Réseaux citoyens de St-Etienne
Accueil Qui sommes-nous Nous contacter Nous aider Plan du site Admin
   
Vous êtes ici : Culture / idées > Les rencontres ciné/travail/société
A la une
Agenda
Albums photos
Images à la une
Envoyez la musique !
La France insoumise / Jean-Luc Mélenchon
Nous sommes Grecs
Agroécologie
Agriculture paysanne
AMAP et réseau des AMAP
AMAP-Saint-Etienne
L’avenir du mouvement des AMAP
Les Amap dans la Loire
FAQ - De la ferme au quartier
Collectif Zérogm42
Collectif "nourrir l’humanité"
Maison de la semence
G.R.A.I.N. / Via Campesina
Collectif Liberté Justice Palestine
Chroniques pour la Palestine
Moyen-Orient et monde arabe / Georges Corm
Réseau RESF
Réseau Solidarité Rroms
Egalité des droits / Antiracisme
Une école pour tou(te)s
Survie / Françafrique
Quelle connerie la guerre !
Collectif "personne à la rue !"
Justice sociale / Droits sociaux
Assises droits sociaux
Forum des droits sociaux
Logement
Non au CPE !
Santé
Services publics
Travail / Emploi / Retraite
Portail pour l’accès aux droits sociaux
Le travail social dans la crise
Terrain d’entente
Groupe de réflexion "travail travail !"
Réseau salariat
Ecole / Education populaire
Justice écologique
Collectif Action Climat - CLAC
Sortir du nucléaire
Démocratie
Démocratie participative
Porto Alegre/St-Etienne
Libertés
Europe
Sortir du capitalisme
TAFTA
Changer la mondialisation ?
Forums sociaux
Changer la gauche ?
Gouvernement Hollande-Ayrault-Valls
Gouvernement Sarkozy
Chronique d’une élue citoyenne
Ville de Saint-Etienne
Conseil municipal
Elections municipales 2008
C’est notre histoire
Culture / idées
Les Héroïnes
Libres paroles
Des livres, des films, des sites...
Cafés citoyens au Remue-Méninges
Atelier de philosophie
Université Populaire - Laboratoire Social / Collectif Malgré Tout
Médias
Qui sommes-nous
Réseaux/Associations
Les rencontres ciné/travail/société
Le programme 2005-2006. "La moitié gauche du frigo" de Ph Fallardeau le 27 octobre.
mardi 11 octobre 2005, par Georges Günther


C’est la troisième année d’existence des rencontres ciné/travail/société.

Leur objectif est de contribuer au débat sur tout ce qui concerne le travail, son sens, son contenu, sa place dans la société et dans la vie des individus. Elles s’adressent à toutes celles et ceux qui s’intéressent aux enjeux autour du travail, à notre modèle de développement, et aux amoureux du cinéma.

Chaque séance s’organise autour de la projection d’un film sur la thématique du travail, suivie d’un débat avec le réalisateur ou/et des intervenants (syndicalistes, responsables d’associations, professionnels de la question traitée...).

Ces rencontres sont organisées en partenariat avec le cinéma le France, à l’initiative du Forum des réseaux citoyens, de l’APEIS, de militants d’associations, et de syndicalistes.

Les séances ont lieu au cinéma Le France, 8 rue de la Valse 42100 St Etienne (à proximité de la place St-François) à partir de 20H.

Tarif unique : 3,50 euros.

Vous trouverez en fichier attaché l’ensemble du programme pour la saison 2005-2006.

 Pour tous renseignements :
04 77 21 91 42
04 77 32 76 96
06 83 28 82 17
 

La première séance aura lieu jeudi 27 octobre, à 20 heures avec la projection de « La moitié gauche du frigo », fiction de Philippe Fallardeau

Christophe, qui a démissionné de son poste d’ingénieur, et Stéphane, un réalisateur engagé, partagent leur appartement ainsi que leur frigo. Leur amitié est mise à rude épreuve le jour où ils décident de collaborer à un projet de documentaire : Christophe accepte que Stéphane filme ses démarches au quotidien, jusqu’au jour où il trouvera un nouveau poste. La tension monte entre les deux amis au fur et à mesure que les perspectives professionnelles de Christophe s’amenuisent et que le projet prend de l’ampleur.

Sous couvert d’un faux documentaire, sont abordés les aléas d’un chercheur d’emploi face à la mondialisation.

Débat avec des syndicalistes du SNU ANPE, et de la CGT ANPE.

La Moitié gauche du frigo a remporté de nombreux prix. Parmi ceux-ci, retenons le Prix du Meilleur premier long métrage canadien au Festival International de Toronto, ainsi que le Prix du Meilleur long métrage québécois de l’Association des critiques de cinéma québécois.

Georges Günther

Le site Web du cinéma Le France

La suite du programme :

 Jeudi 24 novembre :
« Hôpital au bord de la crise de nerf » de Stéphane Mercurio

Documentaire, 2003, 52 mn
A l’hôpital de Gonesse c’est tous les jours qu’il faut faire des miracles, en ce début 2003. Personne ne panique, mais le problème est récurrent : manque de lits, manque de places, manque de personnel.
Il aurait fallu anticiper dix ans avant, la pénurie est générale. Mais, depuis 30 ans, les pouvoirs publics, à l’inverse, essaient de réduire le coût de la santé en supprimant des postes. A Gonesse, au moment où débute le film, 50 lits ont été fermés...
Débat sur la santé, la protection sociale avec des infirmier(e)s, des médecins, des usagers.

 Jeudi 26 janvier :  
« Profil paysans : le quotidien », de Raymond Depardon

Documentaire, 2004, 1H 25
Une réflexion sur l’évolution du travail, pour nous parler de personnages formidables qu’on ne voit jamais au cinéma : c’est en Lozère, Ardèche, Haute Loire... Les histoires de paysans se ressemblent, et ces histoires individuelles ne cessent de nous ramener à celles qui nous sont proches : de jeunes agriculteurs passionnés s’installent, tandis que les vieux continuent jusqu’à leurs dernières forces à maintenir en vie une campagne de plus en plus accaparée par les résidences secondaires.

Débat avec des militants de la Confédération paysanne, des personnes engagées dans la création d’une AMAP à St-Etienne.

 Jeudi 23 février :   
« Femmes précaires », de Marcel Trillat

Documentaire, 2005, 1H 20
Marcel Trillat a filmé cinq femmes salariées prises dans tous les horizons du monde du travail d’aujourd’hui. Même avec un boulot, leurs ressources les placent au-dessous du seuil de pauvreté. Mais une chose est le classement, autre chose sont les vies. Pour une fois on va voir les acteurs du sujet, et pas le ministre qui en parle...
Troisième volet de la trilogie de Marcel Trillat, qui sera programmé sur France 2 à l’automne. Le premier film s’appelait 300 jours de colère, histoire à suspense d’un combat contre une fermeture d’usine à Lille-Hellemmes. Le second, Les Prolos, était un voyage dans le monde du travail éclaté, des chantiers navals de Saint-Nazaire au ramassage des ordures à Paris.

Débat avec Marcel Trillat.

 Jeudi 23 mars :   
« Amiante : le prix du silence » de Daniel Cattelain

Documentaire, 2003, 52mn
Plus de 100.000 décès liés à l’amiante sont attendus en France d’ici 2025. L’hécatombe touche les travailleurs de l’amiante dans le bâtiment, les équipements automobiles, les chantiers navals, mais aussi leurs proches, leurs enfants, les voisins des usines. Comment a-t-on pu en arriver là ? Pour répondre à cette question, Daniel Cattelain est revenu dans la ville de son adolescence, Condé-sur-Noireau, gros bourg du Calvados où l’on a travaillé l’amiante pendant plus d’un siècle. Il a retrouvé les acteurs de l’époque. Les réponses, à travers les souvenirs de chacun, révèlent que la vérité était connue depuis longtemps. Mais quelle vérité ? Connue de qui ? Et ceux qui savaient, qu’ont-ils fait ? Pourquoi a-t-on attendu tant d’années avant d’interdire l’amiante ? Le documentaire décortique ces "mortelles inerties".

Débat avec Augustin Vinals, président du CAPER : Comité Amiante Prévenir Et Réparer (à confirmer).

 Vendredi 28, samedi 29, et dimanche 30 avril : week-end complet.  

Deux thèmes sont envisagés :

-  Mondialisation, délocalisation, mise en concurrence internationale des travailleurs, exploitation d’émigrés de pays pauvres.

-  Sens et place du travail.

Plusieurs films envisagés :

. « Ouvrières du monde » de Marie Claude Collard. Documentaire, 2000, 1H 24

. « Au carrefour des droits de l’homme » de Paul Carcanade. Documentaire, 2001, 52 mn

. « Big Mac, Small World » de Peter Guyer.

. « Sur les cendres du vieux monde » de Laurent Hasse. Documentaire, 2001, 73 mn

. « Métaleurop : germinal 2003 » de Jean Michel Vennemani. Documentaire, 2004, 95mn

. « L’emploi du temps » de Laurent Cantet. Fiction, 2001, 2H 12

. « La candidate » de Laurent Salters. Documentaire, 1997, 25 mn



programme 2005-2006

Dans la même rubrique :
« Profils paysans : le quotidien » de Raymond Depardon
Soirée ciné-débat autour de « Adieu Bonaparte », de Youssef Chahine
Exposition REZA / Destins Croisés
Un dernier verre avant la guerre
Le philosophe Alain Badiou : pour essayer de penser les meurtres de masse...
Un appel pour le cinéma Le France : devenez associés de la nouvelle société coopérative des 3C
Abribus Editions
Polar dans la ville
Repères du monde arabo-musulman : le programme du cycle de formation 2004-2005
Les Tsunamis de la dette




Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil