Réseaux citoyens de St-Etienne
Accueil Qui sommes-nous Nous contacter Nous aider Plan du site Admin
   
Vous êtes ici : Libertés >
A la une
Agenda
Albums photos
Images à la une
Envoyez la musique !
La France insoumise / Jean-Luc Mélenchon
Nous sommes Grecs
Agroécologie
Agriculture paysanne
AMAP et réseau des AMAP
AMAP-Saint-Etienne
L’avenir du mouvement des AMAP
Les Amap dans la Loire
FAQ - De la ferme au quartier
Collectif Zérogm42
Collectif "nourrir l’humanité"
Maison de la semence
G.R.A.I.N. / Via Campesina
Collectif Liberté Justice Palestine
Chroniques pour la Palestine
Moyen-Orient et monde arabe / Georges Corm
Réseau RESF
Réseau Solidarité Rroms
Egalité des droits / Antiracisme
Une école pour tou(te)s
Survie / Françafrique
Quelle connerie la guerre !
Collectif "personne à la rue !"
Justice sociale / Droits sociaux
Assises droits sociaux
Forum des droits sociaux
Logement
Non au CPE !
Santé
Services publics
Travail / Emploi / Retraite
Portail pour l’accès aux droits sociaux
Le travail social dans la crise
Terrain d’entente
Groupe de réflexion "travail travail !"
Réseau salariat
Ecole / Education populaire
Justice écologique
Collectif Action Climat - CLAC
Sortir du nucléaire
Démocratie
Démocratie participative
Porto Alegre/St-Etienne
Libertés
Europe
Sortir du capitalisme
TAFTA
Changer la mondialisation ?
Forums sociaux
Changer la gauche ?
Gouvernement Hollande-Ayrault-Valls
Gouvernement Sarkozy
Chronique d’une élue citoyenne
Ville de Saint-Etienne
Conseil municipal
Elections municipales 2008
C’est notre histoire
Culture / idées
Les Héroïnes
Libres paroles
Des livres, des films, des sites...
Cafés citoyens au Remue-Méninges
Atelier de philosophie
Université Populaire - Laboratoire Social / Collectif Malgré Tout
Médias
Qui sommes-nous
Réseaux/Associations
Un procès à l’Université de Saint-Etienne : 9 étudiants doivent être jugés le lundi 28 septembre à 18h...
samedi 12 septembre 2009

Ça ne sent pas très bon à l’Université de St-Etienne. Ce jeudi 10 septembre, 9 étudiant-e-s, qui ont participé au mouvement contre la loi LRU, sont passés un par un devant une commission du “conseil de discipline” (voir - et voir aussi)
Au moins 150 personnes, étudiants, enseignants, et militants associatifs du département, se sont retrouvés à leurs cotés devant la Maison de l’Université, rue Baulier.
Les 9 n’ont eu connaissance qu’une demi-heure avant leur comparution des pièces à charge contre eux. C’est plus pratique évidemment pour les accusateurs. On appelle aussi ça une violation du principe du contradictoire dans les affaires de justice. Une parodie. Dans ces conditions, les étudiants ont décidé de rester silencieux devant ce tribunal d’un genre très spécial.
On leur a dit que le jugement serait fait le 28 septembre, et qu’ils devront donc comparaître ce jour-là. Apparemment, le président du conseil de discipline compte aussi choisir les témoins qu’il va faire citer.
Pour ce qui est des accusations, rien de bien neuf, la direction de l’Université fait dans l’anecdotique et le dérisoire. Une confirmation que ce qui est visé au fond à travers les 9 choisis au hasard est la participation au mouvement contre les réformes gouvernementales de l’Université.
L’objectif est-il d’essayer maintenant de faire un exemple pour dissuader qui que ce soit de faire quelque chose cette année ?

Il semble bien que la présidence de l’Université s’efforce de jouer les bons élèves de la classe devant la ministre sarkozyste de l’enseignement supérieur.
On ne voit pourtant pas bien ce qu’il y a à gagner pour l’Université de St-Etienne de ce côté-là, mis à part la honte.

Autre chose qui témoigne de l’ambiance qui règne à l’Université : l’interdit professionnel prononcé à l’encontre d’un enseignant, Jean-Pierre Simard, parti en retraite récemment et qui a demandé “l’éméritat”. Ce statut consiste simplement à autoriser un professeur en retraite à poursuivre pour trois ans ses recherches publiques, notamment lorsqu’il a encore au moins une thèse en cours. Or JP Simard est directeur de thèse de 3 étudiantes doctorantes, qu’il veut continuer à aider dans leur travail de recherche.
Aucune justification n’a été donnée - ni par ceux qui ont pris cette décision ni par le président de l’Université - à l’enseignant qui a pourtant toutes les raisons et qualifications nécessaires. Sauf qu’il a lui aussi participé activement au mouvement contre la loi LRU...

Bref, ça fait beaucoup. Et les choses ne vont donc pas pouvoir en rester là.

Pour ce qui est des étudiants, un nouveau rendez-vous va être donné pour le 28 septembre.

En attendant, une pétition de soutien aux étudiants est en ligne.


Dans la même rubrique :
Bosse compagnie joue "Femme de parloir" de Duszka Maksymowicz au Chok théâtre les 9 et 10 février 2012. Le 9 février, un débat suivra la représentation...

Les amis italiens de Sarkozy fêtent son élection...
Questions/réponses critiques du Syndicat de la magistrature sur le projet de loi criminalité organisée/terrorisme


Prison et réinsertion, ciné-débat avec GENEPI
Mercredi 19 octobre : relaxe pour les 8 syndicalistes de Goodyear ! L’UD-CGT de la Loire appelle à une journée de mobilisation pour les libertés. A St-Etienne, rassemblement et casse-croûte solidaire à 11h30 place Jules Ferry.
Rencontre débat : "Face à la prison" samedi 3 janvier à partir de 17h à Saint-Etienne
Annulé/reporté>>Soutien aux Goodyear : 2 meetings-débats avec Mickaël Wamen mardi 5 avril dans la Loire.


Ban Public : association pour la communication sur les prisons et l’incarcération en Europe
Loi Perben II : le syndicat de la magistrature dénonce la mise en place d’un droit d’exception
Une soirée débat sur la Loi Sarkozy mercredi 18 avril à l’initiative du Collectif Unitaire Anti-Délation de la Loire



Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil