Réseaux citoyens de St-Etienne
Accueil Qui sommes-nous Nous contacter Nous aider Plan du site Admin
   
Vous êtes ici : Collectif Liberté Justice Palestine > Bombardement de la Palestine et du Liban : sanctions contre l’Etat d’Israël !
A la une
Agenda
Albums photos
Images à la une
Envoyez la musique !
La France insoumise / Jean-Luc Mélenchon
Nous sommes Grecs
Agroécologie
Agriculture paysanne
AMAP et réseau des AMAP
AMAP-Saint-Etienne
L’avenir du mouvement des AMAP
Les Amap dans la Loire
FAQ - De la ferme au quartier
Collectif Zérogm42
Collectif "nourrir l’humanité"
Maison de la semence
G.R.A.I.N. / Via Campesina
Collectif Liberté Justice Palestine
Chroniques pour la Palestine
Moyen-Orient et monde arabe / Georges Corm
Réseau RESF
Réseau Solidarité Rroms
Egalité des droits / Antiracisme
Une école pour tou(te)s
Survie / Françafrique
Quelle connerie la guerre !
Collectif "personne à la rue !"
Justice sociale / Droits sociaux
Assises droits sociaux
Forum des droits sociaux
Logement
Non au CPE !
Santé
Services publics
Travail / Emploi / Retraite
Portail pour l’accès aux droits sociaux
Le travail social dans la crise
Terrain d’entente
Groupe de réflexion "travail travail !"
Réseau salariat
Ecole / Education populaire
Justice écologique
Collectif Action Climat - CLAC
Sortir du nucléaire
Démocratie
Démocratie participative
Porto Alegre/St-Etienne
Libertés
Europe
Sortir du capitalisme
TAFTA
Changer la mondialisation ?
Forums sociaux
Changer la gauche ?
Gouvernement Hollande-Ayrault-Valls
Gouvernement Sarkozy
Chronique d’une élue citoyenne
Ville de Saint-Etienne
Conseil municipal
Elections municipales 2008
C’est notre histoire
Culture / idées
Les Héroïnes
Libres paroles
Des livres, des films, des sites...
Cafés citoyens au Remue-Méninges
Atelier de philosophie
Université Populaire - Laboratoire Social / Collectif Malgré Tout
Médias
Qui sommes-nous
Réseaux/Associations
UNION JUIVE FRANÇAISE POUR LA PAIX
Bombardement de la Palestine et du Liban : sanctions contre l’Etat d’Israël !
vendredi 4 août 2006


Les interventions massives et meurtrières de l’armée israélienne contre les peuples palestinien et libanais s’appuient sur un même prétexte : l’arrestation d’un ou deux soldats israéliens et la demande de libération de prisonniers politiques en échange de celle de ces soldats. Pour Israël, s’en prendre à quelques soldats qui servent sa politique justifie d’écraser un peuple entier, libanais ou palestinien, de détruire ses infrastructures, ses maisons, sa population civile.

Proportions sans mesure

L’offensive israélienne a déjà assassiné plusieurs centaines de Palestiniens et de Libanais. L’UJFP réaffirme son opposition à toute action armée visant des civils, qu’ils soient Palestiniens, Libanais ou Israéliens. Si le Hezbollah a bombardé des objectifs civils israéliens, c’était en réponse aux bombardements massifs d’objectifs civils au Liban par l’armée israélienne. L’attaque israélienne a été déclenchée à la suite de l’enlèvement de deux soldats, ce qui était un acte de guerre et non une attaque de civils. Elle a pris des proportions sans commune mesure avec les actions du Hezbollah.
Peu importe à Israël que le peuple palestinien se batte pour son droit à exister et à vivre dignement, peu importe à Israël que le Hezbollah ne représente politiquement qu’une partie de la population libanaise. C’est la logique du « choc des civilisations » qui est à l’œuvre : Israël prétend défendre les valeurs du monde occidental, du monde soit-disant civilisé, au sein d’un Proche et d’un Moyen-Orient de mentalité prétendument arriérée. Et les États occidentaux, y compris l’État français, déclarent alors qu’Israël a le droit de se défendre ...

Tant qu’Israël asservira les Territoires...

Tant qu’Israël sera un Etat qui occupe et asservit les territoires palestiniens, mène une politique de ségrégation sur une base ethnico-religieuse, et se comporte en agent au service des Etats-Unis, alors la guerre continuera. La paix n’est possible que si Israël s’intègre à la réalité proche-orientale, assure les mêmes droits à tous ses habitants et noue des relations d’égal à égal et constructives avec les peuples qui l’entourent.
Dans cette situation, la reconnaissance des droits du peuple palestinien est une cause essentielle. Face à sa volonté de détruire la Palestine et d’empêcher la solidarité des autres peuples de la région, Israël ne reculera que si un rapport de force l’y contraint, à l’instar de ce qui s’est produit pour l’Afrique du Sud à l’époque de l’apartheid.
C’est pourquoi nous appelons à des sanctions internationales, à un désinvestissement économique et à un boycott des produits et services israéliens jusqu’à la fin de l’occupation.

HALTE A LA FOLIE MEURTRIÈRE DE L’ÉTAT D’ISRAËL !

SOLIDARITÉ AVEC LES PEUPLES PALESTINIEN ET LIBANAIS !

21 juillet 2006

www.ujfp.org




Dans la même rubrique :
Se lever contre le crime
Cana volume II
Le « brillant » plan de paix de Netanyahou
Arrêter Israël, arrêter le massacre des Palestiniens à Gaza.
l’appel Olga : Pour la vérité et la réconciliation, pour l’égalité et le partenariat.
2011 : Le collectif Liberté Justice Palestine propose un cycle de soirées ciné-débats “Palestine-Israël” au France
"État commun, conversation potentielle", le film d’Eyal Sivan vient de sortir sur les écrans
Faisons se lever une vague de solidarité avec les jeunes et le peuple palestiniens
Le BDS : la bonne voie pour faire avancer la justice en Palestine-Israël
La Flottille de la Liberté pour Gaza est bloquée à Athènes sur décision du gouvernement grec




Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil