Mon site SPIP

Accueil > Collectif Liberté Justice Palestine > GAZA : 1 an après - 5h pour comprendre

Samedi 16 Janvier 2010 de 15 à 20h, à l’AL de Beaubrun

GAZA : 1 an après - 5h pour comprendre

Témoignages du Dr Régis Garrigue et d’autres médecins de l’ONG Help Doctors

jeudi 7 janvier 2010

Le samedi 27 décembre 2008 commençait en fin de matinée à Gaza un massacre qui jusqu’au 18 janvier 2009 - 23 jours de guerre - a fait 1417 morts (dont 82% de civils), parmi lesquels 423 femmes et 187 enfants, et plus de 5000 blessés graves qui resteront handicapés à vie.

Un an après, les 1,5 millions d’habitants de Gaza subissent toujours un blocus total organisé par Israël. Un siège dont Raji Sourani, président du centre palestinien pour les droits de l’homme de Gaza, et vice-président de la Fédération Internationale des Droits de l’Homme, est venu témoigner en France fin décembre (Voir), et demander la levée. Il a redemandé aussi que les crimes commis il y a un an soient enfin jugés par un tribunal international.

D’autres pays participent à la poursuite du blocus, comme le gouvernement égyptien qui vient d’empêcher 1400 marcheurs de la Gaza Freedom March, venus de plus de 30 pays, d’entrer à Gaza fin décembre pour témoigner de la solidarité internationale avec le peuple palestinien. Comme la France et l’Europe aussi, qui laissent faire.

Un an après, les associations qui participent au collectif “Justice et Liberté pour la Palestine” invitent à une rencontre pour mieux comprendre ce qui s’est passé, connaître la situation actuelle et exprimer notre solidarité.

Un moment fort sera le témoignage de médecins de l’ONG Help Doctors, présents lors de la guerre de l’an passé et après - et présents en permanence dans la bande de Gaza puisqu’ils ont ouvert depuis 1 an un dispensaire à Rafah. Il seront présents à la rencontre. Et si tout se passe bien, une liaison directe par internet aura lieu avec Gaza et avec Naplouse.

Le programme :

- 15h : Lecture de témoignages extraits du livre “Gaza ? Gaza !”
Par Djamila Zeghbab - comédienne.

- 16h : Témoignages vécus
Dr Régis Garrigue - Président de l’ONG Helpdoctors et Mehdi Fedouach - Journaliste AFP.
Paroles de Gazaouis, recueillies par Dr Marie Laure Bry - Helpdoctors et Jean Michel Asselin - journaliste écrivain.

- 17h3O - pause - vente de livres, pâtisseries et produits palestiniens.

- 18h : Situation actuelle et perspectives en Palestine - liaison directe par internet (visio-conférence) avec des Palestiniens de Gaza et de Naplouse (sous réserve)

Exposition photos de Mehdi Fedouach : “Opération Plomb Durci”.

PAF 2 euros.

La rencontre a lieu à l’amicale laïque de Beaubrun, 14 rue Claude Deverchère à Saint-Etienne

Contact et renseignements : 06 10 77 51 53

Télécharger le flyer d’invitation à la rencontre

L’ONG Help Doctors à Gaza...

Les médecins et équipes de l’ONG Help Doctors sont présents en Palestine (à Rafah et à Naplouse), à Madagascar, au Bengladesh et au Pakistan.

Voir le site de l’ONG : http://www.helpdoctors.org

Pendant la guerre de début 2009, Régis Garrigue, médecin urgentiste lillois et son équipe étaient à Gaza. Alors que plus personne ne pouvait entrer dans le ghetto bombardé par air, par terre et par mer, ils ont pratiqué de la médecine de guerre et aussi témoigné de ce qui se passait là-bas.

- Ecouter ce témoignage par téléphone recueilli par Le Point il y a un an, le 15 janvier 2009.

- Voir une interview vidéo de Régis Garrigue :

Dans les mois suivants, un livre a été écrit. Ou plutôt deux livres : l’un avec des photos, l’autre avec des témoignages.
C’est Jean-Michel Asselin, un isérois, qui a écrit le livre “Gaza ? Gaza !”. Il était présent à la Fête du livre de St-Etienne en Octobre (Voir)
C’est Mehdi Fedouach, reporter photographe à l’AFP, administrateur de l’ONG, qui a fait nombre des photos des bombardements publiées dans le livre.

Les Docteurs Régis Garrigue, Marie-Laure Bry, le photographe Mehdi Fedouach, l’écrivain Jean-Michel Asselin seront présents à la rencontre du 16 janvier à St-Etienne. Ainsi que le docteur François Giraud, médecin stéphanois membre de l’ONG.