Mon site SPIP

Accueil > Collectif Zérogm42 > “OGM : Tout s’explique”, un livre de Christian Vélot

“OGM : Tout s’explique”, un livre de Christian Vélot

Sortie le 21 janvier 2009

samedi 27 décembre 2008


Organismes Géniaux et Merveilleux, Organismes Génétiquement Monstrueux ou Outils Génétiques de Marketing ? Les OGM ont multiples facettes car multiples domaines d’utilisation et d’application. OGM et recherche fondamentale, OGM et médecine, OGM et industries, OGM dans l’agro-alimentaire, autant de catégories que l’auteur s’évertue ici à différencier afin d’éviter certains amalgames fallacieux si chers aux VRP de la transgenèse généralisée.
C’est avec des expressions imagées, des métaphores audacieuses et croustillantes, le tout arrosé de quelques notes d’humour, que Christian Vélot explique, avec pédagogie et simplicité, dans un langage accessible à tous, des aspects scientifiques et sociétaux des OGM en s’appuyant sur des exemples concrets.
Depuis la définition des OGM jusqu’aux questions qu’ils soulèvent - tant sur les plans sanitaire, environnemental, éthique, que du point de vue sociétal -, en passant par leurs modes d’obtention, la carence d’évaluation dont ils font l’objet, et des réponses aux arguments les plus répandus chez les inconditionnels des OGM tous azimuts, cet ouvrage apporte les outils qui permettent aux citoyens de se réapproprier un débat que l’on a tenté de leur confisquer. De la science en toute conscience...


Christian Vélot est Docteur en Biologie et Maître de conférences en Génétique Moléculaire à l’Université Paris-Sud. Il est responsable d’une équipe de recherche à l’Institut de Génétique et Microbiologie (IGM, Institut mixte CNRS-Université) sur le Centre Scientifique d’Orsay. Il est aussi membre du Conseil Scientifique du CRIIGEN (Comité de Recherche et d’Information Indépendantes sur le Génie Génétique) et du Conseil d’Administration de Fondation Sciences Citoyennes.
Parallèlement à son activité d’enseignement et de recherche, il anime de nombreuses conférences à destination du grand public sur le thème des OGM. Ses conférences didactiques, dont l’une a notamment servi de document de travail à l’intergroupe OGM du Grenelle de l’Environnement, ont permis à de nombreux citoyens d’avoir accès à une connaissance de la réalité des OGM et ont contribué à la prise de conscience raisonnée des risques qu’ils portent. Il est souvent intervenu en tant que témoin dans les procès de faucheurs volontaires et dans de nombreux débats.
Christian Vélot fait partie de ces lanceurs d’alerte qui oeuvrent pour faire valoir la réalité de certains risques et engager des débats démocratiques, là où l’obscurité et l’opacité sont la règle.


Ce livre, préfacé par Gilles-Eric Séralini et Jacques Testart, peut être commandé dès maintenant aux éditions Goutte de sable soit par téléphone ou fax (02 43 12 24 94), par mail (gouttedesable@gmail.com) ou en ligne (http://www.gouttedesable.fr)

ISBN : 978-2-917904-01-5
20€
tarif préférentiel 18€ si commande avant sa sortie le 21 janvier

“Clairement écrite, lardée de quelques métaphores croustillantes, voilà l’oeuvre d’un homme qui ne mâche ni ses mots ni ses attaques, nominatives juste quand il faut (...). Il est aussi concepteur attentif d’OGM, microorganismes en milieu confiné de laboratoire, en vue d’une mise en lumière avancée du fonctionnement des gènes. S’il critique, et c’est l’avantage indéniable de cet ouvrage, c’est de l’intérieur de l’expérimentation et de l’expertise (...). Ce livre n’est pas un roman. Mais il est de chevet. Un essai pour mettre la science et le débat à la portée de tous, un moment brillant, de référence, et indispensable d’information saine et de conscience humaine.”
Gilles-Eric Séralini

“On retrouve dans ce livre les bonheurs de langage de Christian. Foin de la langue de bois des technocrates, voici la langue de chair du biologiste, avec ses expressions imagées, ses comparaisons audacieuses ou déroutantes, tout ça enveloppé dans l’humour malgré la gravité de la cause. Et toujours ce souci d’exposer clairement de quoi on parle, mais sans concession à l’exactitude parce que les “profanes” ne peuvent s’approprier la controverse que s’ils ne sont plus considérés comme des acteurs de second rôle (...).”
Jacques Testart