Réseaux citoyens de St-Etienne
Accueil Qui sommes-nous Nous contacter Nous aider Plan du site Admin
   
Vous êtes ici : Collectif "personne à la rue !" >
A la une
Agenda
Albums photos
Images à la une
Envoyez la musique !
La France insoumise / Jean-Luc Mélenchon
Nous sommes Grecs
Agroécologie
Agriculture paysanne
AMAP et réseau des AMAP
AMAP-Saint-Etienne
L’avenir du mouvement des AMAP
Les Amap dans la Loire
FAQ - De la ferme au quartier
Collectif Zérogm42
Collectif "nourrir l’humanité"
Maison de la semence
G.R.A.I.N. / Via Campesina
Collectif Liberté Justice Palestine
Chroniques pour la Palestine
Moyen-Orient et monde arabe / Georges Corm
Réseau RESF
Réseau Solidarité Rroms
Egalité des droits / Antiracisme
Une école pour tou(te)s
Survie / Françafrique
Quelle connerie la guerre !
Collectif "personne à la rue !"
Justice sociale / Droits sociaux
Assises droits sociaux
Forum des droits sociaux
Logement
Non au CPE !
Santé
Services publics
Travail / Emploi / Retraite
Portail pour l’accès aux droits sociaux
Le travail social dans la crise
Terrain d’entente
Groupe de réflexion "travail travail !"
Réseau salariat
Ecole / Education populaire
Justice écologique
Collectif Action Climat - CLAC
Sortir du nucléaire
Démocratie
Démocratie participative
Porto Alegre/St-Etienne
Libertés
Europe
Sortir du capitalisme
TAFTA
Changer la mondialisation ?
Forums sociaux
Changer la gauche ?
Gouvernement Hollande-Ayrault-Valls
Gouvernement Sarkozy
Chronique d’une élue citoyenne
Ville de Saint-Etienne
Conseil municipal
Elections municipales 2008
C’est notre histoire
Culture / idées
Les Héroïnes
Libres paroles
Des livres, des films, des sites...
Cafés citoyens au Remue-Méninges
Atelier de philosophie
Université Populaire - Laboratoire Social / Collectif Malgré Tout
Médias
Qui sommes-nous
Réseaux/Associations
Rassemblement "délinquants solidaires" ce jeudi 9 février à 18h, place Jean Jaurès à St-Etienne


mardi 7 février 2017

Dernière minute - 10 février...

Une centaine de personnes a participé au rassemblement place Jean Jaurès, malgré la pluie. Des rassemblements similaires ont eu lieu dans une trentaine de villes en France.

A Nice, l’agriculteur Cedric Herrou condamné à 3.000 euros d’amende avec sursis
Son procès avait eu lieu le 4 janvier. Le verdict vient d’être rendu ce 10 février. Cédric Herrou, 37 ans, agriculteur de la vallée de La Roya, dans les Alpes Maritimes, est condamné à 3.000 euros d’amende avec sursis par le Tribunal correctionnel de Nice. Les juges n’ont retenu qu’une partie des charges contre lui. Le parquet, c’est-à-dire le Procureur de la République, c’est-à-dire au final le ministère de la Justice et le gouvernement avait demandé 8 mois de prison avec sursis, pour quelqu’un qui agit pour que soit respectée la dignité et l’intégrité d’êtres humains en détresse.
C’est ça la réalité de la politique menée aujourd’hui en France : les pressions, menaces et poursuites, le "délit de solidarité" pour celles et ceux qui aident les réfugiés et migrants qui ont échappé à la noyade en Méditerranée, souvent aussi grâce à la solidarité alors même que les autorités publiques européennes mettent des milliards non dans les sauvetages en mer mais dans la construction d’un véritable mur pour refouler les migrants (Voir la soirée avec Sophie Beau de SOS Méditerranée)
Cédric Herrou a déclaré tout de suite qu’il continuerait à être solidaire, "malgré les menaces de l’Etat et du procureur (...) Nous citoyens, on reprend en main une politique défaillante".

Le procureur a fait appel de la relaxe de Pierre-Alain Mannoni
Le 6 janvier, le Tribunal de Nice relaxait Pierre-Alain Mannoni, enseignant chercheur, poursuivi pour avoir emmené dans sa voiture le 18 octobre trois jeunes femmes Érythréennes réfugiées. 36 heures de garde-à-vue.
Relaxé par le Tribunal le 6 janvier. Mais le Procureur a fait appel. Nouveau procès en vue...

Une lettre ouverte du Syndicat de la Magistrature au Procureur de Nice
Les Juges du Syndicat de la Magistrature viennent d’adresser cette lettre au Procureur de la République de Nice.
Plus d’informations : http://www.syndicat-magistrature.org/

Télécharger la lettre du Syndicat de la Magistrature au Procureur de Nice - 133 ko
Télécharger la lettre du Syndicat de la Magistrature au Procureur de Nice




Procès d’habitants de la vallée de La Roya "coupables" d’être venus en aide à des réfugiés, avec la menace de lourdes sanctions. Mesures d’intimidations, poursuites - et parfois condamnations - de personnes ayant agi en soutien de migrants ou de Roms... On assiste depuis plusieurs mois à la recrudescence de cas où la solidarité est tenue pour un délit !
En même temps que dans de nombreuses villes de France, le collectif "Pour que personne ne dorme à la rue" et ses nombreux soutiens appellent à un nouveau rassemblement de toute "La LOIRE Accueillante et Solidaire" :
Jeudi 9 février à 18h, Place Jean Jaurès à St-Etienne.

L’appel national « Délit Solidarité Fraternité » est en ligne sur les sites de la CIMADE et du GISTI) :

www.lacimade.org

www.gisti.org

Lire aussi : Pour en finir avec le délit de solidarité

Le Collectif "Pour que personne à la rue" se réunira d’autre part ce mercredi 8 février à 17h30, Salle n° 66 à la Bourse du Travail de Saint-Etienne.

Restons solidaires et mobilisés : « Rejeter les migrants, c’est refuser l’avenir ! ».


Dans la même rubrique :
A l’initiative du collectif des travailleurs sociaux de l’urgence sociale, manifestation des travailleurs sociaux mercredi 31 octobre devant la Préfecture de la Loire


Migrants : soirée-débat mardi 11 avril à l’Université avec la Cimade et les syndicats CGT, FSU, UNSA, CFDT.


Vraiment, Mme la Préfète, dans la Loire personne n’est à la rue ? La réponse du collectif "personne à la rue", et les explications d’Yves Scanu sur TL7...


45 associations et plus de 200 personnes ont signé l’appel : Droit d’asile, droit au logement : respecter la loi, respecter les personnes


Squat du 71 rue Neyron : le Tribunal a décidé que 15 familles - 63 personnes dont 31 enfants - passeront l’hiver à l’abri !

Un arrêt historique du Conseil d’État : il place le droit à l’hébergement au rang d’une liberté fondamentale


Parce que des enfants dorment à la rue... Rassemblement devant la Préfecture de la Loire ce jeudi 6 octobre à 17h30
Logement : une soirée-débat au Méliès vendredi 25 novembre autour du film “Squat - la ville est à nous”, avec Christophe Coello, réalisateur, et des militants du collectif “Personne à la rue” et du “Collectif Neyron”...


Hébergement d’urgence, logement, expulsions de pauvres et de demandeurs d’asile... : une rencontre entre travailleurs sociaux et militants
Hébergement d’urgence - Vague de froid et sans-abris : le silence gêné des élus locaux...




Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil