Mon site SPIP

Accueil > Collectif Zérogm42 > Pas de loi selon Monsanto !

Stop OGM

Pas de loi selon Monsanto !

Manifestons ce samedi 29 mars à Clermont-Ferrand, Rennes, Lille, Nancy, Avignon, Toulouse, Bordeaux et Perpignan

jeudi 27 mars 2008


Pour la Loire, le collectif Zérogm42 organise deux cars pour aller à la manifestation de Clermont-Ferrand.
Départ de St-Etienne : rendez-vous à 10h - Place Carnot - arrêts à Montrond les Bains, Feurs, Saint-Germain Laval.
Inscriptions auprès de Martine Chevalier : martinechevalier@wanadoo.fr ou 04 77 34 28 51.
Un co-voiturage s’organise également. Certains partent même en vélo.
Des cars partent des autres départements de Rhône-Alpes.

Voir des informations sur ces manifestations

Ces manifestations ont lieu à la veille de l’ouverture à l’Assemblée nationale de la discussion (en première lecture) de la loi sur les OGM présentée par le gouvernement et déjà aggravée par les sénateurs début février.
C’est “une loi selon Monsanto” que le lobby OGM tente de faire passer. Voir le texte de loi voté par le Sénat
Cette loi est inacceptable parce qu’elle légalise la contamination OGM, en prétendant faire coexister les cultures OGM et les cultures non OGM, ce qui est impossible, ainsi que tout le monde le sait maintenant.
Dans la suite du Grenelle de l’environnement, le rapport de la Haute Autorité sur le maïs Monsanto 810 a reconnu les conséquences graves des cultures de cet OGM. Les mobilisations et ce rapport ont débouché sur l’activation par la France de la clause de sauvegarde et l’interdiction du Mon810, alors que les transgéniculteurs s’apprêtaient à en semer 100 000 hectares en 2008.
Depuis, l’enquête menée par Marie-Monique Robin (film et livre) “Le monde selon Monsanto” vient d’apporter d’autres éléments que plus personne ne peut prétendre ignorer.

Voir le blog de Marie-Monique Robin et le site du film : Combat Monsanto

Mais le lobby OGM ne lâche pas le morceau et veut faire entrer par la fenêtre ce qui a été chassé par la porte. Le 1er ministre Fillon vient de signer un décret, paru au JO le 23 mars, qui ressuscite la Commission du génie biomoléculaire (CGB), pour ouvrir la voie à de nouvelles autorisations de cultures expérimentales d’OGM en plein champ dès cette année, comme le ministre Barnier l’avait annoncé en février.

Nous appelons les députés et les sénateurs à s’opposer à la légalisation des OGM, à défendre la santé publique, l’environnement, les paysans, et les systèmes agricoles de qualité.

Pas d’OGM dans nos champs ! Et plus d’OGM dans nos assiettes !
Contre la loi de coexistence OGM, pour le droit et la liberté de produire et de consommer sans OGM, pour dire non aux OGM dans les champs comme dans l’alimentation, tous aux manifestations ce samedi !

A noter : la prochaine réunion du collectif Zérogm42 aura lieu ce lundi 31 mars à 20h, au café coopératif “Les Pères peinards”, 5 rue du Jeu de l’Arc à St-Etienne.