Réseaux citoyens de St-Etienne
Accueil Qui sommes-nous Nous contacter Nous aider Plan du site Admin
   
Vous êtes ici : Collectif Liberté Justice Palestine > Gaza, Palestine
A la une
Agenda
Albums photos
Images à la une
Envoyez la musique !
La France insoumise / Jean-Luc Mélenchon
Nous sommes Grecs
Agroécologie
Agriculture paysanne
AMAP et réseau des AMAP
AMAP-Saint-Etienne
L’avenir du mouvement des AMAP
Les Amap dans la Loire
FAQ - De la ferme au quartier
Collectif Zérogm42
Collectif "nourrir l’humanité"
Maison de la semence
G.R.A.I.N. / Via Campesina
Collectif Liberté Justice Palestine
Chroniques pour la Palestine
Moyen-Orient et monde arabe / Georges Corm
Réseau RESF
Réseau Solidarité Rroms
Egalité des droits / Antiracisme
Une école pour tou(te)s
Survie / Françafrique
Quelle connerie la guerre !
Collectif "personne à la rue !"
Justice sociale / Droits sociaux
Assises droits sociaux
Forum des droits sociaux
Logement
Non au CPE !
Santé
Services publics
Travail / Emploi / Retraite
Portail pour l’accès aux droits sociaux
Le travail social dans la crise
Terrain d’entente
Groupe de réflexion "travail travail !"
Réseau salariat
Ecole / Education populaire
Justice écologique
Collectif Action Climat - CLAC
Sortir du nucléaire
Démocratie
Démocratie participative
Porto Alegre/St-Etienne
Libertés
Europe
Sortir du capitalisme
TAFTA
Changer la mondialisation ?
Forums sociaux
Changer la gauche ?
Gouvernement Hollande-Ayrault-Valls
Gouvernement Sarkozy
Chronique d’une élue citoyenne
Ville de Saint-Etienne
Conseil municipal
Elections municipales 2008
C’est notre histoire
Culture / idées
Les Héroïnes
Libres paroles
Des livres, des films, des sites...
Cafés citoyens au Remue-Méninges
Atelier de philosophie
Université Populaire - Laboratoire Social / Collectif Malgré Tout
Médias
Qui sommes-nous
Réseaux/Associations
Gaza, Palestine
lundi 4 août 2014, par Roger Dubien


Cette page contient plusieurs liens vers des textes en anglais. Si nécessaire, il est possible de traduire sommairement ces textes en utilisant un traducteur en ligne, par exemple une https://translate.google.com

Ce qui se passe à Gaza depuis 28 jours restera comme l’un des pires crimes qui ait été commis depuis longtemps. On en parlera comme on parle de Srebrenica, de Guernica, d’Oradour, du ghetto de Varsovie, de grands massacres de la guerre du Vietnam, des massacres de Soweto et de Sharpeville (mais le nombre de morts dans le ghetto de Gaza est beaucoup plus élevé que dans les ghettos de l’Afrique du Sud de l’apartheid)...
Et ce crime, commis avec les armes les plus sophistiquées, est commis en direct, devant des centaines de millions d’hommes, avec la complicité de dirigeants politiques de grands pays, d’Obama, de Hollande-Valls et de tant d’autres dirigeants des pays occidentaux et du monde arabe.

Nous, nous pensons d’abord aux Palestiniens, auxquels ce site :
http://humanizepalestine.com
redonne leurs visages. Aux palestiniens dont les vies sont détruites, celles des morts comme celles de ceux qui survivront. Ce sont nos frères, et nous prenons devant eux l’engagement qu’a pris l’israélien Ilan Pappe : travailler à dire la vérité, organiser le boycott total d’Israël, vaincre le sionisme, gagner l’égalité des droits en Palestine-Israël

Samedi 2 août à St-Etienne, Pendant plus de 3 heures, 600 à 800 personnes se sont à nouveau rassemblées place de l’Hôtel de ville - où de nombreuses prises de parole ont eu lieu - puis ont manifesté dans le centre de St-Etienne. C’est moins que les précédentes manifestations, mais c’est aussi parce que la période n’est pas facile...
Mais la détermination à agir n’a fait que se renforcer, et aussi la compréhension de ce qui se passe. Des actions multiples se mettent en place pour les prochains mois. (D’ores et déjà, un nouveau rendez-vous est donné pour le samedi 6 septembre, à 14h30, place de l’Hôtel de ville.)


Et en premier lieu : le boycott d’Israël, qui doit devenir total. Comme l’a indiqué Monira Mouhoun, ce boycott concerne chacun d’entre nous, dans ses achats quotidiens. Il vise les produits israéliens mais aussi les entreprises françaises et autres qui participent d’une façon ou d’une autre à la politique criminelle d’Israël. Monira qui a appelé, sous les applaudissements, à ce qu’ "à partir de maintenant, tous les matins, quand on se lèvera, on se pose la question : qu’est-ce que je peux faire aujourd’hui pour la Palestine ?" .

Youssef Idchar a proposé qu’à St-Etienne on fasse le nécessaire pour mettre un terme au jumelage de notre ville avec Nazareth Illit, cette ville coloniale construite face à Nazareth, ville dont le maire Gafsou est un raciste membre du parti d’Avigor Lieberman, qui a proposé d’utiliser la bombe atomique contre les palestiniens de Gaza. Un maire qui a aussi demandé lui la déportation des palestiniens de Nazareth vers Gaza ! C’est une honte que St-Etienne reste jumelée avec Nazareth Illit. Les israéliens doivent savoir que leur politique criminelle n’est pas fréquentable. Et il est proposé d’interpeller par lettre le Maire de St-Etienne pour mettre fin à ce jumelage.
Une lettre aux députés stéphanois est par ailleurs proposée par l’Afps.

Toutes ces actions contribueront à vaincre le sionisme en Palestine-Israël, à mettre fin à la ségrégation, à l’occupation, à l’apartheid, à gagner l’égalité des droits entre tous les êtres humains qui vivront entre la Méditerranée et le Jourdain. Samedi, Aïcha Knis a expliqué ce que signifiait être anti-sioniste...



A Gaza, l’horreur continue. Raji Sourani, directeur du PCHR-centre palestinien des droits de l’homme, de Gaza, indique que ce sont maintenant 1817 palestiniens qui ont été tués, dont 85% sont des civils, et plus de 300 des enfants (en 2008-2009, 1400 palestiniens avaient été tués...).
Raji Sourani nous lance un appel. Il nous dit aussi pourquoi un cessez le feu n’est pas suffisant
A Gaza, où tout est cassé et où le blocus dure depuis presque 8 ans, 1 800 000 êtres humains sont enfermés pour être détruits jour après jour.

Ecole de l’ONU bombardée le 3 août

Quartier de Kan Younis bombardé le 2 août

Gaza, 2 août

Gaza est transformé par l’armée israélienne en abattoir. Les écoles de l’ONU dans lesquelles s’entassent des milliers de réfugiés et de blessés sont sciemment bombardées. Israël affirme ainsi à la face du monde qu’il ne respectera rien, que le droit international et les “lois de la guerre” n’existent pas pour lui.
On en est au point où Moshe Feiglin, le vice-président de la Knesset, le parlement israélien, vient de proposer à Netanyahu un plan de destruction totale, de génocide, de la bande de Gaza. Il appelle à concentrer les palestiniens dans des camps, en attendant qu’ils émigrent vers d’autres pays, et à exterminer tous ceux qui résistent.
Ceci s’appelle un plan de génocide, un appel au génocide, lancé par le vice-président du Parlement israélien !
On peut lire avec effroi la lettre de Feiglin ici “Concentrate” and “exterminate” : Israel parliament deputy speaker’s Gaza genocide plan

Le crime est commis avec le soutien d’Obama, de Hollande-Valls, la passivité de l’ONU de Ban Ki Moon. Leur hypocrisie est totale. C’est de la complicité d’assassinat. Il suffirait qu’ils intiment à ïsraël l’ordre d’arrêter, que le conseil de sécurité de l’ONU décide de sanctions immédiates, pour que la machine de mort s’arrête.

Honte à Obama, qui s’émeut du bombardement d’une école de l’ONU en même temps qu’il livre des munitions pour l’armée israélienne.
Honte au président du conseil de l’Union Européenne Van Rompoy qui dit que “le bain de sang doit cesser” mais qui ne désigne pas l’assassin, et ajoute : « Nous condamnons fermement les tirs continus de roquettes contre Israël, qui menacent sa population. Nous reconnaissons le droit légitime à la défense, mais il doit être proportionné ».
Honte à Hollande qui s’émeut de la capture d’un soldat israélien - “violation barbare” d’un cessez le feu qui n’a jamais existé - soldat qui pourrait bien avoir été tué par l’armée israélienne elle-même, ce vendredi, dans la destruction d’un quartier de Rafah (plus de 100 morts), en application de la “doctrine Hannibal” des généraux israéliens, selon laquelle un soldat prisonnier est plus embêtant pour la suite qu’un soldat mort.
Voir Did Israeli army deliberately kill its own captured soldier and destroy Gaza ceasefire ?
Hollande qui se fait photographier en parlant d’un autre massacre qui a commencé il y a 100 ans, tout en couvrant depuis un mois un massacre qui a lieu en direct aujourd’hui même. Qui bavarde sur un cessez le feu, mais sans bouger le petit doigt. Qu’ils arrêtent de se battre, n’est-ce pas... Aucune condamnation d’Israël. Ce que Netanyahu traduit parfaitement : il peut continuer !

Ces gouvernements ne nous représentent pas. Ce sont les peuples qui vont devoir obliger à réaliser la justice en Palestine-Israël.

Partout dans le monde ont lieu des manifestations. Y compris aux Etats-Unis bien sûr.
Voici une vidéo de la manifestation à Los Angeles le 20 juillet.




Ce 2 août, 50 000 personnes ont manifesté à Washington en direction de la Maison Blanche.

Les Palestiniens d’Israël et de Cisjordanie agissent par dizaines de milliers.
Mustapha Barghouti parle de “soulèvement populaire” en Cisjordanie. Voir : Entretien avec le Dr Mustapha Barghouti

Autre chose qui doit retenir notre attention et faire partie de nos actions : Le jugement des criminels de guerre israéliens. Ce qui a été fait, ce qui est fait à Gaza constitue des crimes de guerre, des crimes contre l’humanité.
Une plainte a été déposée le 25 juillet auprès de la Cour Pénale Internationale par le ministre de la Justice du gouvernement palestinien, et le procureur général de la Cour de Gaza.
On se souvient qu’une première plainte, déposée en 2009, a été enterrée. Si on laisse l’impunité à Israël, ce ne sont pas que les Palestiniens martyrisés qui subissent cette inhumanité. C’est notre humanité à nous, aussi, que l’armée israélienne aura détruit à Gaza.
Les assassins doivent être jugés ! La place de Netanyahu, Lieberman, Bennet, Ya’alon, Gantz est devant la Tribunal Pénal International à La Haye, ainsi que vient de le dire Michel Warschawski depuis Jerusalem.
Mais attention, ce n’est pas fait, parce que déjà des gouvernements européens sont intervenus auprès du gouvernement palestinien pour dire : retirez votre plainte, sinon on va vous supprimer vos rations de survie.
Cette plainte - qui est une plainte pour crime de guerre - il faut la faire aboutir ! Il faut obtenir que la Procureure de la CPI ouvre une enquête, et mette en route les phases d’enquête, d’accusation et de jugement.

Ecouter une interview de Pierre Stambul, co-président de l’union Juive Française pour la Paix
Interview de Pierre Stambul


— 
Roger Dubien
Collectif Liberté-Justice-Palestine.



Des photos de la manifestation du 26 juillet à St-Etienne




Dans la même rubrique :
Le terroriste de Oudine
Journée de la Terre en Palestine
Conférences à St-Etienne samedi 11 mars avec Hazem Jamjoum (Palestine) et vendredi 17 mars avec Tisetso Magama (Afrique du Sud) et Yanis Arab (Palestine)
Eyal Sivan à St-Etienne le 23 juin, Ali Abunimah à Lyon le 10 juillet
Nahla Chahal : Gaza brûle ! Et c’était prévisible.
Cana volume II
Le gouvernement Netanyahu savait que les adolescents étaient morts, alors qu’il poussait au délire raciste.
Lettre ouverte aux Présidents de l’ASSE Roland Romeyer et Bernard Caïazo, à l’entraîneur Christophe Galtier, aux membres du staff, aux joueurs, et aux responsables des clubs de supporters de l’Equipe masculine professionnelle de l’Association Sportive Saint-Etienne.
Arrêtez le massacre ! Levez le blocus de Gaza !
Conférence-débat avec Eric Hazan sur l’occupation en Palestine




Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil