Réseaux citoyens de St-Etienne
Accueil Qui sommes-nous Nous contacter Nous aider Plan du site Admin
   
Vous êtes ici : Réseau Solidarité Rroms > Une centaine de personnes, des familles avec des enfants, mises à la rue à Beaubrun.
A la une
Agenda
Albums photos
Images à la une
Envoyez la musique !
La France insoumise / Jean-Luc Mélenchon
Nous sommes Grecs
Agroécologie
Agriculture paysanne
AMAP et réseau des AMAP
AMAP-Saint-Etienne
L’avenir du mouvement des AMAP
Les Amap dans la Loire
FAQ - De la ferme au quartier
Collectif Zérogm42
Collectif "nourrir l’humanité"
Maison de la semence
G.R.A.I.N. / Via Campesina
Collectif Liberté Justice Palestine
Chroniques pour la Palestine
Moyen-Orient et monde arabe / Georges Corm
Réseau RESF
Réseau Solidarité Rroms
Egalité des droits / Antiracisme
Une école pour tou(te)s
Survie / Françafrique
Quelle connerie la guerre !
Collectif "personne à la rue !"
Justice sociale / Droits sociaux
Assises droits sociaux
Forum des droits sociaux
Logement
Non au CPE !
Santé
Services publics
Travail / Emploi / Retraite
Portail pour l’accès aux droits sociaux
Le travail social dans la crise
Terrain d’entente
Groupe de réflexion "travail travail !"
Réseau salariat
Ecole / Education populaire
Justice écologique
Collectif Action Climat - CLAC
Sortir du nucléaire
Démocratie
Démocratie participative
Porto Alegre/St-Etienne
Libertés
Europe
Sortir du capitalisme
TAFTA
Changer la mondialisation ?
Forums sociaux
Changer la gauche ?
Gouvernement Hollande-Ayrault-Valls
Gouvernement Sarkozy
Chronique d’une élue citoyenne
Ville de Saint-Etienne
Conseil municipal
Elections municipales 2008
C’est notre histoire
Culture / idées
Les Héroïnes
Libres paroles
Des livres, des films, des sites...
Cafés citoyens au Remue-Méninges
Atelier de philosophie
Université Populaire - Laboratoire Social / Collectif Malgré Tout
Médias
Qui sommes-nous
Réseaux/Associations
Une centaine de personnes, des familles avec des enfants, mises à la rue à Beaubrun.
mardi 18 mai 2010, par Georges Günther


Ce matin les familles roumaines qui squattaient, faute de mieux, un immeuble pourri de la rue Preynat à Beaubrun, ont été expulsées. Expulsées sans qu’aucune autre solution ne leur soit proposée. Environ 100 personnes au total avec beaucoup d’enfants, des bébés.
Beaucoup de force de police pour expulser ces familles : des CRS, des policiers nationaux, de nombreux fourgons, les rues du quartier de Beaubrun bloquées, des membres du réseau de solidarité avec les roms empêchés de passer par les CRS. 
Sur place le responsable des forces de police a simplement proposé un hébergement provisoire (pour combien de temps ?) uniquement pour les femmes avec des bébés, mais sans le reste de la famille. Les familles ont bien sûr refusé.
Seules quelques affaires ont pu être récupérées avant que l’immeuble ne soit muré.
Tout le monde est donc à la rue et les forces de police demandent maintenant de dégager le trottoir. Pour aller où ?

Lors d’une rencontre, il y a quelques jours avec un adjoint au maire de St-Etienne, celui-ci a dit que la mairie refusait de trouver des solutions de logements pour ces familles et que celles qui étaient dans l’immeuble de Preynat et de Méon seraient expulsées. Du côté de la préfecture, c’est le silence, elle se contente d’expulser. Le préfet n’a toujours pas organisé la rencontre qu’il s’était engagé à organiser pour discuter du logement et de l’hébergement de ces familles.
Les familles qui avaient trouvé refuge à Preynat sont une partie de celles qui avaient été expulsées de la rue des Armuriers. L’immeuble de Méons est un immeuble réquisitionné il y a deux ans par le réseau de solidarité suite à l’expulsion des familles de Montplaisir et au refus de la mairie et de la préfecture de les reloger.

Encore une fois le scénario recommence. Les enfants rescolarisés à grande peine, après leur départ des Armuriers, par les efforts des membres du réseau de solidarité et les enseignants, vont être une deuxième fois dans l’année déscolarisés. Quel écart entre les déclarations pour la commémoration de l’anniversaire de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant et les actes.

Si vous êtes libres, il y a besoin de monde sur place pour aider les familles.

Georges Günther

Voir : http://www.solidarite-rroms.fr




Dans la même rubrique :
Florilège de mauvaise foi du maire de St-Etienne
La discussion sur la situation des Roms au Conseil municipal et au CCAS de St-Etienne, et à l’Assemblée Nationale...
Une première famille installée dans un logement, grâce à la ville de St-Chamond
Des solutions dignes pour les familles et enfants Rroms expulsées de Montplaisir !
Dans l’agglomération stéphanoise, des centaines de solutions sont possibles pour reloger les familles Roms.
La ville de St-Etienne fait leur fête aux enfants Rroms
“Adressez-vous à la Préfecture et au conseil général”
La municipalité doit revenir au dialogue et accepter le droit de ces familles à un habitat décent et durable.
Le Maire de St-Etienne a fait expulser brutalement ce matin les familles et les enfants Rroms de Montplaisir
Rroms : les départs ANAEM, une drôle d’histoire...




Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil