Réseaux citoyens de St-Etienne
Accueil Qui sommes-nous Nous contacter Nous aider Plan du site Admin
   
Vous êtes ici : Ville de Saint-Etienne > Elections municipales 2008 > Une victoire qui en appelle d’autres
A la une
Agenda
Albums photos
Images à la une
Envoyez la musique !
La France insoumise / Jean-Luc Mélenchon
Nous sommes Grecs
Agroécologie
Agriculture paysanne
AMAP et réseau des AMAP
AMAP-Saint-Etienne
L’avenir du mouvement des AMAP
Les Amap dans la Loire
FAQ - De la ferme au quartier
Collectif Zérogm42
Collectif "nourrir l’humanité"
Maison de la semence
G.R.A.I.N. / Via Campesina
Collectif Liberté Justice Palestine
Chroniques pour la Palestine
Moyen-Orient et monde arabe / Georges Corm
Réseau RESF
Réseau Solidarité Rroms
Egalité des droits / Antiracisme
Une école pour tou(te)s
Survie / Françafrique
Quelle connerie la guerre !
Collectif "personne à la rue !"
Justice sociale / Droits sociaux
Assises droits sociaux
Forum des droits sociaux
Logement
Non au CPE !
Santé
Services publics
Travail / Emploi / Retraite
Portail pour l’accès aux droits sociaux
Le travail social dans la crise
Terrain d’entente
Groupe de réflexion "travail travail !"
Réseau salariat
Ecole / Education populaire
Justice écologique
Collectif Action Climat - CLAC
Sortir du nucléaire
Démocratie
Démocratie participative
Porto Alegre/St-Etienne
Libertés
Europe
Sortir du capitalisme
TAFTA
Changer la mondialisation ?
Forums sociaux
Changer la gauche ?
Gouvernement Hollande-Ayrault-Valls
Gouvernement Sarkozy
Chronique d’une élue citoyenne
Ville de Saint-Etienne
Conseil municipal
Elections municipales 2008
C’est notre histoire
Culture / idées
Les Héroïnes
Libres paroles
Des livres, des films, des sites...
Cafés citoyens au Remue-Méninges
Atelier de philosophie
Université Populaire - Laboratoire Social / Collectif Malgré Tout
Médias
Qui sommes-nous
Réseaux/Associations
Une victoire qui en appelle d’autres
mardi 19 février 2008, par Roger Dubien


Ce texte est paru dans le numéro de février 2008 du magazine municipal "Aujourd’hui Saint-Etienne", dans la rubrique "Tribune Libre" des élus.

Il n’y aura pas de cultures de maïs OGM Monsanto 810 en 2008 en France. Au bout de 10 ans de mobilisations paysannes et citoyennes, le rapport de la “haute autorité provisoire” a recensé à propos de ce maïs pesticide “des faits scientifiques négatifs nouveaux impactant la faune et la flore”, et la décision d’activer la “clause de sauvegarde” est obtenue. Mais on n’en a pas fini avec les OGM, parce que les multinationales des semences et de l’industrie chimique y voient un moyen de contrôler l’agriculture et l’alimentation mondiale, avec de gros profits pour elles, même si c’est au prix de risques énormes pour la santé publique et l’environnement. Nous devons maintenant nous occuper des importations de soja et de maïs OGM pour le bétail. Obtenir des députés et des sénateurs que la loi votée au printemps prochain garantisse la liberté et le droit de produire sans OGM. Notre ville pourrait montrer l’exemple en décidant d’exclure les aliments OGM directs ou indirects de l’approvisionnement des cantines scolaires.

Cette victoire prouve que ceux qui sont “au pouvoir” ne peuvent pas faire n’importe quoi quand les citoyens s’en occupent, quand la société civile est mobilisée. La leçon vaut d’être retenue lorsque l’on pense aux défis que notre ville et notre société doivent affronter : consacrer l’argent public à l’éducation, permettre à chacun de travailler, réduire les inégalités et garantir à chaque être humain un revenu permettant de vivre dignement, inventer de nouvelles formes de démocratie et gérer la ville avec ses habitants, arrêter le pillage de la planète et construire un monde solidaire, empêcher les expulsions des sans papiers, reprendre en main la gestion des biens communs - par exemple à St-Etienne, l’eau - aujourd’hui confisqués par les firmes...
L’intervention citoyenne, la construction de projets alternatifs sont un chemin pour changer la société. Ce sont les forces sur lesquelles on devrait s’appuyer pour construire l’avenir de notre ville.

Roger Dubien
conseiller municipal,
participant aux réseaux citoyens de St-Etienne




Dans la même rubrique :
Saint-Etienne : un budget démocratie zéro.
OGM : agissons pour un moratoire !
Pour un budget participatif à St-Etienne
Le collectif du 17 octobre verse plusieurs propositions, dans le débat des municipales à St-Etienne, pour faire reculer les injustices et la misère.
L’après Grenelle à St-Etienne...
Pour que la société civile stéphanoise prenne la parole
Les AMAP : du concret pour un autre mode de développement
Le “nouveau St-Etienne” : pour qui ?
Pour des municipalités ouvertes aux alternatives et aux projets construits par les citoyens
L’école à St-Etienne : il faut qu’on en parle !




Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil