Mon site SPIP

Accueil > Ecole / Education populaire > Ateliers d’écriture samedi 24 juin

Accompagnement scolaire, Education populaire...

Ateliers d’écriture samedi 24 juin

avec André Duny (CEN) Colette Charlet (GFEN Annecy) Denise Rougeon (Théâtre des 3 coups)

mardi 6 juin 2006

Ecole - Accompagnement scolaire - Education populaire - promotion collective contre l’échec scolaire - production culturelle dans les quartiers ...

Les deux réunions de mi-janvier avec André Duny (CEN) puis la soirée en mars avec Jean Foucambert (AFL) (Voir : Comment aider à la réussite de tous les enfants et Jean Foucambert : écrire c’est produire sa pensée) ont permis d’y voir plus clair sur la lutte contre l’échec scolaire, qui touche d’abord les enfants des milieux populaires pour des raisons qui ne tiennent en rien à de quelconques infériorités "natives" ou "culturelles". Et de réfléchir au renouvellement nécessaire de l’éducation, de l’accompagnement scolaire, et de l’éducation populaire.

En tenant "l’aide aux devoirs" - et en prenant en compte l’angoisse de parents à ce sujet, surtout que les devoirs sont pour certains d’entre eux la seule prise qu’ils pensent avoir sur la scolarité de leurs enfants, le "soutien scolaire", l’"accompagnement scolaire" doivent-ils consister à refaire après l’école ce que les enfants y font  ?
Car la culture scolaire, notamment le rapport au savoir que des enfants vivent à l’école (écouter, apprendre souvent sans comprendre, réciter, être classé...) n’est pas nécessairement celui qui convient aux enfants des milieux populaires et ne leur permet pas de sortir de l’échec, sauf quelques cas de promotion individuelle (que le système met en avant).
Le rôle de l’Education populaire, dont celui de l’accompagnement, pourrait être de développer le travail en groupe, des ateliers autour de la lecture, de l’écriture, des techno-sciences, etc... en associant à ce travail des parents, des enseignants, des scientifiques, des artistes, des militants associatifs aux fins de déboucher sur des projets participatifs d’enfants dans les quartiers...
Ces projets productifs d’évènements et de changements dans le quartier peuvent être de puissants moyens de réapprendre en comprenant, de réinvestir les savoirs, de développer la solidarité, la promotion collective, la confiance en soi... tout en changeant profondément le statut des apprenants, des enfants, des ados... et en allant vers la démocratie culturelle (production populaire d’une culture d’émancipation).

C’est à y travailler "concrètement" en partageant des "outils" puissants tirés de l’éducation nouvelle et populaire qu’une nouvelle journée est organisée.

Sa démarche consiste à mettre les adultes "dans le bain" : en vivant de l’intérieur des ateliers de création de contes et poêmes débouchant sur un brin de "mise en spectacle" en fin d’après-midi, en analysant la méthode vécue, il est fait le pari d’un outillage efficace des accompagnateurs, et de l’envie de les réemployer dès la rentrée à lancer les enfants dans l’écriture, les enfants produisant leurs textes et leur mise en scène, et devenant acteurs dans leur quartier.

Des projets-enfants donc qui pourraient démarrer au premier trimestre... Il est envisagé aussi à la Toussaint une journée et demie sur la construction de microfusées, base d’apprentissages en maths, techno, sciences, écriture de science fiction... etc... et d’évènements populaires remarquables au stade pour les tirs et annonce des altitudes !

Cette journée de travail (rappel : 9h-17h30, car il faut du temps pour s’approprier ce genre de démarche) aura lieu samedi 24 juin, à l’Espace Pibarot, 11 rue de l’apprentissage à St-Etienne.

Elle sera animée par André DUNY de la CEN, avec Colette Charlet, ex-directrice d’école maternelle, et militante de l’éducation nouvelle qui a initié des festivals d’enfants conteurs sur des quartiers populaires d’Annecy, et avec Denise Rougeon, actrice de théâtre, pour la partie mise en voix et en scène finale...

Cette journée est d’abord destinée aux adultes : parents, enseignants, accompagnateurs scolaires, militants associatifs, artistes. Mais des enfants (CM, collège) peuvent aussi y participer.
L’objectif est de préparer un travail qui se déroulerait de septembre à décembre 2006, et même à juin 2007, permettant de produire des écrits (contes, pièces de théâtre, poésies, slams, etc...) et de les présenter ensuite à tous dans le quartier... contribuant ainsi à sa vie culturelle autonome.

Déroulement :

9h-9h15 : Accueil
9H15-30 : présentation de la journée et précisions sur la démarche adoptée
9h30-13h en parallèle :
- atelier "écriture de contes"
- atelier "écriture de poèmes"
13h - 13h45 : repas - possibilité de casse croûte sur place (prévoir : 3 euros)
13h45 - 14h : petite info sur les activités de la CEN autour du café
14h - 15h - analyse - réflexion sur les démarches d’écriture du matin, en vue de les réemployer
15h - 16h : mise en voix, mise en scène, mise en geste
16h-17h : présentation.
17h-17h30 : discussion générale

Cette journée est organisée par l’Amicale Laïque de Beaubrun, la CEN-Coordination de la nouvelle éducation populaire, et les Réseaux citoyens de St-Etienne (équipe Ecole).

Pour une bonne organisation, merci de faire connaître votre participation auprès de l’AL de Beaubrun (AL.Beaubrun@wanadoo.fr - 04 77 21 41 89 - Espace Pibarot 11 rue de l’Apprentissage) ou des Réseaux citoyens (contact@reseauxcitoyens-st-etienne.org)