Mon site SPIP

Accueil > Envoyez la musique ! > Maria Farantouri : la Grèce au Festival Suds, au Théâtre antique d’Arles, (...)

Maria Farantouri : la Grèce au Festival Suds, au Théâtre antique d’Arles, samedi 18 juillet

mercredi 24 juin 2015

Le festival de musiques du monde Les SUDS, d’ARLES (http://www.suds-arles.com)
accueille pour sa 20ème édition Maria Farantouri.
"Sur des compositions de Mikis Theodorakis inspirées des plus grands poètes grecs comme George Seferis et Odysseas Elytis, elle interprétera également les œuvres de Manos Hadjidakis. Fondateurs de l’art-chanson (entechno), ces deux compositeurs ont écrit des pièces de musique classique à partir de poèmes ou de textes d’auteurs dont Maria Farantoúri est la plus authentique interprète ! (...)

http://www.farantouri.gr/index.php?lang=en

Canto General - Los Libertadores (Mikis Theodorakis - Pablo Néruda - Maria Farantouri)

(Ce qui commence en Grèce...)

(...) Son répertoire sur la grande scène du Théâtre Antique inclura également des traditionnels aux couleurs des diverses régions de ce pays : celui des îles de la Mer Egée, de Macédoine, de Thrace, de Crète ou d’Epire. Bien entendu, des hymnes aux mélodies byzantines et le rebetiko seront aussi au programme. Ce genre très populaire en Grèce depuis le début du XXe siècle est né des populations venues d’Asie Mineure et de la Mer Noire, et installées en Grèce depuis le VIIIe siècle.

Cet éventail de la chanson grecque permettra aux festivaliers d’appréhender la richesse culturelle de ce pays qui fait l’actualité. Le Festival se réjouit d’accueillir cette immense artiste dont la voix est associée à tous les événements politiques ou sociaux importants. Fuyant la Grèce en 67 pour Paris, elle fait entendre sa voix contre la dictature, devenant un symbole de résistance et d’espoir, sensible aux questions sociales, au mouvement des femmes, l’écologie et la lutte contre la drogue. Surnommée par The Daily Telegraph, « la Callas du peuple », par Le Monde de « Joan Baez de la Méditerranée », The Guardian écrit que sa voix est « un don des dieux de l’Olympe »... Reconnaissant non seulement la qualité de sa voix et le style de ses performances, son fort caractère et son sens de l’engagement ont aussi décidé du style de cette artiste : une femme consciente d’elle-même !"