Mon site SPIP

Accueil > Réseau RESF > Non à l’expulsion de M. Dourbekov !

RESF42

Non à l’expulsion de M. Dourbekov !

Rassemblement ce jeudi 27 mars à 18h devant la préfecture de la Loire

jeudi 27 mars 2008

M. Sarkozy avait pourtant déclaré à Sofia le 4 octobre 2007 :
« Chaque fois que quelqu’un est injustement opprimé, ce quelqu’un
devient français automatiquement »

Leïla (11 ans-CM2), Magomed (8 ans-CE1) et Makka (6 ans-CP) apprécieront la formule. Eux qui croyaient que notre pays les protégerait, leur papa, Ahmed Dourbekov a été arrêté mardi 26 mars à la gare de Saint-Etienne, puis placé en
rétention mercredi 26 au centre de Mesnil-Amelot, en région parisienne (le centre de rétention de Lyon est plein !).

Il risque une expulsion imminente.

Son crime ? Simplement venir chercher en France une protection pour ses
enfants. Quel parent français ne demande pas la même chose pour ses
propres enfants ?

La famille Dourbekov est Ingouche, elle est suivie par le comité Tchétchénie Loire Haute-Loire et par le RESF.
Elle a quitté l’Ingouchie et est entrée en France le 21
novembre 2006, le préfet de la Loire a refusé de leur donner un titre de séjour,
Il leur a délivré une obligation de quitter le territoire français. Une
demande de titre de séjour pour raisons humanitaires a été déposée
auprès du Préfet le 28 février dernier, sans réponse autre que la mise
en rétention.

Nous demandons au Préfet de la Loire, M. Christian Decharrière, qu’il
procède à la libération immédiate de monsieur Dourbekov et qu’il lui
attribue un titre de séjour pour raisons humanitaires.

RESF 42 organise un rassemblement jeudi 27 mars à 18h devant la préfecture, merci de nous rejoindre.

Ci-dessous une pétition diffusée sur le quartier où sont les enfants.

- 

télécharger la pétition pour la famille Dourbekov


On peut la signer en ligne sur le site de RESF : http://www.educationsansfrontieres.org/?article12501

Il est proposé d’envoyer le plus possible de mails et surtout de fax à la préfecture pour empêcher que M. Dourbekov soit séparé de ses enfants et expulsé.

 Préfecture de la Loire :  

- Fax : 04 77 21 65 83
- Courriel : pref-loire@loire.pref.gouv.fr
- Préfet : christian.decharriere@loire.pref.gouv.fr
- Directeur de cabinet : laurent.buchaillat@loire.pref.gouv.fr
- Secrétaire général : patrick.ferin@loire.pref.gouv.fr
- Directeur de la réglementation et des libertés publiques : thierry.hebrard@loire.pref.gouv.fr
- Responsable du bureau des étrangers : marc.piselli@loire.pref.gouv.fr


Pour contacter RESF42 
- resf42@yahoo.fr - 04.77.41.33.21 - 06.16 36 73 41
- Adresse postale : RESF 42 Bourse du Travail 4 crs V.Hugo 42000 SAINT-ETIENNE
- permanences tous les vendredis de 18h à 20h à la Bourse du Travail de St Etienne
- infos sur la page Loire du Site Réseau Education Sans Frontières : http://www.educationsansfrontieres.org/

Messages

  • 130 à 150 personnes se sont rassemblées hier soir devant la Préfecture pour s’opposer à la rétention et à l’expulsion de monsieur Dourbekov. cette mobilisation s’est effectuée en moins de 24h.
    Une délégation a été reçue en Préfecture.
    A suivre. Et la mobilisation continue

    • M. Dourbekov a été libéré vendredi soir du centre de rétention

      Bonne nouvelle : M. Dourbekov a été libéré du centre de rétention de Mesnil-Amelot vendredi soir soir, après être passé devant le Juge des Libertés et de la Détention (JLD), qui a décidé de sa libération, pour vice de procédure. Il est arrivé dans la nuit de vendredi à samedi sur St-Etienne et a retrouvé sa femme et ses enfants.
      Il faut aussi bien sûr faire le lien entre cette libération et la mobilisation rapide avec RESF pour empêcher l’expulsion. Près de 150 personnes s’étaient rassemblées devant la Préfecture dès jeudi soir. Et un grand nombre de mails et de fax ont été adressés au Préfet de la Loire.
      Par contre M. Dourbekov est toujours sous le coup d’une OQTF-Obligation de Quitter le Territoire Français. Sa situation n’est donc pas réglée. Et la solidarité continue.