Réseaux citoyens de St-Etienne
Accueil Qui sommes-nous Nous contacter Nous aider Plan du site Admin
   
Vous êtes ici : Collectif "personne à la rue !" >
A la une
Agenda
Albums photos
Images à la une
Envoyez la musique !
La France insoumise / Jean-Luc Mélenchon
Nous sommes Grecs
Agroécologie
Agriculture paysanne
AMAP et réseau des AMAP
AMAP-Saint-Etienne
L’avenir du mouvement des AMAP
Les Amap dans la Loire
FAQ - De la ferme au quartier
Collectif Zérogm42
Collectif "nourrir l’humanité"
Maison de la semence
G.R.A.I.N. / Via Campesina
Collectif Liberté Justice Palestine
Chroniques pour la Palestine
Moyen-Orient et monde arabe / Georges Corm
Réseau RESF
Réseau Solidarité Rroms
Egalité des droits / Antiracisme
Une école pour tou(te)s
Survie / Françafrique
Quelle connerie la guerre !
Collectif "personne à la rue !"
Justice sociale / Droits sociaux
Assises droits sociaux
Forum des droits sociaux
Logement
Non au CPE !
Santé
Services publics
Travail / Emploi / Retraite
Portail pour l’accès aux droits sociaux
Le travail social dans la crise
Terrain d’entente
Groupe de réflexion "travail travail !"
Réseau salariat
Ecole / Education populaire
Justice écologique
Collectif Action Climat - CLAC
Sortir du nucléaire
Démocratie
Démocratie participative
Porto Alegre/St-Etienne
Libertés
Europe
Sortir du capitalisme
TAFTA
Changer la mondialisation ?
Forums sociaux
Changer la gauche ?
Gouvernement Hollande-Ayrault-Valls
Gouvernement Sarkozy
Chronique d’une élue citoyenne
Ville de Saint-Etienne
Conseil municipal
Elections municipales 2008
C’est notre histoire
Culture / idées
Les Héroïnes
Libres paroles
Des livres, des films, des sites...
Cafés citoyens au Remue-Méninges
Atelier de philosophie
Université Populaire - Laboratoire Social / Collectif Malgré Tout
Médias
Qui sommes-nous
Réseaux/Associations
Parce que des enfants dorment à la rue... Rassemblement devant la Préfecture de la Loire ce jeudi 6 octobre à 17h30
mercredi 5 octobre 2011

RESF, le collectif “pour que personne ne dorme à la rue”, appellent à se mobiliser pour protéger des enfants confrontés à des situations très critiques.
Les familles ELEZI, QOROLLI et COLJI ont été déboutées du droit d’asile et vont prochainement être expulsées de leur logement en CADA sans solution de relogement. Ce sont 9 enfants de 2 à 16 ans qui vont se retrouver à la rue avec leurs parents. Que leur restera-t-il ? Un squat ? Un jardin public ? Les structures censées les héberger ont vu leur crédit diminué, le 115 est saturé. De plus, ces enfants tous scolarisés (4 sont dans les écoles primaires de la Cotonne à St-Etienne, 2 sont au lycée Albert Camus de Firminy) ne pourront plus poursuivre leurs études dans des conditions correctes.

Cette situation est inacceptable, indigne d’un pays qui a ratifié les conventions internationales !

Nous ne pouvons pas accepter qu’ils vivent dans de telles conditions, alors que des solutions de financement existent et que seule la volonté politique manque pour les débloquer.

Rassemblement devant la Préfecture ce jeudi à 17h30.
Venez nombreux, ils comptent sur vous et votre soutien peut être déterminant !

Une enseignante d’Honoré d’Urfé, à St-Etienne aussi, a signalé 2 autres familles à la rue depuis une quinzaine de jours : un collégien kosovar et son papa et une jeune fille russe et sa maman. Une réunion a été organisée avec les profs au collège.
3 familles dont les enfants sont au collège Jules Vallès à St-Etienne sont elles aussi à la rue.


Une pétition pour les familles ELEZI, QOROLLI et COLJI est en ligne sur le site de RESF :
pétition familles ELEZI, QOROLLI et COLJI









Un message de Maggie Brizet-Iyassu, enseignante

Bonjour à vous tous,

Essayez de vous libérer ce jeudi à 17h30, c’ est important le froid va revenir et il y aurait environ 200 personnes dans la rue ! !

J’ai Seferjan COLJI en cours lui et ses sœurs qui étaient aussi à Honoré d’Urfé l’an dernier vont très bientôt se retrouver dans la rue avec leurs parents.

Il y a aussi Blérand du Kosovo qui a perdu son statut d’enfant malade alors que le chirurgien de l’hôpital a rédigé plusieurs certificats précisant la nécessité d’un suivi en milieu spécialisé. IL dort dans un parc depuis deux semaines...
C’ est un garçon que j’ai eu en cours de FLES toute l’année dernière. Il est d’un courage exceptionnel, il a une grande culture générale et ne ratait pas un cours malgré sa galère (il a subi 5 opérations et est resté allongé durant plusieurs mois au cours desquels il a travaillé son français)

Et puis il y a aussi la petite Lia de Russie, toute bouclée et vive qui ne voulait pas revenir au collège en septembre. Elle avait honte car elle dort dans une voiture depuis peut être deux mois avec sa maman et elle ne veut pas que cela se sache.

On se demande QUI doit avoir honte dans tout ça ! ! ! !

Maggie


Dans la même rubrique :
45 associations et plus de 200 personnes ont signé l’appel : Droit d’asile, droit au logement : respecter la loi, respecter les personnes


Logement : une soirée-débat au Méliès vendredi 25 novembre autour du film “Squat - la ville est à nous”, avec Christophe Coello, réalisateur, et des militants du collectif “Personne à la rue” et du “Collectif Neyron”...


Reportage sur Valfleury dans Basta !... Dans un village de la Loire, la haine et les clichés submergés par une vague de solidarité avec les migrants


15 mars : fin de la trêve hivernale. Et reprise des expulsions, et mise sur le trottoir des familles en hébergement d’urgence ? Réunion du collectif “Personne à la rue” jeudi 24 février à la Bourse du Travail de St-Etienne...


Vraiment, Mme la Préfète, dans la Loire personne n’est à la rue ? La réponse du collectif "personne à la rue", et les explications d’Yves Scanu sur TL7...


Pour le droit au logement pour tous, pour l’ouverture de lieux d’hébergement décents, contre les expulsions sans relogement, interpellation des élus de Saint-Etienne Métropole ce lundi 9 mars à 17h30 au Musée d’Art Moderne à St-Etienne.


Réunion du collectif "Pour que personne ne dorme à la rue" ce mercredi 28 janvier à 17h à la Bourse du Travail de St-Etienne.
A l’initiative du collectif des travailleurs sociaux de l’urgence sociale, manifestation des travailleurs sociaux mercredi 31 octobre devant la Préfecture de la Loire


Migrants et réfugiés : Soirée infofilm vendredi 31 mars à 19h30 à Villars à l’invitation du Secours Populaire, de Réveillons la Solidarité et de Plus rien Sans Toit.


Ce vendredi soir, le collectif “que personne ne dorme à la rue” a occupé le gymnase stéphanois de la place de l’Attache aux boeufs pour y mettre à l’abri pour la nuit plusieurs familles à la rue.



Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil