Mon site SPIP

Accueil > Réseau RESF > Plusieurs centaines de lycéens mobilisés à Andrézieux et à St-Etienne pour (...)

Plusieurs centaines de lycéens mobilisés à Andrézieux et à St-Etienne pour empêcher l’expulsion des 5 de Clairvivre

mercredi 26 février 2014

A Andrézieux, un rassemblement a eu lieu jeudi après-midi devant le lycée François Mauriac pour soutenir Mirush. A St-Etienne, un rassemblement a eu lieu à Bizillon, sur la place, le long de la grande-rue, pour soutenir Fatos et Rahman. Les lycéens de Jean Monnet étaient nombreux, avec leurs enseignants, et aussi des militants stéphanois de RESF et d’autres associations.
La Préfecture - et accessoirement le maire de St-Etienne et le ministre Valls - doivent savoir que toute tentative d’expulsion pendant les vacances scolaires ne restera pas sans réaction.

A St-Etienne :


A Andrézieux - photo le Progrès :

Mercredi 25 février 2014

Pour Fatos et Rahman, rassemblement jeudi 27 février à 17h30 place Bizillon à St-Etienne
Rassemblement pour Mirush ce même jour de 15h45 à 16h15 devant le lycée d’Andrézieux.


Le rendez-vous pour soutenir Fatos et Rahman est finalement devant la statue de la Liberté, à l’angle des rues Chevreul et du 11 Novembre, tout près de Centre 2...
Concernant les 3 autres jeunes menacés d’expulsion, et hébergés à Clairvivre, les nouvelles ne sont pas meilleures.Mirush (élève au lycée d’Andrézieux) vient de voir son recours contre l’OQTF rejeté. Il est donc à tout moment menacé d’expulsion.
Pedro et Jimmy attendent, eux, comme Fatos et Rahman, la décision sur leurs recours.
Ce jeudi 27 un rassemblement aura lieu aussi de 15h45 à 16h15 devant le lycée d’Andrézieux .

Après le rassemblement pour les 5 jeunes de Clairvivre menacés d’expulsion et l’audience qui a eu lieu au Tribunal Administratif de Lyon le 23 janvier (voir Mirush,
Fatos, Rahman, Djimy et Pedro doivent pouvoir continuer leurs études et leur vie en France !
), on attend toujours le jugement du Tribunal Administratif.

C’est pourquoi le comité de soutien de Fatos et Rahman, qu’ont créé les élèves et enseignants du lycée Jean Monnet donne un nouveau rendez-vous ce jeudi 27 février à 17h devant le lycée, 16 rue du Portail Rouge à St-Etienne.

“Plus d’un mois après l’audience du 23 janvier le tribunal administratif n’a toujours pas rendu son jugement et nous pouvons être inquiets : si ce jugement est prononcé pendant les vacances de mars et s’il valide l’OQTF (Obligation de Quitter le Territoire Français) dont Fatos et Rahman font l’objet nous pouvons craindre que la préfecture, nous supposant alors moins mobilisés, ne fasse aussitôt procéder à leur expulsion.

Élèves et enseignants, nous devons donc être très nombreux ce jeudi soir à 17 h devant le portail du lycée pour faire savoir via la presse qu’en vacances comme au lycée nous resterons mobilisés, en contact les uns avec les autres, attentifs au sort des jumeaux et réactifs s’il le faut.”