Réseaux citoyens de St-Etienne
Accueil Qui sommes-nous Nous contacter Nous aider Plan du site Admin
   
Vous êtes ici : Egalité des droits / Antiracisme > Le Festival Origines Contrôlées
A la une
Agenda
Albums photos
Images à la une
Envoyez la musique !
La France insoumise / Jean-Luc Mélenchon
Nous sommes Grecs
Agroécologie
Agriculture paysanne
AMAP et réseau des AMAP
AMAP-Saint-Etienne
L’avenir du mouvement des AMAP
Les Amap dans la Loire
FAQ - De la ferme au quartier
Collectif Zérogm42
Collectif "nourrir l’humanité"
Maison de la semence
G.R.A.I.N. / Via Campesina
Collectif Liberté Justice Palestine
Chroniques pour la Palestine
Moyen-Orient et monde arabe / Georges Corm
Réseau RESF
Réseau Solidarité Rroms
Egalité des droits / Antiracisme
Une école pour tou(te)s
Survie / Françafrique
Quelle connerie la guerre !
Collectif "personne à la rue !"
Justice sociale / Droits sociaux
Assises droits sociaux
Forum des droits sociaux
Logement
Non au CPE !
Santé
Services publics
Travail / Emploi / Retraite
Portail pour l’accès aux droits sociaux
Le travail social dans la crise
Terrain d’entente
Groupe de réflexion "travail travail !"
Réseau salariat
Ecole / Education populaire
Justice écologique
Collectif Action Climat - CLAC
Sortir du nucléaire
Démocratie
Démocratie participative
Porto Alegre/St-Etienne
Libertés
Europe
Sortir du capitalisme
TAFTA
Changer la mondialisation ?
Forums sociaux
Changer la gauche ?
Gouvernement Hollande-Ayrault-Valls
Gouvernement Sarkozy
Chronique d’une élue citoyenne
Ville de Saint-Etienne
Conseil municipal
Elections municipales 2008
C’est notre histoire
Culture / idées
Les Héroïnes
Libres paroles
Des livres, des films, des sites...
Cafés citoyens au Remue-Méninges
Atelier de philosophie
Université Populaire - Laboratoire Social / Collectif Malgré Tout
Médias
Qui sommes-nous
Réseaux/Associations
Le Festival Origines Contrôlées
Du 26 novembre au 3 décembre 2005 à Toulouse
jeudi 3 novembre 2005, par Mélanie


Origines Contrôlées est un festival engagé qui donne la parole et la musique aux thèmes de la mémoire de l’immigration et de la mémoire coloniale. Avec une montée en charge progressive sur les thèmes de la discrimination et de l’égalité des droits nous espérons contribuer à faire progresser la reconnaissance du rôle de l’immigration dans la construction du pays. Les discriminations existent, et parce qu’elles puisent, entre autres chose, leur origine dans notre passé et la façon dont il a été traité - ou occulté -, nous avons voulu aborder les stéréotypes, le passé colonial, l’histoire de l’immigration. Comme base pour esquisser des solutions, nous avons tenté de mettre à plat et de nous poser les bonnes questions. Un festival ne va pas tout régler mais c’est un pas pour impulser une dynamique. Que des danseurs, des comédiens aient envie de créer sur la mémoire de l’immigration, que des rappeurs, des poètes écrivent des textes, que des associations organisent des débats. Pour que ces questions deviennent essentielles dans l’esprit public...

Mélanie

melanie@tactikollectif.org

Pour télécharger le programme du Festival au format PDF, cliquez sur ce lien : programme du festival
Voir aussi le site web : www.tactikollectif.org



Dans le programme :

-  Le cabaret du « plein emploi »

-  Expositions :
« 17 octobre 1961. 17 illustrations. »
Les Voitures cathédrales » exposition du photographe Thomas Mailaender.

-  Samedi 26 novembre à 19h au Zénith de Toulouse : Amadou et Mariam - Tiken Jah Fakoly.

-  Lundi 28 novembre à 18h. Débat - rencontre « 30 ans de luttes de l’immigration... ». Avec Dominique Vidal et Mogniss H. Abdallah. A 20h30, l’immigration en chanson avec le groupe Azarif. Théâtre militant : Nasser Djemaï...

-  Mardi 29 novembre à 18h. Débat-rencontre en partenariat avec La Ligue des Droits de l’Homme de Toulouse. La « Loi du 23 février 2005... », dont l’article 4 prévoit que : “Les programmes scolaires reconnaissent en particulier le rôle positif de la présence française outre- mer, notamment en Afrique du Nord et accordent à l’histoire et aux sacrifices des combattants de l’armée française issus de ces territoires la place éminente à laquelle ils ont droit.”...
Avec : Gilles Manceron : historien, auteur de "Marianne et les colonies, une introduction à l’histoire coloniale".
A 20h30 : l’immigration en chanson, groupe Azarif. A 21h15 : danse. Compagnie Black Blanc Beur...

-  Mercredi 30 novembre. Soirée « Hommage à Slimane Azem », poète et chanteur kabyle.18h : projection en avant première de « Slimane Azem - une légende de l’exil". Débat- rencontre avec Rachid Merabet, réalisateur, et Hamid Salmi...
22h30 : Concert Baobab...

-  Jeudi 1er décembre : soirée « Hommage à Frantz Fanon »
A 18h, projection du film de Abdenour Zahzah : "Frantz Fanon, mémoire d’asile". Débat rencontre avec Abdenour Zahzah et Le Cercle Frantz Fanon.

-  Vendredi 2 décembre - 18h. Débat- rencontre « ...Mémoire de l’esclavage, histoire coloniale... » avec Christiane Taubira, Karfa Diallo. A 21h. Concerts : Dupain, Serge Teyssot Gay & Khaled Aljaramani, Interzone, La Rumeur...

-  Samedi 3 décembre. A 17h. Débat- rencontre avec Nacira Guénif : sociologue auteure de : "Des Beurettes aux descendantes d’immigrants nord- africains", "Les Féministes et le garçon arabe".
A 21h, concerts : Anis, La Chance, Hakim et Mouss, ADF Sound System

"Etre responsable dans un pays sous-développé, c’est savoir que tout repose en définitive sur l’éducation des masses, sur l’élévation de la pensée, ce qu’on appelle trop rapidement la politisation. Il s’agit pour le tiers-monde de recommencer une histoire de l’homme. La décolonisation est véritablement création d’hommes nouveaux. Mais cette création ne reçoit sa légitimité d’aucune puissance surnaturelle, la "chose" colonisée devient homme dans le processus même par lequel elle se libère. Je ne veux pas chanter le passé aux dépens de mon présent et de mon avenir. Je ne veux pas être esclave de l’esclavage. Je ne veux qu’une chose, que cesse à jamais l’asservissement de l’homme par l’homme, c’est-à-dire de moi par un autre. Qu’il me soit permis de découvrir et de vouloir l’homme où qu’il se trouve". Frantz Fanon.

Tactikollectif
Une seule tactique, le collectif !
20 bis rue Montaigne - 31200 Toulouse - 05 34 40 80 70




Dans la même rubrique :
La Cimade de St-Etienne a besoin d’aide pour aider les étrangers et réfugiés
Islamophobie : comment en sortir ?
Le legs colonial
Crever "le plafond de verre" pour quelques uns, mais garder les murs pour des millions d’autres ?
Abrogation de la loi du 23 février 2005
Les enjeux de la reconnaissance des minorités. Les figures du respect
Communauté, communautarisme et crise de la citoyenneté
Après les Rroms, le préfet de la Loire a lancé la chasse aux familles Tchétchènes
Pourquoi je signe l’Appel des indigènes de la République
Yamin Makri : "Respecter la mémoire de chacun, connaître l’autre, construire un avenir commun"




Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil