Mon site SPIP

Accueil > Réseau Solidarité Rroms > Chronique de Méons...

Chronique de Méons...

jeudi 7 août 2008

Dimanche 3 Août

Après bien des efforts de plomberie l’eau a enfin été rétablie samedi soir.

Un dimanche d’été ensoleillé commence à Méons où une véritable remise en état du bâtiment s’est opérée, tandis que la mairie aurait porté plainte pour dégradations ?!

La présence policière se manifeste régulièrement.. La Municipale s’aventure en voiture, alors que des policiers en civils arborent lunettes de soleil et chemises à fleurs !

En fin d’après-midi les artistes des Chorales Révolutionnaires arrivent en nombre.

Rapidement la température déjà estivale monte encore de quelques degrés. Tout le monde se prend au jeu, y compris Georges qui s’essaye à quelques pas de danse...Chants, accordéons et cuivres se mêlent dans toutes les langues. Les enfants s’essayent aux instruments. La chorale, en plus d’avoir amené du baume au cœur, propose au Réseau de Solidarité Rroms, le résultat de leur collecte en soutien aux familles. Une somme bienvenue pour parer aux nombreuses dépenses qui se présentent.

Comme chaque soir, une petite réunion pour faire le point. L’installation à Méons qui ne saurait être une solution satisfaisante, n’empêche pas la poursuite des recherches d’appartements pour les familles.








Solidairement.

JÉRÔME DEPP

Bonjour ,
Suite au message texte et photos de Jérôme Depp,
Et oui.... ça dansait et ça chantait hier à Méons.
On peut encore une fois remercier les "Chorales révolutionnaires" (*)
qui sont venues avec leur voix et leurs instruments.
Et qui de plus nous ont fait un chèque de 300 euros en soutien.
Viorel, Vejan, Lupe, Manu s’y sont mis eux-aussi.
A jouer et à chanter.
Etonnant, d’ailleurs la voix de Lupe.
Je ne l’avais jamais entendue, sa voix.
Rosalin et sa famille sont venus.
Eux, ont désormais un appartement (Evêché )
Et puis Pétru et Camélia sont venus aussi (ils ont l’appartement de L’Amicale Beaubrun )
Ci-joint quelques images.





marie-pierre

(*) la Compagnie Jolie Môme (St-Denis et St-Amand 63), la chorale stéphanoise La Barricade...


Situation au 7 août

Demain vendredi 8 août, 3 semaines après l’expulsion de Montplaisir et la destruction des affaires des familles, une famille avec 4 enfants : celle d’Emmanuel et Nicoletta Dragan, va emmenager dans un appartement à la Marandinière. Dans l’un des deux appartements annoncés par la ville de St-Etienne une dizaine de jours après l’expulsion. C’est un montage avec le CCAS qui a finalement été fait, puisque le Préfet bloque.
On aurait peut-être dû commencer par là, non ?
Cette famille est la 4ème à trouver un appartement : après la famille de Romika et janina (deux enfants) logée par la ville de St-Chamond, la famille de Pétru et Mona (deux enfants) est logée dans un appartement de l’Amicale laïque de Beaubrun, et celle de Rosalin et sa femme ( 3 enfants) est logée dans un appartement de l’évêché.
D’autres solutions sont en cours de construction pour d’autres familles...