Réseaux citoyens de St-Etienne
Accueil Qui sommes-nous Nous contacter Nous aider Plan du site Admin
   
Vous êtes ici : Quelle connerie la guerre ! > L’UJFP appelle à s’opposer à la préparation d’une nouvelle guerre contre l’Iran
A la une
Agenda
Albums photos
Images à la une
Envoyez la musique !
La France insoumise / Jean-Luc Mélenchon
Nous sommes Grecs
Agroécologie
Agriculture paysanne
AMAP et réseau des AMAP
AMAP-Saint-Etienne
L’avenir du mouvement des AMAP
Les Amap dans la Loire
FAQ - De la ferme au quartier
Collectif Zérogm42
Collectif "nourrir l’humanité"
Maison de la semence
G.R.A.I.N. / Via Campesina
Collectif Liberté Justice Palestine
Chroniques pour la Palestine
Moyen-Orient et monde arabe / Georges Corm
Réseau RESF
Réseau Solidarité Rroms
Egalité des droits / Antiracisme
Une école pour tou(te)s
Survie / Françafrique
Quelle connerie la guerre !
Collectif "personne à la rue !"
Justice sociale / Droits sociaux
Assises droits sociaux
Forum des droits sociaux
Logement
Non au CPE !
Santé
Services publics
Travail / Emploi / Retraite
Portail pour l’accès aux droits sociaux
Le travail social dans la crise
Terrain d’entente
Groupe de réflexion "travail travail !"
Réseau salariat
Ecole / Education populaire
Justice écologique
Collectif Action Climat - CLAC
Sortir du nucléaire
Démocratie
Démocratie participative
Porto Alegre/St-Etienne
Libertés
Europe
Sortir du capitalisme
TAFTA
Changer la mondialisation ?
Forums sociaux
Changer la gauche ?
Gouvernement Hollande-Ayrault-Valls
Gouvernement Sarkozy
Chronique d’une élue citoyenne
Ville de Saint-Etienne
Conseil municipal
Elections municipales 2008
C’est notre histoire
Culture / idées
Les Héroïnes
Libres paroles
Des livres, des films, des sites...
Cafés citoyens au Remue-Méninges
Atelier de philosophie
Université Populaire - Laboratoire Social / Collectif Malgré Tout
Médias
Qui sommes-nous
Réseaux/Associations
L’UJFP appelle à s’opposer à la préparation d’une nouvelle guerre contre l’Iran
jeudi 4 octobre 2007


Le congrès de l’Union Juive Française pour la Paix s’est tenu du 28 au 30 septembre 2007 à Paris avec la participation de délégués de toute la France.

Travaillant en ateliers puis en plénière, le congrès a fait le bilan de son activité. Sans se cacher les difficultés, il a pu constater les progrès réalisés dans la visibilité de l’UJFP, tant par son activité propre à Paris et dans les régions que par la qualité reconnue de sa Revue « de l’Autre Côté », ainsi que par la tenue de son site internet.

Dans le débat sur la situation au Moyen-Orient, le congrès qui s’est ouvert sur une intervention de Ilan Halevy a pu bénéficier d’une table ronde autour des problématiques qui intéressent l’UJFP avec la participation de Madame Hind Khoury, déléguée de la Palestine en France, de Dominique Vidal, historien et journaliste (Le Monde Diplomatique), de Nahala Chahal, coordinatrice des missions de protection du peuple palestinien (CCIPPP), et de Denis Sieffert, directeur de la rédaction de Politis.

Tous les quatre ont souligné l’importance à leurs yeux de l’existence et de l’expression d’une organisation juive clairement anticolonialiste, et donc militant résolument pour les droits du peuple palestinien.

Car le congrès s’est tenu à un moment particulièrement critique. La conférence internationale qui pourrait se tenir à Washington en novembre ne semble pas être une conférence de paix, mais un rideau de fumée destiné a dissimuler à la communauté internationale la stratégie du gouvernement américain répondant à l’enlisement en Irak et en Afghanistan par la fuite en avant dans une nouvelle guerre contre l’Iran. La motion votée à l’unanimité du congrès précise que :

« L’UJFP se prononce sans aucune réserve contre la guerre, parce qu’elle ne peut en aucun cas être une solution, même la dernière, qu’au contraire elle n’a fait qu’aggraver la situation des peuples qu’elle a atteint, comme en Irak. Elle ne peut qu’être source de malheur plus grand pour toutes les populations de la région et pour l’humanité toute entière.

L’UJFP ne se laissera enfermer dans la rhétorique de propagande guerrière, véritable conditionnement des opinions qui dit que si l’on ne soutient pas l’attaque contre l’Iran cela signifie que l’on soutient l’Iran ou le gouvernement iranien.

L’UJFP est particulièrement appelée à se prononcer contre cette guerre parce que pour la première fois une des causes principales énoncées est que l’Iran aurait pour objectif d’éradiquer Israël et tous les juifs. L’UJFP est particulièrement sensible à l’extrême gravité de l’impact mondial d’une guerre qui serait faite « au nom des juifs ». L’UJFP dénonce une guerre qui se veut préventive, prétend se passer du mandat de l’ONU et montre ainsi la volonté d’achever de détruire l’édifice du droit international péniblement élaboré depuis la fin de seconde guerre mondiale...

Enfin parce que La Palestine, comme Etat, ou même comme cause, semble devoir être engloutie dans cette guerre et la reconfiguration programmée du Moyen-Orient, et aussi parce que l’actuel gouvernement français semble partager les visées guerrières des gouvernements américains et israéliens, l’UJFP doit tout faire pour combattre cette perspective, en œuvrant à la construction d’un mouvement anti guerre le plus large possible en France et internationalement. »

L’année 2008, sera le 60° anniversaire de la Naqba, marquée par l’expulsion de 800 000 palestiniens de leurs terres, la destruction de leur société et la proclamation unilatérale de l’Etat d’Israël, l’UJFP participera pleinement aux initiatives des collectifs, comités et associations pour la Palestine, locaux, nationaux, européens et internationaux et prendra toute sa place dans les actions de protestation contre la continuation de l’injustice et pour exiger que les Palestiniens recouvrent la plénitude de leurs droits.

Le site web de l’UJFP




Dans la même rubrique :
Alain Gresh à St-Etienne : les problèmes de nos sociétés sont d’abord des problèmes sociaux...
Israël dans le contexte du “clash des civilisations”
Le régime de guerre aujourd’hui
Non à une extension de la guerre au Moyen-Orient ! Non à la guerre contre l’Iran !
Forte manifestation anti-guerre/anti-Bush samedi 5 juin à Paris.
Des identités, une résistance.
La guerre du Liban : crimes de guerre et échec militaire
Non aux nouvelles guerres coloniales
Thomas Coutrot : "Les élites politiques ne cherchent plus à susciter l’espoir mais à jouer sur la peur" - Appel collectif : "A qui sert leur guerre ?"
Appel pour les Tutsi congolais.




Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil