Mon site SPIP

Accueil > Réseau RESF > RESF42 : Non à l’expulsion de M. Ali Haziri !

RESF42 : Non à l’expulsion de M. Ali Haziri !

Démarches auprès de la Préfecture et au TA ce lundi, réunion à la Chaléassière jeudi 3 mai.

dimanche 29 avril 2007

La famille Haziri est Kosovar et est à St-Etienne depuis décembre 2004, actuellement au foyer ARALIS de Bergson. M. Ali Haziri y vit avec sa femme (qui a de la famille en situation régulière dans la région stéphanoise) et ses quatre filles scolarisées de la maternelle au CE2 à la Chaléassière.
La famille Haziri a été déboutée de sa demande d’asile politique auprès de l’OFPRA. Rejet confirmé lors de la commission de recours.
M. Haziri avait pris contact au cours de ces derniers mois avec le réseau RESF.
Il a reçu le 14 mars mars une décision de la Préfecture : "OQTF" - obligation de quitter le territoire français sous un mois.
M. Haziri et sa famille ne veulent pas retourner au Kosovo, à cause des persécutions dont ils indiquent avoir été victimes. Sur ce qui se passe au Kosovo, tout le monde a en tête la situation de la famille Raba, qui vient d’ailleurs de revenir en France parce qu’elle est en danger de mort au Kosovo.

Jeudi dernier, M. Haziri a été arrêté par la gendarmerie sur un marché lors d’un contrôle à Andrézieux. Transféré à St-Etienne, il a été emmené au centre de rétention de Lyon St-Exupéry pour être expulsé vers le Kosovo.
Dès jeudi soir, RESF42 est intervenu auprès de la Préfecture, et plusieurs personnes du réseau sont allées au Tribunal de Lyon dès ce samedi, mais à l’issue de l’audience qui portait sur les conditions de l’interpellation, le maintien au centre de rétention a été prolongé de 15 jours. M. Haziri risque donc l’expulsion.

M. Haziri avait déposé récemment deux recours suite à l’obligation de quitter le territoire, recours qui n’ont pas reçu à ce jour de réponse.
Le premier auprès du tribunal administratif. L’audience aura lieu ce lundi à 10h15 rue Duguesclin à Lyon. RESF42 appelle à s’y rendre.
Le second (recours gracieux) adressé au Préfet, qui peut à tout moment faire procéder à la libération de M. Haziri et lui octroyer un titre de séjour.
On peut intervenir auprès du Préfet pour demander la régularisation de la famille Haziri par fax, courrier...
N° de fax : 04 77 21 65 83
Courriel : pref-loire@loire.pref.gouv.fr

Pour soutenir la famille Haziri, RESF appelle à aller au TA à Lyon ce lundi à 10h15, et organise une réunion ce jeudi 3 mai à 17h30 à l’Amicale laïque de la Chaléassière (rue JF Révollier).
Et donne rendez-vous aussi au rassemblement (mensuel) de samedi prochain 5 mai sur la place Jean Jaurès à 10 h 30. Plusieurs autres familles n’ont toujours pas reçu de réponse de la Préfecture.


Le site internet de RESF

Messages

  • Le Tribunal Administratif de Lyon a ordonné que M. Ali Haziri soit remis en liberté et que le Préfet de la Loire lui accorde un titre provisoire de séjour.
    Mais ce n’est pas terminé : le Tribunal Administratif doit dans les 8 prochaines semaines statuer sur le fond et décider si le refus du titre de séjour est justifié ou pas.
    Le réseau RESF appelle à continuer à intervenir auprès du Préfet de la Loire, et à participer au rassemblement de ce samedi place Jean Jaurès à 10h30.