Réseaux citoyens de St-Etienne
Accueil Qui sommes-nous Nous contacter Nous aider Plan du site Admin
   
Vous êtes ici : Ville de Saint-Etienne > St-Etienne : le maire veut supprimer 500 emplois en 5 ans..
A la une
Agenda
Albums photos
Images à la une
Envoyez la musique !
La France insoumise / Jean-Luc Mélenchon
Nous sommes Grecs
Agroécologie
Agriculture paysanne
AMAP et réseau des AMAP
AMAP-Saint-Etienne
L’avenir du mouvement des AMAP
Les Amap dans la Loire
FAQ - De la ferme au quartier
Collectif Zérogm42
Collectif "nourrir l’humanité"
Maison de la semence
G.R.A.I.N. / Via Campesina
Collectif Liberté Justice Palestine
Chroniques pour la Palestine
Moyen-Orient et monde arabe / Georges Corm
Réseau RESF
Réseau Solidarité Rroms
Egalité des droits / Antiracisme
Une école pour tou(te)s
Survie / Françafrique
Quelle connerie la guerre !
Collectif "personne à la rue !"
Justice sociale / Droits sociaux
Assises droits sociaux
Forum des droits sociaux
Logement
Non au CPE !
Santé
Services publics
Travail / Emploi / Retraite
Portail pour l’accès aux droits sociaux
Le travail social dans la crise
Terrain d’entente
Groupe de réflexion "travail travail !"
Réseau salariat
Ecole / Education populaire
Justice écologique
Collectif Action Climat - CLAC
Sortir du nucléaire
Démocratie
Démocratie participative
Porto Alegre/St-Etienne
Libertés
Europe
Sortir du capitalisme
TAFTA
Changer la mondialisation ?
Forums sociaux
Changer la gauche ?
Gouvernement Hollande-Ayrault-Valls
Gouvernement Sarkozy
Chronique d’une élue citoyenne
Ville de Saint-Etienne
Conseil municipal
Elections municipales 2008
C’est notre histoire
Culture / idées
Les Héroïnes
Libres paroles
Des livres, des films, des sites...
Cafés citoyens au Remue-Méninges
Atelier de philosophie
Université Populaire - Laboratoire Social / Collectif Malgré Tout
Médias
Qui sommes-nous
Réseaux/Associations
St-Etienne : le maire veut supprimer 500 emplois en 5 ans..
Grèves cette semaine dans plusieurs services à l’initiative de la CGT. Pétition pour défendre les postes de travail à la Médiathèque de Tarentaize...
jeudi 5 février 2015


Pendant quelques jours, on a pu entendre des discours - parfois même officiels - indiquant que la cohésion sociale, la mise en oeuvre réelle des principes Liberté-Egalité-Fraternité et de la laïcité exigeait que toutes les institutions et services publics soient renforcés et redéveloppés et que les moyens nécessaires y soient consacrés.
Invité à la Médiathèque le 16 janvier, le Juge Serge Portelli avait d’ailleurs relevé combien les évènements en cours en France exigeait de tourner le dos à "l’idéologie gestionnaire" et aux logiques comptables austéritaires qui règnent depuis 30 ans (Voir)
Dans le contexte des attentats de Paris, il était difficile aux responsables politiques acquis au néolibéralisme de trop la ramener là-dessus. Mais quelques jours auront suffit. Pour faire plus de "sécuritaire" et restreindre les libertés, ils sont pour. Pour arrêter de démanteler les services publics, ils sont contre.

Le maire UMP de St-Etienne Perdriau a ainsi annoncé la suppression de 500 emplois en 5 ans dans les services municipaux. Les CDD - le plus souvent des jeunes, mais dont certains ont déjà travaillé 4 ou 9 ans à la mairie sans être titularisés - seront licenciés. Les départs en retraite ne seront quasiment pas remplacés. Au nom des économies, prétend le maire, qui vient apparemment de gaspiller 100 000 euros pour la cérémonie des voeux.
Plusieurs centaines d’employés municipaux ont manifesté au conseil municipal lundi 2 février, et Jérôme Valla, de la CGT, s’est adressé aux élus. Mais aucune prise en compte de la part du maire...

A la Médiathèque de Tarentaize, ces décisions remettent en cause le fonctionnement, parce que les contractuels sont devenus indispensables. 5 CDD sont virés (2 fin janvier, 2 fin février et 1 à la bibliothèque de Tréfilerie). Le poste de médiatrice avec le quartier est ainsi supprimé, le portage des livres à domicile aussi, et il n’y aura plus personne à l’accueil dans la salle jeunesse le mardi matin et le vendredi matin... C’est le fonctionnement même de l’équipement qui est atteint. Et en plus avec cette réduction du service public la semaine, le maire veut ouvrir la bibliothèque le dimanche, histoire sans doute d’apporter sa pierre au forcing patronal pour la mise en place du travail du dimanche...

Une pétition est lancée, à signer pour soutenir le personnel qui défend la médiathèque.

Télécharger la pétition pour la médiathèque - 100.6 ko
Télécharger la pétition pour la médiathèque


  Dernière minute Médiathèque...
Ce 5 février, devant la mobilisation des personnels, le maire vient de mettre en place un moratoire de 3 mois pendant lesquels les contrats sont prolongés jusqu’au 30 avril. Les deux contractuels licenciés le 31 janvier sont réintégrés. Les contrats se terminant en février sont prolongés jusqu’au 30 avril. Le contrat de la médiatrice est prolongé d’un an.
Mais pour Terrenoire et Tréfilerie, pas de remplacement.
La pétition continue. Il faut sortir de la précarité et embaucher durablement ces personnes indispensables au fonctionnement du service public.




Dans la même rubrique :
Punir les pauvres, enrichir et couvrir les plus riches
Maison Peurière : de l’embarras, mais pas plus de regrets que ça...
Mais que devient le Grand Projet de Ville ?
La dimension humaine
Les habitants-citoyens veulent être partie prenante.
Saint-Etienne...
Conseil citoyen du budget participatif : un peu d’air frais sous le ciel stéphanois
Quels choix pour les cantines scolaires de Saint-Etienne ?
Voici le programme des opérations 2005-2008...
Marche pour Aziz et sa famille, contre la violence, pour le respect de la vie, la justice et la fraternité




Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil