Réseaux citoyens de St-Etienne
Accueil Qui sommes-nous Nous contacter Nous aider Plan du site Admin
   
Vous êtes ici : Collectif Liberté Justice Palestine > Liban, Palestine, Moyen Orient : carte blanche à la guerre et à la colonisation ?
A la une
Agenda
Albums photos
Images à la une
Envoyez la musique !
La France insoumise / Jean-Luc Mélenchon
Nous sommes Grecs
Agroécologie
Agriculture paysanne
AMAP et réseau des AMAP
AMAP-Saint-Etienne
L’avenir du mouvement des AMAP
Les Amap dans la Loire
FAQ - De la ferme au quartier
Collectif Zérogm42
Collectif "nourrir l’humanité"
Maison de la semence
G.R.A.I.N. / Via Campesina
Collectif Liberté Justice Palestine
Chroniques pour la Palestine
Moyen-Orient et monde arabe / Georges Corm
Réseau RESF
Réseau Solidarité Rroms
Egalité des droits / Antiracisme
Une école pour tou(te)s
Survie / Françafrique
Quelle connerie la guerre !
Collectif "personne à la rue !"
Justice sociale / Droits sociaux
Assises droits sociaux
Forum des droits sociaux
Logement
Non au CPE !
Santé
Services publics
Travail / Emploi / Retraite
Portail pour l’accès aux droits sociaux
Le travail social dans la crise
Terrain d’entente
Groupe de réflexion "travail travail !"
Réseau salariat
Ecole / Education populaire
Justice écologique
Collectif Action Climat - CLAC
Sortir du nucléaire
Démocratie
Démocratie participative
Porto Alegre/St-Etienne
Libertés
Europe
Sortir du capitalisme
TAFTA
Changer la mondialisation ?
Forums sociaux
Changer la gauche ?
Gouvernement Hollande-Ayrault-Valls
Gouvernement Sarkozy
Chronique d’une élue citoyenne
Ville de Saint-Etienne
Conseil municipal
Elections municipales 2008
C’est notre histoire
Culture / idées
Les Héroïnes
Libres paroles
Des livres, des films, des sites...
Cafés citoyens au Remue-Méninges
Atelier de philosophie
Université Populaire - Laboratoire Social / Collectif Malgré Tout
Médias
Qui sommes-nous
Réseaux/Associations
Liban, Palestine, Moyen Orient : carte blanche à la guerre et à la colonisation ?
Solidarité avec les peuples Libanais et Palestinien !
mercredi 19 juillet 2006


Près de 200 personnes se sont rassemblées ce mercredi soir 19 juillet devant la Préfecture de la Loire à St-Etienne. Ce rassemblement a été organisé parce qu’il fallait faire quelque chose et que des amis de la communauté franco-libanaise et d’autres amis qui participent à la solidarité avec la Palestine ont voulu réagir face à ce qui se déroule en ce moment même... Une délégation de la communauté libanaise a été reçue en Préfecture...

Ce matin, il y a encore eu des massacres dans la région de Tyr au Liban. Et Israël a commencé une offensive terrestre.
Ce matin, une nouvelle offensive avec des chars a commencé dans la bande de Gaza.
En Irak, selon la radio, 6 000 civils ont été tués en mai-juin dans la guerre civile qui fait maintenant rage dans la foulée de la guerre US.

Israël s’est lancé dans une nouvelle guerre contre le Liban, après celle faite de 1982 à 1985, qui a duré en réalité jusqu’en 2000, date à laquelle l’armée israélienne a dû évacuer le Sud-Liban après 18 années d’occupation, chassé par la Résistance dans laquelle le Hezbollah - né dans cette résistance - a joué un rôle déterminant.

La motivation de cette nouvelle guerre est premièrement en Palestine. Aussi bien à Gaza qu’en Cisjordanie où Israël continue jour après jour la colonisation, a achevé le mur, et s’efforce d’écraser la résistance Palestinienne. Chaque semaine depuis un an et demi, 10 à 20 Palestiniens sont tués.
Israël s’attaque aujourd’hui au Liban pour essayer d’y détruire les mouvements de résistance, pour avoir les mains plus libres pour coloniser la Cisjordanie qui est la grande étape en cours. Le Hezbollah est visé parce que c’est un mouvement de résistance.

La motivation de cette nouvelle guerre est aussi l’existence du Liban lui-même, qui est en train de se relever après une guerre civile qui a duré de 1975 à 1990, et la guerre et l’occupation Israélienne de 1975 à 2000, et la présence de l’armée syrienne, qui a pris à certains moments la forme d’une occupation, de 1975 à 2005.
Ils viennent de dire qu’ils ramèneraient le Liban 20 ou 50 ans en arrière. Dans le Moyen Orient, tout pays qui veut vivre de manière autonome et pourrait faire de l’ombre à l’axe américano-israélien est attaqué à son tour, selon les opportunités.
Hier l’Iran par l’Irak encouragé par l’occident. Puis l’Irak rasé 2 fois. Aujourd’hui le Liban. Demain la Syrie et l’Iran ?
Ne sont tolérés que des pays arabes financièrement endettés, économiquement et politiquement soumis, et déchirés par des luttes intestines comme la guerre civile en Irak aujourd’hui.
C’est pourquoi si les populations civiles sont visées pour terroriser, les infrastructures du Liban sont méthodiquement détruites. Ce n’est pas seulement le Hezbollah qui est visé, mais le Liban comme pays. Il lui faudra bien plus de 10 ans de sacrifices pour reconstruire.

Dans tout cela, ce sont des êtres humains, beaucoup d’enfants, qui meurent. A Gaza, le Dr Mustafa Marghouti a demandé une commission internationale d’enquête sur l’utilisation d’armes chimiques par les israéliens. Au Liban, Israël utilise des armes interdites par les conventions de Genève, de toutes façons Israël se moque du droit International, des résolutions de l’ONU, de la Cour Internationale de Justice de la Haye.
Des bombes à implosion,
Des bombes incendiaires au phosphore
Israël est un pays sur-armé, avec des armes du dernier cri pour tuer - sans parler des 300 têtes nucléaires dont quasiment personne ne parle - Des civils sont délibérément massacrés comme samedi ces 20 personnes - dont 9 enfants - du village de Marwahin que la FINUL - la force militaire de l’ONU - a refusé de laisser entrer dans son camp au sud-Liban, et qui ont été massacrés à découvert par l’aviation.
Il y a plus de 250 morts au Liban, presque uniquement des civils. 25 israéliens tués. 1 pour 10, c’est sans doute une proportion raisonnable.
Et au fond, on nous explique que c’est pour leur bien qu’on les tue. Que cette terreur à grande échelle est pour lutter contre le terrorisme.

L’impunité dont bénéficient les crimes israéliens est écoeurante.
La "communauté internationale" : mais c’est qui "la communauté internationale" ? ? ? ne condamne pas la guerre israélienne.
Soutien total de Bush et des USA. Mais complicité des autres pays occidentaux, de l’Europe, et de la France. Et de l’ONU.
Ils laissent à Israël le temps d’accomplir le crime.
Ils rapatrient des occidentaux. D’accord. Mais ça signifie surtout qu’on laisse tuer les libanais qui eux ne peuvent pas partir. Déjà 500 000 réfugiés...
On nous laisse entendre qu’il y a des négociations diplomatiques pour que - une fois le Liban rasé ? - une force internationale s’installe au sud - Liban... En réalité, vu comme ça, c’est pour protéger Israël d’actions de résistance et lui laisser les mains libres en Cisjordanie. C’est ni plus ni moins la demande israélienne - qui demande juste le temps de faire table rase avant - et qui refuse farouchement depuis des années une telle force internationale à Gaza et en Cisjordanie, territoires Palestiniens occupés depuis maintenant 39 ans.

Nous devons regarder les choses en face : notre pays, la France, fonctionne dans ce schéma. En réalité, elle donne carte blanche à Israël.
Tout ça serait justifié par l’enlèvement de 2 soldats, pour lesquels le Hezbollah réclame un échange de prisonniers ? Et le massacre en cours à Gaza par l’enlèvement d’un soldat ?
Hier a été publié le dernier chiffre des prisonniers palestiniens, libanais et arabes dans les 30 prisons israéliennes : 9 850 dont 40 députés du conseil législatif palestinien, 7 ministres. Certains - dont des libanais de la résistance - y sont depuis 30 ans. 105 femmes. 359 enfants. Que dit là-dessus le gouvernement français ? Et l’ONU ? Rien.

Il n’y a pas de processus de paix au Moyen Orient, c’est une fiction, un mirage qui recule sans cesse en même temps qu’avance sans cesse le processus de colonisation, le vol de la terre d’un peuple à qui est refusé le droit d’exister. Une colonisation qui comme toute colonisation ne peut que s’accompagner d’une guerre de "pacification", parce que tant qu’il y aura des êtres humains, il y en aura qui refuseront de vivre à genoux et qui résisteront.

Il faut regarder les choses en face : les temps actuels ne sont pas bons pour la justice, les droits humains, le droit international.
En plus de protester - et de recommencer à protester plus fort devant ces crimes - nous avons besoin de ré-évaluer ce qui se passe, et de réfléchir pour redonner de la force au combat contre la guerre.
C’est l’appel que vient de lancer Michel Warchawski, le militant anti-colonialiste israélien : "Nous sommes tous confrontés non pas à un événement, aussi tragique et sanglant soit-il, mais à une guerre de longue durée. Cette réalité exige des stratégies à long terme et du souffle. Elle exige aussi d’agir dans une perspective globale. Face à la guerre globale de re-colonisation du monde, la reconstruction d’un fort mouvement anti-guerre qui englobe la Palestine comme un de ses objectifs les plus emblématiques n’est plus un luxe qu’on peut repousser à plus tard, mais une urgence pour tous les habitants de notre planète."

Réseaux citoyens de St-Etienne

Pour celles et ceux qui le souhaitent, un rendez vous de travail est proposé pour le vendredi 28 juillet.
Cette réunion aura lieu à 18 heures 30, au Centre Al Qalam - 58 rue Balay.
contact pour cette réunion : contact@reseauxcitoyens-st-etienne.org




Dans la même rubrique :
3 jours de grève de la faim à St-Etienne les 3, 4 et 5 septembre.
Abdelhalim Abusamra et Awad Alkhawadra, militants du PCHR-Centre Palestinien des Droits de l’Homme de Gaza à St-Etienne, avec Samir Abdallah, mardi 7 décembre
Faisons se lever une vague de solidarité avec les jeunes et le peuple palestiniens
Palestine, mai 2005, quelques photos de la vie quotidienne près du mur...
La communauté internationale doit agir immédiatement pour arrêter les atrocités à Rafah.
Un réseau international juif anti-sioniste est créé
Cana volume II
Rapport de la mission du CCFD en Palestine en mai 2004
Une victoire : fin de l’accord d’Orange avec Partner communications
"Trois mois après, rien n’a changé à Gaza"




Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil