Mon site SPIP

Accueil > Collectif Zérogm42 > Les Faucheurs volontaires ont décerné un “Monsanto d’or” à l’AFSSA

Samedi 28 février au Salon de l’agriculture à Paris

Les Faucheurs volontaires ont décerné un “Monsanto d’or” à l’AFSSA

dimanche 1er mars 2009

 - Dernière minute - La Commission européenne désavouée. Feu vert à l’Autriche et à la Hongrie pour leur moratoire sur le pesticide Mon 810. Une gifle pour Barroso et pour Monsanto. 
Ce lundi 2 mars, les ministres de l’environnement des 27 états de l’UE ont refusé de suivre la Commission Européenne qui exigeait que l’Autriche et la Hongrie lèvent l’interdiction sur le pesticide Mon810. Seuls 5 ministres ont soutenu Barroso lors du vote : Royaume Uni, Suède, Finlande, Estonie, Pays Bas. Un même vote doit avoir lieu bientôt sur les clauses de sauvegarde de la France et de la Grèce. Barroso demandait aussi d’obliger l’Autriche à lever l’interdiction sur un autre maïs pesticide : le T25 de Bayer. Demande rejetée aussi.
Ce résultat est une première. D’habitude dans ce genre de vote il n’y a pas de “majorité qualifiée”, et la décision revient à la commission européenne qui en toutes circonstances soutient les OGM. Fin 2008 Barroso avait mis en place au plus haut niveau de l’UE des réunions secrètes d’un groupe de “sherpas” pour “accélérer” l’introduction des OGM dans l’UE. Coup de frein. 7 pays européens cultivent encore des OGM. 7 de trop.

En ces temps de distribution tous azimuts d’oscars et de césars, il eut été injuste que l’AFSSA - la mal nommée Agence Française de Sécurité sanitaire des aliments - n’eut pas celui qu’elle mérite (et qu’elle devrait partager, c’est vrai, avec sa soeur européenne EFSA - l’aussi mal nommée “Autorité européenne de sécurité des aliments”).

Une soixantaine de Faucheurs Volontaires (dont des militants de la Loire et du Rhône) sont donc montés samedi au Salon de l’Agriculture à Paris pour faire le nécessaire. Et ils ont remis en fanfare (et une vraie fanfare était présente !) un Monsanto d’or à l’AFSSA, cette agence qui se comporte comme une véritable filiale de Monsanto, cette agence qui a toujours pris des décisions favorables aux OGM et aux multinationales qui les imposent. Tout comme l’EFSA au plan européen. On se souvient que mi-février dernier, l’AFSSA a même tenté un coup qui a mal tourné pour faire sauter le moratoire interdisant la culture du Monsanto 810, que sans plus de nouveaux éléments elle a décrété sans danger.

Les faucheurs ont donc dénoncé cette complicité de l’AFSSA et de Monsanto : "Pour nous l’Afssa n’est pas indépendante, elle est aux mains des lobbies et des semenciers".
Concrètement, ce Monsanto d’or se présentait sous la forme d’un épi de maïs en plastique remis sur un coussin noir à une responsable de l’AFSSA présente sur le stand de l’agence. Stand sur lequel les faucheurs ont hissé une banderole sans équivoque :  “AFSSA-Monsanto complices” , et hissé leurs couleurs. Stand qui a été occupé une bonne demi-heure.
Comme les faucheurs se déplacent toujours joyeusement, il y a eu de l’ambiance. Distribution de tracts, slogans, chansons, la décoration du stand a été refaite. L’affichette “filiale de Monsanto” a été très appréciée.
A noter l’énorme soutien des visiteurs du salon à cette action des Faucheurs. Près de 80% de la population ne veut pas des OGM, et ça se vérifie aussi au Salon de l’agriculture !

Les Faucheurs sont également allés faire un tour au stand de la Commission Européenne. Gilles Lemaire a même tenté d’expliquer la question à un responsable du stand. A voir la photo, le responsable en question n’est pas préparé à ce genre de situation. C’est vrai que la Commission Européenne et la démocratie...














photos : Martine Chevalier

Une vidéo : Manif anti-OGM au Salon de l’Agriculture Paris 2009








Photographies de Guillaume de Crop