Mon site SPIP

Accueil > Culture / idées > « Hôpital au bord de la crise de nerf »

Les rencontres ciné/travail/société

« Hôpital au bord de la crise de nerf »

Séance du Jeudi 24 novembre 2005

jeudi 17 novembre 2005, par Georges Günther

Les pouvoirs publics réduisent « les coûts de la santé » comme ils disent. Ils ont limité le nombre de médecins, d’infirmières ainsi que les moyens financiers. Dans dix ans, cinq ans, l’an prochain, pourra-t-on encore aller en France à l’hôpital public se faire soigner en tout confiance ? Pour poser cette question, le Centre hospitalier de Gonesse, un hôpital général du Val d’Oise où travaillent 2200 personnes et qui dispose de 1 000 lits. Début 2003, une cinquantaine de lits sont fermés faute de personnel. Ces fermetures de lits, récurrentes depuis des mois, désorganisent tout l’hôpital. Continuellement les mêmes questions sans réponse : comment gérer la pénurie d’infirmières ? Comment faire fonctionner l’IRM sans manipulateur radio ? Le film nous plonge dans l’univers souvent absurde dans lequel se débattent les acteurs de l’hôpital - soignants, administratifs - pour que "ça fonctionne " envers et contre tout.

Débat sur la santé, la protection sociale avec des infirmiers, des médecins, des syndicalistes (CGT, CNT, SUD), des usagers.

A 20h au cinéma Le France (8 rue de la Valse, près de la place St -François à St-Etienne)

Prix d’entrée : 3,50 euros

Renseignements :
04 77 21 91 42 ; 04.77.32.76.96 ; 06 83 28 82 17.

 Voir le programme 2005-2006 des Rencontres ciné/travail/société