Réseaux citoyens de St-Etienne
Accueil Qui sommes-nous Nous contacter Nous aider Plan du site Admin
   
Vous êtes ici : Collectif Liberté Justice Palestine > Je ne vais pas bien !
A la une
Agenda
Albums photos
Images à la une
Envoyez la musique !
La France insoumise / Jean-Luc Mélenchon
Nous sommes Grecs
Agroécologie
Agriculture paysanne
AMAP et réseau des AMAP
AMAP-Saint-Etienne
L’avenir du mouvement des AMAP
Les Amap dans la Loire
FAQ - De la ferme au quartier
Collectif Zérogm42
Collectif "nourrir l’humanité"
Maison de la semence
G.R.A.I.N. / Via Campesina
Collectif Liberté Justice Palestine
Chroniques pour la Palestine
Moyen-Orient et monde arabe / Georges Corm
Réseau RESF
Réseau Solidarité Rroms
Egalité des droits / Antiracisme
Une école pour tou(te)s
Survie / Françafrique
Quelle connerie la guerre !
Collectif "personne à la rue !"
Justice sociale / Droits sociaux
Assises droits sociaux
Forum des droits sociaux
Logement
Non au CPE !
Santé
Services publics
Travail / Emploi / Retraite
Portail pour l’accès aux droits sociaux
Le travail social dans la crise
Terrain d’entente
Groupe de réflexion "travail travail !"
Réseau salariat
Ecole / Education populaire
Justice écologique
Collectif Action Climat - CLAC
Sortir du nucléaire
Démocratie
Démocratie participative
Porto Alegre/St-Etienne
Libertés
Europe
Sortir du capitalisme
TAFTA
Changer la mondialisation ?
Forums sociaux
Changer la gauche ?
Gouvernement Hollande-Ayrault-Valls
Gouvernement Sarkozy
Chronique d’une élue citoyenne
Ville de Saint-Etienne
Conseil municipal
Elections municipales 2008
C’est notre histoire
Culture / idées
Les Héroïnes
Libres paroles
Des livres, des films, des sites...
Cafés citoyens au Remue-Méninges
Atelier de philosophie
Université Populaire - Laboratoire Social / Collectif Malgré Tout
Médias
Qui sommes-nous
Réseaux/Associations
DE ROGER ASSAF, DIRECTEUR DU THÉATRE DE BEYROUTH
Je ne vais pas bien !
mardi 1er août 2006


Beyrouth le 30 juillet 2006

Je pourrais m’obstiner à dire : "Nous allons bien, et vous ?"

Pour rester fidèle à notre honnêteté envers tous nos amis, ce matin, à l’heure qu’il est, je ne le puis. Je trahis notre promesse collective : Je ne vais pas bien !

Je suis seul, j’ai rendez-vous avec mes admirables coéquipiers demain matin (inch’allah), je suis seul avec les images et les cris des victimes du nouveau carnage commis par l’armée israélienne : le village de Qana, à l’Est de Tyr, contrôlé par les Forces de l’ONU, célèbre par les noces bénies par un certain Jésus il y a deux millénaires, célèbre par un carnage commis par l’armée israélienne le 16 avril 1996 (avant-dernière en date des agressions israéliennes sur le Liban), QANA, CE MATIN, A DE NOUVEAU ETE LA CIBLE DES CRIMINELS DE TSAHAL : une habitation de trois étages ou dormaient une cinquantaine de civils, pour la plupart des femmes et des enfants, a reçu la carte de visite d’un superbe pilote israélien, aux nerfs d’acier et à l’étincelante technologie, capable de déchirer le ciel et d’atteindre une cible avec une précision admirable (camion de ravitaillement, camionnette surchargée de réfugiés, antenne de télécommunication, vélomoteur( !)...), Héraklés moderne capable de semer la mort avec un seul doigt. CE MATIN, A L’AUBE, 35 CADAVRES (dénombrés à l’heure qu’il est(message reçu à 16 h ndlr)) : 21 ENFANTS ET QUATORZE ADULTES PRESQUE TOUS DES FEMMES, portent la signature indélébile et infamante de ce salopard qui n’aura même pas le courage de dire son nom.

Ce matin, un pilote israélien se sent bien dans sa peau, et moi, je ne vais pas bien.

Pour ceux qui ne le savent pas : Entre Marwahine (15 juillet) et Qana (30 juillet), plusieurs autres carnages de ce genre ont été perpétrés, Srifa, Nmeyrieh, ... je ne suis pas capable de les citer tous ni d’en parler avec précision. Un jour, les historiens parviendront à comptabiliser le nombre de morts et à dénombrer les massacres dont Tsahal devra répondre, je crois qu’on sera consterné.

Ce matin, nous avions (dans notre groupe), décidé de vous parler d’autre chose. Nous ne sommes pas encore prêts à le faire (en ce qui concerne les détails concrets, pour que notre message soit précis), mais devant l’urgence, je vous supplie de prendre au sérieux cette information et cet appel :

Bush a annoncé à Washington et Israël confirmé l’envoi de 5 000 bombes d’un genre nouveau (des bombes "intelligentes" c’est comme ça qu’on les appelle, en anglais "smart bombs" d’une puissance de destruction et d’une capacité de précision inégalées), afin de compenser l’impuissance de l’armée israélienne à réduire la résistance libanaise et la déroute humiliante qu’elle a essuyée dans l’échec de l’avancée terrestre dans la région de Bint Jbail. Ces 5000 bombes ont déjà quitté les Etats-Unis et une partie se trouve déjà en Israël après avoir fait escale en Ecosse où M. Blair leur a prêté une base pour le réapprovisionnement en carburant.

1 - M. Blair a-t-il l’approbation de son gouvernement ?

2 - Les Anglais acceptent-ils que leur pays serve de relais aux "armes de destruction massive" que leurs soldats ont soi-disant été cherché en Irak ?

3 - L’ONU, les Etats d’Europe, ont-ils un mot à dire à ce propos ?

3 - Les peuples d’Europe vont-ils donné leur suffrage à cette ignominie et construire l’Union Européenne en assumant le rôle de laquais des Etats-Unis ?

4 - Le monde est-il prêt à supporter les conséquences écologiques et humaines de cette guerre sur laquelle vont se modeler les prochaines entreprises de destruction de la planète ?

Il y a urgence URGENCE URGENCE URGENCE

Si nous devons payer le prix de cette barbarie et que le monde n’a pas les moyens de l’empêcher tout de suite, que cela serve au moins à créer un sursaut,

Je viens à l’instant de recevoir des précisions sur les "cadeaux" de Bush à ses amis israéliens : il s’agit des JDAM (Joint Direct Attack Munition). Une bombe JDAM est une bombe guidée par GPS. De telles bombes ont été utilisées par l’armée américaine en Afghanistan, durant la guerre du Kosovo et en Irak (notamment en 1998 lors de l’opération "Desert Fox"), elle sont une partie importante de l’armement air-sol de ces forces. Actuellement améliorées, (variantes GBU (guided bomb units), système satellitaire de guidage de haute précision), elles sont "intelligentes" c’est-à-dire "guidées" après avoir été lâchées à haute altitude, n’explosent pas au moment de l’impact mais sont munies de "pénétrateurs" qui leur permet de s’enfoncer jusqu’à une profondeur qui peut aller jusqu’à 30 mètres à l’intérieur du sol. L’explosion en profondeur a une puissance de destruction phénoménale dans un périmètre donné (j’ignore pour le moment le chiffre), et des effets électromagnétiques pouvant brûler les gens, provoquer des court-circuits sur les villes, détruire les centres nerveux électroniques, absorber l’oxygène des souterrains et des espaces clos ! ! ! (consultez si vous voulez google et wikipedia)

Nous avons besoin d’urgence d’Emile Zola, de Jean Jaurès, de Léon Blum. Pas pour nous protéger et nous sauver d’une catastrophe de plus en plus inévitable, mais pour accuser, défendre l’honneur de la communauté humaine, laisser une chance à l’avenir de l’humanisme, témoigner de la criminalité des uns : Bush et sa bande de trafiquants d’armes et de milliardaires du pétrole, Tony Blair, traître à son pays en étant au service d’un autre, et l’Etat Major israélien, la complicité des autres, l’Arabie Séoudite, la Jordanie, l’Egypte, l’Allemagne, et tous ceux qui ont cautionné la destruction du Liban pour se débarrasser du Hezbollah, le laxisme honteux de l’ONU, de la France, de l’Europe, des Arabes, qui n’osent pas prendre une position ferme et honorable par je ne sais quel calcul politique, diplomatique ou mercantile.

Je livre les criminels aux jugements de l’Histoire, leurs complices à l’opprobre de leurs peuples, les impuissants à leurs tourments de fonctionnaires incapables de démissionner et d’avouer leur incompétence.

Pour nous, êtres humains de partout, sans armes et sans pouvoirs, que le temps dont nous sommes les maîtres, le nôtre, soit cet espace sans frontières où la parole, indestructible, résiste à toutes les armées du monde, échappe à tous leurs crimes, devient poème, chanson, musique, image, larmes et sourires, mémoire des morts, thrénodie des villes détruites et des terres brûlées, hommage aux enfants qui nous ont donné leur sève,

Nous irons bien demain, et vous ?

Roger Assaf, Issam Bou Khaled, Kamal Chayya, Rawya El Chab, Zeina Saab De Melero, Said Serhan, Fadi el Far, Tarek Atoui, Hagop Der Ghougassian, Abdo Nawar, Hanane Hajj Ali, Abder Rahman Awad, Zeinab Assaf, Bernadette Houdeib, Ibrahim Serhan, Nehmat Atallah...

Ce texte est publié par Indymédia Belgique.




Dans la même rubrique :
Une nouvelle guerre israélienne contre Gaza ?
Le terrorisme d’Etat de Sharon contre le peuple palestinien
Arrêtez le massacre des Palestiniens et levez le blocus de Gaza !
Des nouvelles concernant la Palestine...
"GAZA-STROPHE, le jour d’après..." : film et discussion avec la participation de Samir Abdallah
Israel’s righteous fury and its victims in Gaza
"Point de vue juif contre le sionisme et l’apartheid" : Pierre Stambul à Montbrison mercredi 14 janvier
En Palestine, quoi de neuf à propos de l’occupation et de la colonisation ?
Perquisitions
Témoignages de Palestine




Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil