Mon site SPIP

Accueil > Egalité des droits / Antiracisme > Rassemblement de protestation et de solidarité avec la communauté (...)

Incendie de la mosquée de Bellevue à St-Etienne

Rassemblement de protestation et de solidarité avec la communauté musulmane

samedi 18 février 2006

La mosquée de Bellevue, à St-Etienne, a été victime d’un incendie criminel. Un rassemblement de protestation et de solidarité a réuni plus de 150 personnes ce samedi 18 février.

Encore un acte raciste et islamophobe. Un acte criminel. Ce mardi 14 février vers 2 heures du matin, la mosquée de Bellevue, 18 rue Beraud à St-Etienne, a fait l’objet d’un incendie qui a complètement détruit le hall d’entrée. Les responsables de l’Association Culturelle de Bellevue, qui gère ce lieu de culte, ont dû décider de le fermer provisoirement.
Dans la communauté musulmane, l’émotion est grande, d’autant que ceci vient dans le climat actuel général d’incitation à la haine islamophobe, et après d’autres actes récents contre les lieux de culte musulmans de Roanne et de St-Chamond.
Ce samedi 18 février, un rassemblement de protestation s’est tenu devant la mosquée, suivi de plusieurs prises de parole à l’intérieur des locaux, dans la salle de prière. Un rassemblement empreint de beaucoup d’émotion et de dignité, qui a réuni plus de 150 personnes de tous âges.
Abdallah Halaoui, président de l’Association Culturelle de Bellevue, Mohamed Adli, imam de la mosquée du Soleil à St-Etienne, Azzedine Gaci, président du Conseil Régional du Culte Musulman, ont dit combien la communauté musulmane est choquée et condamne ces actes contre les lieux de culte. Ils ont appelé à la vigilance, et en même temps au calme, car les porte-parole de la communauté musulmane entendent s’opposer aux tentatives d’entraîner la société dans une spirale de l’intolérance et de la violence. Une communauté qui attend par contre des pouvoirs publics que les auteurs de ces actes soient effectivement recherchés et punis.
Le Président de l’association culturelle de Bellevue s’est à ce propos étonné de l’absence de réaction publique des autorités politiques stéphanoises et départementales face à ces actes.
François Mourviller, de l’Evêché de St-Etienne, a fait un lien entre ces agressions et l’affaire des caricatures du prophète de l’Islam, et a demandé le respect de tous et de tous les croyants. Il a exprimé la solidarité des communautés chrétiennes.
Roger Dubien, conseiller municipal, a exprimé également la solidarité avec la communauté musulmane des militants engagés dans les réseaux citoyens de St-Etienne. Les forces qui poussent à la haine sont au travail dans la société et dans le monde, il ne faut pas qu’elles l’emportent. C’est la responsabilité de toutes celles et de tous ceux qui veulent une société de solidarité, de dignité et de respect pour tous, pour toutes les communautés.
Les responsables de plusieurs autres associations musulmanes (mosquée de Rive de Gier, mosquée de St-Chamond) ont également témoigné de leur solidarité.