Mon site SPIP

Accueil > Agriculture paysanne > Trier et ressemer ses propres semences est-il un délit ?

Trier et ressemer ses propres semences est-il un délit ?

La Confédération paysanne et l’ADDEAR invitent à une rencontre lundi 26 mai à 13h30 au GAEC de la Revolanche

dimanche 18 mai 2008

Dans un contexte de hausse des prix des céréales, l’intérêt pour les paysans d’utiliser leurs propres semences de ferme devient croissant et, par conséquent, des CUMA du département s’équipent en trieurs à grains.
Afin d’informer les agriculteurs sur la réglementation liée à l’acte de semer des semences de ferme, et sur son intérêt, mais aussi afin de visiter des essais de variétés populations, la Confédération paysanne et l’ADDEAR de la Loire invitent le lundi 26 mai à 13h30 au GAEC de la Revolanche à St Paul en Jarez :
- visite d’essais de variétés populations, conduites dans le cadre d’expérimentations régionales
- intervention de Guy Kastler, de la commission “semences et plants” de la Confédération paysanne et membre du réseau Semences Paysannes sur l’intérêt de ressemer pour conserver notre autonomie, la réglementation, les enjeux autour des semences ; semer et récolter son autonomie ou l’intérêt des semences fermières...

Plus d’informations sur le document ci-dessous, à télécharger :

invitation Conf-ADDEAR

Et on peut contacter :
- Raphaëlle Gueydon à la Confédération Paysanne de la Loire - 4 rue Philibert Mottin à Feurs
Tél : 04 77 26 51 95 - conf.42@wanadoo.fr
- Martial Granjon à l’ADDEAR de la Loire (Association Départementale pour le Développement de l’Emploi Agricole et Rural) - 4, rue Philibert Mottin à Feurs
tél : 04-77-26-45-51 - addear.42@wanadoo.fr

_