Réseaux citoyens de St-Etienne
Accueil Qui sommes-nous Nous contacter Nous aider Plan du site Admin
   
Vous êtes ici : Culture / idées > « Profils paysans : le quotidien » de Raymond Depardon
A la une
Agenda
Albums photos
Images à la une
Envoyez la musique !
La France insoumise / Jean-Luc Mélenchon
Nous sommes Grecs
Agroécologie
Agriculture paysanne
AMAP et réseau des AMAP
AMAP-Saint-Etienne
L’avenir du mouvement des AMAP
Les Amap dans la Loire
FAQ - De la ferme au quartier
Collectif Zérogm42
Collectif "nourrir l’humanité"
Maison de la semence
G.R.A.I.N. / Via Campesina
Collectif Liberté Justice Palestine
Chroniques pour la Palestine
Moyen-Orient et monde arabe / Georges Corm
Réseau RESF
Réseau Solidarité Rroms
Egalité des droits / Antiracisme
Une école pour tou(te)s
Survie / Françafrique
Quelle connerie la guerre !
Collectif "personne à la rue !"
Justice sociale / Droits sociaux
Assises droits sociaux
Forum des droits sociaux
Logement
Non au CPE !
Santé
Services publics
Travail / Emploi / Retraite
Portail pour l’accès aux droits sociaux
Le travail social dans la crise
Terrain d’entente
Groupe de réflexion "travail travail !"
Réseau salariat
Ecole / Education populaire
Justice écologique
Collectif Action Climat - CLAC
Sortir du nucléaire
Démocratie
Démocratie participative
Porto Alegre/St-Etienne
Libertés
Europe
Sortir du capitalisme
TAFTA
Changer la mondialisation ?
Forums sociaux
Changer la gauche ?
Gouvernement Hollande-Ayrault-Valls
Gouvernement Sarkozy
Chronique d’une élue citoyenne
Ville de Saint-Etienne
Conseil municipal
Elections municipales 2008
C’est notre histoire
Culture / idées
Les Héroïnes
Libres paroles
Des livres, des films, des sites...
Cafés citoyens au Remue-Méninges
Atelier de philosophie
Université Populaire - Laboratoire Social / Collectif Malgré Tout
Médias
Qui sommes-nous
Réseaux/Associations
LES RENCONTRES CINÉ/TRAVAIL/SOCIÉTÉ
« Profils paysans : le quotidien » de Raymond Depardon
Jeudi 26 janvier 2006, 20H au cinéma Le France
dimanche 8 janvier 2006, par Georges Günther


C’est autour du film de Raymond Depardon « Profils paysans : le quotidien » qu’aura lieu la prochaine séance des rencontres ciné/travail/société (20h, au cinéma Le France, 8 rue de la Valse, près de la place St-François).

Il s’agit du deuxième chapitre de la trilogie « Profils paysans » (mais on peut le voir sans avoir vu le premier chapitre) de Raymond Depardon. C’est une réflexion sur l’évolution du travail, qui nous parle de personnages formidables, de ce monde de la moyenne montagne qui n’apparaît jamais dans les statistiques. C’est en Lozère, Ardèche, Haute Loire... ça pourrait être en Ariège, ailleurs. De jeunes agriculteurs passionnés s’installent, tandis que les vieux continuent jusqu’à leurs dernières forces à maintenir une campagne de plus en plus accaparée par les résidences secondaires, écrasée par les mastodontes de l’agriculture intensive qui occupent les plaines.
« Comment représenter le monde rural ? se demande Depardon. Il faut donner la parole à des timides, à des silencieux. Il ne faut pas entendre que les bavards, les grandes gueules et ceux qui ont le bagout. Il faut aussi filmer ceux qui sont peut-être un peu moins sympathiques, plus méfiants, des personnes âgées, très âgées, qui ont une vraie personnalité, une vraie nature, ou des jeunes pleins d’énergie déterminés à faire leur métier sans idéologie néo-rurale. »
Il y a là Marcel et Raymond Privat, deux frères exploitants dans les Cévennes, leur neveu Alain et leur nièce Monique qui s’apprêtent à reprendre l’exploitation. Il y a Paul Argaud, agriculteur silencieux avec ses huit vaches dans cette Haute Loire, en plein vent du Nord, Amandine Gagnaire qui, à 22 ans, se bat, bien déterminée à ne pas retourner vivre en banlieue lyonnaise...

Après la projection, débat à partir de la présentation d’initiatives concrètes pour la promotion d’une agriculture paysanne, de circuits courts et de nouveaux rapports ville-campagne, d’une alimentation authentique, d’une consommation « intelligente » et d’une culture non uniformisée.

Ont annoncé leur participation :
-  des agriculteurs : Cyrille Moulin producteur de fruits rouges engagé dans une démarche de coproduction avec des agriculteurs du Sud, Béatrice et Michel Piot producteurs de fromages, Edith Pallandre productrice de viande d’agneau.
-  des responsables et militants des AMAP de St Etienne et de Rive de Gier, de l’association Coop en Sel "Les Artisons", de l’ADDEAR, de l’Alliance PEC, de la Confédération paysanne, de magasins de collectifs de producteurs fermiers du réseau AVEC, des Jardins d’Oasis du réseau Cocagne.
-  Amandine Gagnaire et Robert Maneval de la région de Fay sur Lignon, qui témoignent dans le film (sous réserve de la météo).

Une restauration avec des produits fermiers est prévue en fin de séance pour celles et ceux qui le souhaitent.

Prix d’entrée : 3,50 euros

Pour le buffet en fin de séance : 2 euros

Ces rencontres sont organisées en partenariat avec le cinéma Le France, à l’initiative des réseaux citoyens de Saint Etienne, de l’APEIS, de militants d’associations, et de syndicalistes.
Renseignements : 04 77 21 91 42 ; 04.77.32.76.96 ; 06 83 28 82 17.




Dans la même rubrique :
Pour continuer Le France, personnes et associations peuvent devenir associées de la nouvelle société coopérative Les 3C (Centre Culturel Cinématographique)
Zut ! Pas de courrier ce matin...
Pourquoi la littérature nous aide à faire de la politique ?
Sauver la salle du Mandrak
« Femmes précaires » de Marcel Trillat
« Amiante : le prix du silence » de Daniel Cattelain
Un appel pour le cinéma Le France : devenez associés de la nouvelle société coopérative des 3C
« Ainsi nos oeuvres d’art ont droit de cité là où nous sommes, dans l’ensemble, interdits de séjour »
« Hôpital au bord de la crise de nerf »
Pampille’16 : los 10 et 11 de septembro 2016, Sant-(E)tiève acuelye la 37iéma Féta entèrnacionâla de l’arpetan




Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil