Réseaux citoyens de St-Etienne
Accueil Qui sommes-nous Nous contacter Nous aider Plan du site Admin
   
Vous êtes ici : Justice sociale / Droits sociaux > Non au CPE ! > Refusons la précarité. Manifestation ce mardi 14 février à St-Etienne.
A la une
Agenda
Albums photos
Images à la une
Envoyez la musique !
La France insoumise / Jean-Luc Mélenchon
Nous sommes Grecs
Agroécologie
Agriculture paysanne
AMAP et réseau des AMAP
AMAP-Saint-Etienne
L’avenir du mouvement des AMAP
Les Amap dans la Loire
FAQ - De la ferme au quartier
Collectif Zérogm42
Collectif "nourrir l’humanité"
Maison de la semence
G.R.A.I.N. / Via Campesina
Collectif Liberté Justice Palestine
Chroniques pour la Palestine
Moyen-Orient et monde arabe / Georges Corm
Réseau RESF
Réseau Solidarité Rroms
Egalité des droits / Antiracisme
Une école pour tou(te)s
Survie / Françafrique
Quelle connerie la guerre !
Collectif "personne à la rue !"
Justice sociale / Droits sociaux
Assises droits sociaux
Forum des droits sociaux
Logement
Non au CPE !
Santé
Services publics
Travail / Emploi / Retraite
Portail pour l’accès aux droits sociaux
Le travail social dans la crise
Terrain d’entente
Groupe de réflexion "travail travail !"
Réseau salariat
Ecole / Education populaire
Justice écologique
Collectif Action Climat - CLAC
Sortir du nucléaire
Démocratie
Démocratie participative
Porto Alegre/St-Etienne
Libertés
Europe
Sortir du capitalisme
TAFTA
Changer la mondialisation ?
Forums sociaux
Changer la gauche ?
Gouvernement Hollande-Ayrault-Valls
Gouvernement Sarkozy
Chronique d’une élue citoyenne
Ville de Saint-Etienne
Conseil municipal
Elections municipales 2008
C’est notre histoire
Culture / idées
Les Héroïnes
Libres paroles
Des livres, des films, des sites...
Cafés citoyens au Remue-Méninges
Atelier de philosophie
Université Populaire - Laboratoire Social / Collectif Malgré Tout
Médias
Qui sommes-nous
Réseaux/Associations
CPE - CONTRAT PRÉCAIRE D’EMBAUCHE ...
Refusons la précarité. Manifestation ce mardi 14 février à St-Etienne.
Pour obtenir le retrait du CPE, journée nationale de mobilisation le 7 mars
samedi 11 février 2006


Lors de la réunion de coordination qui s’est tenue à la Bourse du travail de St-Etienne ce jeudi 9 février (une soixantaine de jeunes étudiants et lycéens étaient présents), une nouvelle manifestation a été décidée, et l’appel ci-dessous a été écrit :

"Refusons la précarité !

Le gouvernement Villepin-Sarkozy-Robien veut imposer deux attaques majeures contre la jeunesse : le CPE (Contrat Première Embauche) et la réduction des postes au concours (CAPES, CAPEPS, agrégation).
Il faut répondre à cette menace par une riposte massive et rapide.

Pourquoi refuser le CPE ?
-  C’est une précarisation réglementée de la jeunesse :
-  Remise en cause du CDI au profit des contrats précaires...
-  C’est la perte de toute perspective d’avenir :
-  deux ans sans pouvoir faire de projet !
-  C’est une remise en cause du droit du travail :
-  licenciement quasi-immédiat et quasiment sans indemnité.

Baisse des postes aux concours
Quelques exemples :
-  En STAPS (EPS) : - 50 % des postes (400 postes environ pour 8000 candidats)
-  En MATH : - 27%
-  En PHYSIQUE-CHIMIE : - 27 %
-  En HISTOIRE-GEO : - 30 %
Sans oublier d’autres disciplines largement touchées (art plastique, biologie, etc.)

Parce que nous refusons de croire que la précarité constitue l’unique réponse au chômage des jeunes, nous exigeons :
-  Le retrait du CPE !
-  Le rétablissement des postes aux concours !

Mobilisons-nous !
Manifestation à St Etienne mardi 14 février 14 h 30
place de la liberté (vers centre 2)

Assemblée générale à la bourse du travail juste après la manif
Collectif unitaire de mobilisation - Contact : 06 89 55 51 98

7 mars : poursuivre la mobilisation pour obtenir le retrait du CPE

 Une déclaration des organisations étudiantes et lycéennes et des organisations syndicales de salariés : Unef, Unl, Cfdt, Cgt, Cgt-fo, Cftc, Fsu, Unsa. Les organisations Union Syndicale Solidaires, Confédération Etudiante, Sud Etudiant, et Fidl également présentes à la réunion s’associent à cet appel...  

"Les manifestations unitaires du 7 février ont constitué une première étape importante. Les organisations syndicales réaffirment leur volonté commune de poursuivre la mobilisation pour obtenir le retrait pur et simple du CPE.
Ce contrat constitue une discrimination forte à l’égard de la jeunesse qu’il condamne à la précarité.
Se rajoutant au Contrat Nouvelles Embauches à destination des salariés de toutes générations dans les entreprises de moins de 20 salariés, il annonce une fragilisation du contrat de travail de tous les salariés.

Le gouvernement confirme sa volonté de passer en force. Il donne des raisons supplémentaires pour développer les mobilisations.
Les organisations syndicales mettront tout en oeuvre localement pour la réussite des actions décidées par les organisations de jeunes. Les premières d’entre elles sont fixées pour les 14 et 16 février.
Elles décident d’une grande journée nationale de mobilisation des jeunes et des salariés le 7 mars, elles appellent leurs structures locales à organiser des manifestations communes."




> Refusons la précarité. Manifestation ce mardi 14 février à St-Etienne.
16 février 2006

Environ 2000 jeunes, lycéens et étudiants (notamment en Education physique), ont manifesté le 14 février à St -Etienne.
D’ici le 7 mars, date de la journée nationale intersyndicale, plusieurs rendez-vous sont prévus :

-  Jeudi 16 février à 18h30 sur les marches de l’Hôtel de ville de Saint Etienne pour une action symbolique et médiatique (chacun-e- peut amener tee-shirt blancs et vieux draps, ainsi que des objets pour faire un maximum de bruit).
-  Samedi 18 février à 14h rassemblement toujours sur les marches de la Mairie

7 mars : l’appel des organisations syndicales de la Loire pour la manifestation...

Poursuivre la mobilisation pour obtenir le retrait du CPE !

"Les manifestations unitaires du 7 février ont constitué une première étape importante. Les organisations syndicales réaffirment leur volonté commune de poursuivre la mobilisation pour obtenir le retrait pur et simple du CPE.

-  Ce contrat constitue une discrimination forte à l’égard de la jeunesse qu’il condamne à la précarité.

-  Se rajoutant au Contrat Nouvelle Embauche à destination des salariés de toutes générations dans les entreprises de moins de 20 salariés, il annonce une fragilisation du contrat de travail de tous les salariés.

-  Le gouvernement confirme sa volonté de passer en force. Il donne des raisons supplémentaires pour développer les mobilisations.

Les organisations syndicales mettront tout en oeuvre localement pour la

réussite des actions décidées par les organisations de jeunes.

Dans le cadre de la grande journée nationale de mobilisation des jeunes et des salariés le 7 mars, elles appellent à une :

Manifestation commune mardi 7 mars -10h
St Etienne - Place de la liberté (Bizillon - vers centre 2)

Appel unitaire des organisations syndicales de la Loire :
UNEF, CÉ, SUD ÉTUDIANT, FSE
CFDT, CGT, CGT-FO, CFTC, FSU, UNSA, UNION SYNDICALE SOLIDAIRES, SUNDEP

Répondre à ce message

Dans la même rubrique :
Retrait du CPE !
Barrer la route à la précarité totale et à l’obligation d’obéissance absolue
Le CPE et la violence faite à la jeunesse.
Retrait du CPE !
Ni précaires ni soumis !
L’exigence : abrogation du CPE.
Marre de toujours plus de précarité !
Après la victoire sur le CPE, l’engagement continue




Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil