Mon site SPIP

Accueil > Collectif Zérogm42 > Trocs de graines et de plants aux Pères Peinards les lundis 28 février, 28 (...)

Trocs de graines et de plants aux Pères Peinards les lundis 28 février, 28 mars, 2 mai et 30 mai, de 18h à 20h

mercredi 16 février 2011

Avis aux jardiniers, et aux futurs jardiniers,
A tous les semeurs de biodiversité :

Après les trocs de graines et de plants lancés en 2010, les participants au projet de Maison de la semence et le collectif Zérogm42 vous donnent 4 rendez-vous en 2011 :
les lundis 28 février, 28 mars, 2 mai et 30 mai, de 18h à 20h,
Au café culturel coopératif Les pères Peinards
5 rue du Jeu de l’arc à St-Etienne

La biodiversité, ça se cultive !
Apportez vos semences, plants, boutures. Venez en chercher...
(que vous ayiez quelque chose à échanger ou non, vous ne repartirez pas les mains vides !...)

Contact : contact@zerogm42.fr

voir quelques actions du collectif Zérogm

et du collectif Nourrir l’humanité

Voir le site du Réseau Semences Paysannes :
http://www.semencespaysannes.org


La biodiversité ça se cultive !

info diffusée lors des trocs de graines de 2010

De tout temps, les paysans et jardiniers du monde entier ont produit et échangé leurs semences et se les sont transmises de génération en génération. Cette approche a conduit à une biodiversité cultivée d’une extrême richesse et à une grande autonomie des paysan-ne-s et des jardiniers.

Mais aujourd’hui ces semences ont pour la plupart disparu des champs. Car depuis une quarantaine d’années on assiste à une concentration du secteur des semences entre les mains de quelques multinationales de la chimie (Monsanto,Basf,Limagrain...)qui ont imposé leurs semences industrielles. Des semences protégées par des droits de propriété intellectuelle. Ils utilisent des techniques d’appropriation nouvelles : des semences hybrides F1, des OGM, des plantes mutées... des semences que le paysan ne peut plus reproduire et doit racheter tous les ans... Des semences qui ne poussent qu’avec les pesticides et les engrais qui vont avec.
Cette évolution s’est accompagnée de tout un arsenal réglementaire (le catalogue officiel, le COV...) contribuant à la privatisation du vivant et à interdire aux paysans de continuer à être des acteurs de la production de semences et de la sélection.

Un demi-siècle de ce régime et c’est 80% des variétés potagères qui ont disparu, c’est des paysans et des jardiniers totalement dépendants d’une poignée de firmes. C’est un effondrement de la biodiversité cultivée, seule à même de relever le défit de la souveraineté alimentaire et des changements climatiques avec des plantes capables d’évoluer et de s’adapter.

C’est dans ce contexte que le collectif zerogm42 organise ce troc de graines et réfléchit à la mise en place d’une véritable maison de la semence.

"Ne baissons les bras que pour jardiner"

Contact : contact@zerogm42.fr
Réunion du collectif zerogm42 tous les derniers lundis du mois aux Pères Peinards à 20h (ouverte à toutes celles et tous ceux souhaitent participer aux actions et projets en cours).