Mon site SPIP

Accueil > Collectif "personne à la rue !" > Rassemblement pour le maintien de structures d’accueil d’urgence décentes et (...)

Collectif “pour que personne ne dorme à la rue”

Rassemblement pour le maintien de structures d’accueil d’urgence décentes et plus pérennes

Mercredi 30 mars à 17h30 devant le pavillon 16 de l’ancien hôpital Bellevue

lundi 28 mars 2011

Une soixantaine de personnes ont participé au rassemblement devant le pavillon 16 de l’ancien Hôpital de Bellevue le 30 mars (deux photos ci-dessous), pour demander le maintien en nombre suffisant de structures d’accueil...
L’action continue...


— 

Après le rassemblement qui s’est tenu devant la Préfecture samedi 12 mars, journée d’action nationale contre la reprise des expulsions locatives (Voir), puis la réunion tenue à la Bourse du Travail ce vendredi 25 mars, le collectif “Pour que personne ne dorme à la rue” donne rendez-vous ce mercredi 30 mars à 17h30 devant le pavillon 16 de l’ancien Hôpital de Bellevue, pour demander le maintien en nombre suffisant de structures d’accueil décentes, non seulement d’urgence mais aussi plus pérennes.


Le 12 mars devant la Préfecture...

Lettre et demande d’audience au Maire de St-Etienne

Le collectif “Personne à la rue” vient aussi d’envoyer un courrier au Maire de St-Etienne, auquel il demande une audience :

“Monsieur Maurice Vincent
Maire de la Ville de Saint Étienne

Saint Étienne le 26 Mars 2011

Objet : Lieux d’hébergement et d’Accueil de Jour

Monsieur Le Maire

Nous arrivons au 30 mars 2011 (fin de la trêve hivernale) de nombreuses familles hébergées dans les algécos et dans le pavillon 16 de l’hôpital Bellevue vont se retrouver à la rue. D’autre part, nous n’avons toujours pas de certitudes sur le maintien ou le transfert de l’Accueil de Jour situé dans le quartier du Soleil (voir lettre de la mairie M. Coynel du 12 novembre 2009)

Nous avons des demandes et remarques importantes à faire sur l’avenir de ces lieux d’hébergements et d’accueil :

CONCERNANT LES LIEUX D’HEBERGEMENTS

- Nous proposons que la convention de mise à disposition du pavillon 16 soit prolongée
- Le maintien des algécos pourrait permettre à des SDF isolés, de bâtir avec leur accompagnateur, un parcours d’insertion sociale, impossible à mettre en place lorsqu’ils sont à la rue.

CONCERNANT LE LOCAL D’ACCUEIL DU SOLEIL

- Les plages horaires ne sont pas adaptées
- Le temps pour réceptionner le courrier est trop court
- Locaux trop exigus (les personnes stationnent dans la rue)
- Convivialité impossible local trop petit
- Il faut que le lieu soit bien desservi par les transports en commun, pour les familles venant de l’extérieur
- Et bien d’autres points qui viendront dans la discussion

C’est pour ces raisons que nous sollicitons une entrevue, nous pensons que ce qui existe actuellement ne donne pas entière satisfaction.

Restant à votre disposition, et vous laissant le soin de fixer le lieu, la date et l’heure de cette rencontre, que nous souhaitons constructive, recevez Monsieur le Maire nos salutations distinguées.

Pour le collectif

Paul BOIRON
Georges Gunther
Michel Rachet
Yves Scanu