Mon site SPIP

Accueil > Culture / idées > Edgar Morin : "Penser global"

Edgar Morin : "Penser global"

Edgar Morin sera présent à St-Etienne, à la Fête du Livre, les 17 et 18 octobre

dimanche 11 octobre 2015

Edgar Morin vient de publier un nouveau livre : "Penser global - l’humain et son univers". Il y creuse des questions qu’il est vital de travailler dans l’époque actuelle, pour essayer de comprendre un peu dans quels devenirs l’humanité est engagée, et ce que les humains pourraient peut-être faire pour influer dans ces processus.
Edgar Morin sera présent à la Fête du Livre de St-Etienne samedi 17 et dimanche 18 octobre prochains. On pourra le rencontrer et il y signera ses livres.
On peut d’ores et déjà commander ou retenir "Penser global" auprès de la Librairie Lune et L’autre - 19 rue Pierre Bérard à Saint-Etienne (envoyer un mail à : lune-et-l-autre@hotmail.fr - ou tél au 04 77 32 58 49).

Edgar Morin intervient activement dans les débats intellectuels et politiques en cours. Lire par exemple cette interview fin août au site http://the-dissident.eu :
« Tout espoir d’humaniser l’Europe s’effondre", dans laquelle il parle de la Grèce, Syrisa et Podémos et la politique et la gauche en France, l’Europe, les réfugiés et migrants, le chaos au Moyen-Orient, les suites des printemps arabes... et de son espoir que "(se confédèrent) les mouvements de rénovation, de civilisation, qui existent en France pour créer une force, différente de Podemos et Syriza, qui apporte du sang nouveau et de la pensée nouvelle à la politique.".

Roger Dubien.

La définition de l’humain est trinitaire : elle comporte à la fois l’individu, la société humaine et l’espèce biologique. Pas un tiers de chaque : l’humain est 100 % individu, 100 % social, 100 % biologique. Or dans l’enseignement et la recherche, ces trois notions fondamentales sont dramatiquement disjointes. Nulle discipline n’enseigne la complexité humaine. Il est urgent de penser l’humain dans sa globalité.
Ce livre constitue une tentative passionnante de pensée globale. Edgar Morin considère l’humain dans sa globalité sous l’angle de l’univers physique, puis sous celui de l’évolution biologique, enfin dans l’histoire, la mondialisation et l’avenir de l’humanité.
Il en ressort que nous avons le plus grand mal à penser global, à penser complexe. Notre pensée est binaire, nous pensons « ou bien » quand il faudrait penser « et ». Par exemple, le modèle économique mondialisé conduit à l’épuisement des ressources de la planète. La question n’est pas croissance « ou bien » décroissance, mais croissance « et » décroissance pour faire la synthèse entre les bonnes pratiques à travers le globe.
Enfin, penser global, c’est penser complexe, c’est toujours considérer le tout et la partie, c’est penser l’incertitude, c’est éviter la rationalité fermée, la dogmatisation, la croyance en une vérité totale.
Envisager l’humanité à travers le prisme de cette pensée complexe, c’est comprendre que nous vivons dans un âge de fer planétaire, une préhistoire de l’esprit humain. Nous en sommes au commencement.

Editeur : Robert Laffont
Collection : Le Monde Comme Il Va
Date de parution : 03/09/2015
Ean : 9782221157398
144 pages
14,00 €