Mon site SPIP

Accueil > Collectif "nourrir l’humanité" > Rencontre avec Marc Dufumier : de quelle agriculture avons-nous besoin pour (...)

Rencontre avec Marc Dufumier : de quelle agriculture avons-nous besoin pour nourrir l’humanité ? État des lieux et échange d’expériences...

Dimanche 20 juin à la ferme de Cécile et Charles Pitiot, à Saint-Paul en Jarez.

samedi 5 juin 2010, par Marion Remy

Prochainement, un compte-rendu de cette rencontre sera réalisé, superbe rencontre avec Marc Dufumier à laquelle ont participé 120 personnes à la ferme de Cécile et Charles Pitiot...

Depuis plusieurs mois, le collectif de travail “nourrir l’humanité” (*) a proposé des rendez-vous autour de soirées ciné+débat organisées au cinéma Le France (voir). Dont récemment une rencontre sur les semences et la biodiversité avec Bob Brac de la Perrière, et une autre sur “le soja de la faim”, avec Douglas Estevam, représentant en France du Mouvement des paysans Sans Terre du Brésil.

La prochaine rencontre aura lieu dimanche 20 juin, avec la participation de Marc Dufumier. Elle aura lieu à la ferme de Cécile et Charles Pitiot, paysans éleveurs laitiers à La Côte Bayolle, à St-Paul en Jarez,
Le rendez-vous est fixé à partir de 11 heures.
Le repas sera pris ensemble, chacun apportant son pique-nique.
Et puis vers 14h30, intervention de Marc Dufumier et discussion et échange d’expériences.
On peut bien sûr ne venir qu’à 14h30.

Professeur d’agriculture comparée et de développement agricole à l’Institut National Agronomique Paris-Grignon, Marc Dufumier est engagé depuis des années pour la transformation de l’agriculture. Il démontre que seule l’agriculture paysanne est capable de nourrir 9 milliards d’êtres humains en 2050.
Voir : "pour nourrir l’humanité, il faut revoir la copie !" et l’interview à Bastamag

Alors qu’une “loi de modernisation de l’agriculture” est en discussion et qu’arrive la réforme de la Politique Agricole Commune (PAC), et que des centaines de paysans du département connaissent une crise grave posant la question de leur avenir, particulièrement pour les éleveurs laitiers - la Loire compte environ 2000 fermes productrices de lait sur 4500 - , cette réflexion est vitale.

Cette rencontre voudrait permettre de mieux comprendre la situation et les enjeux. En souhaitant que la discussion ne porte pas que sur le constat de la situation, mais surtout sur les alternatives déjà en construction en France et dans le monde. Et dans la Loire où des choses sont en train de se construire, où des paysans résistent et inventent et où des liens se construisent avec la société civile.
L’idée est donc de faire se rencontrer des paysans, des militants engagés dans les AMAP et la construction d’autres formes de circuits courts solidaires, dans les actions contre les OGM, et pour l’accès de tous à une alimentation saine et de qualité...

Nous comptons sur votre présence et vos témoignages.

Contact : Marion Remy
marion_remy@hotmail.com

(*) le collectif de travail “nourrir l’humanité” est formé de personnes engagées dans différentes associations et réseaux (Réseaux citoyens, Zérogm42, réseau des AMAP, Confédération Paysanne, Nature et Environnement Burdignes...)

 Pour se rendre à la ferme de Cécile et Charles Pitiot : 

La ferme est sur la commune de St-Paul en Jarez, mais en fait c’est au-dessus du quartier Fonsala de St-Chamond.
Le plus simple pour y aller sans se tromper est sans doute de se rendre au rond point qui est à la limite de St-Chamond (quartier Saint-Julien) et de l’Horme et de prendre le boulevard de Fonsala qui monte au quartier de Fonsala.
A 1 km environ, au 1er carrefour important, prendre le boulevard à gauche (direction : "ZI du Coin, déchetterie"...). a 1 km encore, au 2ème carrefour, prendre à nouveau le boulevard à gauche en direction "ZI du Coin, Espace Pablo".
Aller tout au bout de ce boulevard et tourner à gauche, à l’angle du CAT de St-Chamond, en direction de Saint-Paul en Jarez.
Suivre cette route, qui monte ensuite dans le Pilat. Sur la gauche, on trouvera le hameau de la Révolanche. Puis à droite un chemin vers des pépinières et le hameau de Bayolle le bas. Prendre un peu plus haut à droite le chemin vers Bayolle le Haut et Cote Bayolle. Aller au bout de ce chemin, c’est Cote Bayolle.

On peut aussi venir par le village de St-Paul en Jarez. Dans le village, tourner à droite vers la Barollière. Cette route rejoint celle qui sort de St-Chamond et monte...