Mon site SPIP

Accueil > Collectif "personne à la rue !" > Parce que des enfants dorment à la rue... Rassemblement devant la Préfecture (...)

Parce que des enfants dorment à la rue... Rassemblement devant la Préfecture de la Loire ce jeudi 6 octobre à 17h30

mercredi 5 octobre 2011

RESF, le collectif “pour que personne ne dorme à la rue”, appellent à se mobiliser pour protéger des enfants confrontés à des situations très critiques.
Les familles ELEZI, QOROLLI et COLJI ont été déboutées du droit d’asile et vont prochainement être expulsées de leur logement en CADA sans solution de relogement.
Ce sont 9 enfants de 2 à 16 ans qui vont se retrouver à la rue avec leurs parents. Que leur restera-t-il ? Un squat ? Un jardin public ? Les structures censées les héberger ont vu leur crédit diminué, le 115 est saturé. De plus, ces enfants tous scolarisés (4 sont dans les écoles primaires de la Cotonne à St-Etienne, 2 sont au lycée Albert Camus de Firminy) ne pourront plus poursuivre leurs études dans des conditions correctes.

Cette situation est inacceptable, indigne d’un pays qui a ratifié les conventions internationales !

Nous ne pouvons pas accepter qu’ils vivent dans de telles conditions, alors que des solutions de financement existent et que seule la volonté politique manque pour les débloquer.

Rassemblement devant la Préfecture ce jeudi à 17h30.
Venez nombreux, ils comptent sur vous et votre soutien peut être déterminant !

Une enseignante d’Honoré d’Urfé, à St-Etienne aussi, a signalé 2 autres familles à la rue depuis une quinzaine de jours : un collégien kosovar et son papa et une jeune fille russe et sa maman. Une réunion a été organisée avec les profs au collège.
3 familles dont les enfants sont au collège Jules Vallès à St-Etienne sont elles aussi à la rue.

Une pétition pour les familles ELEZI, QOROLLI et COLJI est en ligne sur le site de RESF :
pétition familles ELEZI, QOROLLI et COLJI

Un message de Maggie Brizet-Iyassu, enseignante

Bonjour à vous tous,

Essayez de vous libérer ce jeudi à 17h30, c’ est important le froid va revenir et il y aurait environ 200 personnes dans la rue !!

J’ai Seferjan COLJI en cours lui et ses sœurs qui étaient aussi à Honoré d’Urfé l’an dernier vont très bientôt se retrouver dans la rue avec leurs parents.

Il y a aussi Blérand du Kosovo qui a perdu son statut d’enfant malade alors que le chirurgien de l’hôpital a rédigé plusieurs certificats précisant la nécessité d’un suivi en milieu spécialisé. IL dort dans un parc depuis deux semaines…
C’ est un garçon que j’ai eu en cours de FLES toute l’année dernière. Il est d’un courage exceptionnel, il a une grande culture générale et ne ratait pas un cours malgré sa galère (il a subi 5 opérations et est resté allongé durant plusieurs mois au cours desquels il a travaillé son français)

Et puis il y a aussi la petite Lia de Russie, toute bouclée et vive qui ne voulait pas revenir au collège en septembre. Elle avait honte car elle dort dans une voiture depuis peut être deux mois avec sa maman et elle ne veut pas que cela se sache.

On se demande QUI doit avoir honte dans tout ça !!!!

Maggie