Mon site SPIP

Accueil > Quelle connerie la guerre ! > Le mouvement antiguerre doit reprendre l’initiative en France

Le mouvement antiguerre doit reprendre l’initiative en France

Invitation à une réunion unitaire à Paris le mercredi 17 octobre à 20h au Cedetim

mercredi 10 octobre 2007

Cet appel est publié sur le site de la CCIPPP http://www.protection-palestine.org
Premières organisations ayant annoncé leur participation : ACG, AAW (Americans against the war), ATMF, Capjpo-Europalestine, Cedetim, CCIPPP, CMF, Droits-Devant, Forum social iranien, FTCR, LCR, Mouvement des Indigènes, RESOCI (Réseau solidaire citoyen), Réseau Voltaire, Reopen 911, Sopirak, Tymat, UJFP, Veto.
Les Réseaux citoyens de St-Etienne seront présents aussi.

Nous pensons qu’il est urgent de réunir sur la base la plus large toutes les organisations associatives, syndicales et politiques, entre autres celles qui se sont mobilisées ces dernières années contre les agressions en Afghanistan, Irak, Liban et Palestine.

Les menaces états-uniennes contre l’Iran, le raid aérien récent de l’armée israélienne, avec couverture satellitaire U.S., contre une base militaire dans l’est de la Syrie, la déclaration israélienne sur Gaza et les menaces d’invasion contre ce territoire mais aussi la volonté affichée des généraux israéliens d’un second round contre le Liban, le vote par le sénat américain d’un projet de démembrement de l’Etat irakien contre l’avis même du gouvernement de ce pays ainsi que la privatisation de son pétrole, l’enlisement de l’intervention en Afghanistan et l’extension de la crise au Pakistan, autant de signes annonciateurs de la détérioration rapide et brutale d’une situation déjà catastrophique au Moyen Orient et en premier lieu pour les peuples irakien, afghan et palestinien.

Le mouvement antiguerre doit reprendre l’initiative en France. Car avec l’élection de Nicolas Sarkozy à la présidence de la République les indices se multiplient d’une politique plus clairement alignée sur celle de George Bush : renforcement de l’implication en Afghanistan, visite de Kouchner en Irak, déclarations agressives de Sarkozy et surtout de Kouchner sur l’Iran, éventualité d’une réintégration de la France dans l’Otan...

Quelles que soient les analyses sur la réalité de la menace de frappes sur l’Iran, l’éventualité seule de celles-ci , la présence d’une armada considérable dans le golfe arabo persique et la mobilisation de toutes les armées de la région est suffisamment terrifiante pour l’avenir des peuples de la région et du monde pour exiger l’arrêt immédiat de toute menace. Car ce dont menace la politique de l’administration US est un « chaos généralisé » aux conséquences d’autant plus effroyables que certains stratèges du Pentagone n’hésitent pas à parler ouvertement de l’usage contre l’Iran d’armes non conventionnelles de type mini nukes (mini-bombes atomiques). Dès lors il est illusoire d’imaginer que l’Europe serait épargnée par les contrecoups de la dégradation de la situation au Moyen-Orient aux retombées politiques, sociales et économiques, ici même, dévastatrices. Les exemples de l’Irak et de l’Afghanistan, après tant d’autres, démontrent que la lutte pour la souveraineté des peuples et la démocratie ne passe pas par les armes et les bombes des armées d’occupation.

Il est de notre devoir de relancer un mouvement de mobilisation contre les politiques militaristes et les dérives racistes et sécuritaires qu’elles encouragent. Cela exige de nous l’unité la plus large. C’est dans ce but que nous proposons que se tienne une réunion unitaire. Celle-ci permettra de définir les bases d’un mouvement d’ensemble et nos exigences communes et de discuter des premières initiatives que nous pourrons prendre ensemble.

9 octobre 2007.

La réunion aura lieu au Cedetim, 21ter rue Voltaire 750011 Paris.