jaurès
La déclaration ministérielle : 6 raisons de la rejeter
Des centaines de boat people meurent en Méditerranée
Une plongée dans la fabrique de réfugiés chassés par les guerres et la misère




Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil