Mon site SPIP

Accueil > Egalité des droits / Antiracisme > Une école pour tou(te)s > Une Ecole pour tous(tes) ! Contre une loi d’exclusion !

Une Ecole pour tous(tes) ! Contre une loi d’exclusion !

Manifestation à St-Etienne, Samedi 14 février, 14h30 Place Carnot

lundi 9 février 2004

Nous citoyens de toutes origines, croyants ou non-croyants, nous disons notre opposition au projet de loi Ferry-Stasi sur la laïcité. Nous pensons que la loi de 1905 constitue un cadre de principes et de garanties correct.
Nous militants pour la liberté de conscience et l’égalité des droits, notre intention n’est pas de prendre parti pour ou contre le voile, mais de dire clairement que nous refusons toute diabolisation, toute forme de chasse aux sorcières.

La loi Ferry sur la laïcité est une loi de circonstance, qui surfe sur les vagues les plus troubles : un racisme latent - héritage honteux du passé colonial - le fantasme de l’ennemi intérieur ( selon l’équation : musulman = islamiste = terroriste)...
Elle s’inscrit dans la logique sécuritaire actuelle, qui stigmatise, pèle-mêle, les étrangers, les jeunes, les chômeurs...

Le grand battage médiatique autour du voile sert surtout à faire oublier la responsabilité des différents gouvernements dans la casse économique et sociale qui ruine peu à peu notre pays, réduisant des millions de personnes au chômage et à la précarité, brisant le lien social et les solidarités. C’est pourtant sur ce terreau que se développe l’adhésion aux discours identitaires et démagogiques de tous poils.

La polémique sur le voile et la laïcité a également pour but de masquer la dégradation lente mais régulière du service public d’éducation : suppression massives de postes, remise en cause des statuts, des diplômes, précarisation des emplois, privatisation de services...
Elle divise opportunément les parents, les personnels et les étudiants à l’heure où au contraire ceux -ci devraient agir dans l’unité !
Gardons nous d’oublier que certains, prenant appui sur le prétexte du voile, rêvent aussi d’interdire plus largement aux élèves toute forme d’expression, syndicale, politique, toute possibilité d’engagement.

Pour nous, l’Ecole laïque, doit garantir le droit pour tous à l’éducation. Elle doit rassembler, pas exclure, ni séparer les enfants les uns des autres selon des critères sociaux, religieux ou politiques.
Cette école doit être le lieu d’une véritable éducation à la citoyenneté, de l’apprentissage du débat et de l’argumentation, du respect des différences. Or la loi Ferry-Stasi consolide le mythe d’une Ecole sanctuaire, à l’écart des contradictions et des crises de la société : on sait bien pourtant que celle-ci n’échappe pas à la marchandisation, à la ghettoïsation et à la ségrégation sociale.

Ensemble, refusons toutes les formes d’exclusion, de division ! Contre tous les racismes, contre la ségrégation sociale, contre la pensée unique, affirmons des valeurs de progrès et de solidarité !

Pour une école pour tous(tes) ! Contre la loi discriminatoire !

Contacts Saint-Etienne :
Ahmed Abdelouadoud 04.77.32.98.67
Raymond Vasselon 06.62.28.89.16
Roger Dubien 06 87 89 58 48

Premiers signataires : Al qalam, Action Espoir, Association ElHouda, Point de Vue, Association Culturelle Islamique, Réseau Egalité des Droits et Lutte contre le Racisme, Appel à la mosquée, APEIS, Forum des Réseaux Citoyens, L’Ouverture, Participation Spiritualité Musulmane...

Voir l’appel national

Messages

  • Votre article comporte un certain nombre de vérités concernant les carences de l’Etat en matière sociale, les culpabilités etc.....C’est l’une des choses que révèle le débat sur le voile.
    Le reste de l’article me consterne tant il est paradoxal et même suspect d’une certaine forme de récupération.
    Paradoxal : "une école pour tous " : n’est-ce pas justement le rôle de cette école sanctuaire ( que vous dénoncez pour des raisons qui mériteraient l’analyse de ses motivations psychologiques et/ou idéologiques ) que d’y veiller "sans distinction d’origines, d’appartenance etc...."Une école pour tous" est ce une école où chacun arrive précédé de ses étendards transmis ou imposés par les adultes qui sont derrière ?
    Paradoxal encore : tout d’abord ,vous dites ne pas prendre position pour ou contre le voile : mais de quoi s’agit-il ? du voile dans la vie courante ( il n’est pas menacé )ou du voile à l’école et déclarez que la loi de 1905 est suffisante. Vous devriez savoir ( si vous avez le souci d’une information suffisante avant de réagir) que ce n’est pas vrai : en l’’état actuel, un règlement intérieur qui interdirait le voile à l’école serait débouté par les instances européènnes pour des raisons formelles. Dire que la loi de 1905 est suffisante c’est donc dire que vous êtes contre l’interdiction du voile à l’école alors que vous dites par ailleurs être ni pour ni contre !

    Enfin, vous ignorez délibérémment une dimension extrêmement importante du problème : la dimension politique et impérialiste d’un islam on ne peut plus intégriste, en provenance d’Arabie Saoudite....Comment se fait -il que vous écartiez ainsi un aspect aussi important du problème : ignorance ? naïveté ? partialité ( ne retenir que les aspects qui servent votre opinion faite à priori ? ) L’importance des enjeux est telle qu’il ne faut pas "jouer" avec le feu.

    Je suppose que vous connaissez la lettre ouverte écrite par Régis Devray à la commission Stasi : "Ce que nous voile le voile- Gallimard- une cinquantaine de petites pages qui permet de parcourir toutes les facettes du problème : un travail clair, informatif, permettant à l’honnête homme de se faire une opinion plutôt que d’avoir une opinion passionnelle pour laquelle on cherche ensuite des arguments.
    Comment pouvez vous balayer d’un revers de main les travaux de la commission Stasi qui a effectué un énorme travail et dont la majorité était - au début- contre la loi et qui a eu la liberté d’esprit d’évoluer en entendant les témoignages vers la position inverse.

    Seriez vous capable de la même liberté ?