Réseaux citoyens de St-Etienne
Accueil Qui sommes-nous Nous contacter Nous aider Plan du site Admin
   
Vous êtes ici : Quelle connerie la guerre ! > “La guerre est la vôtre, les morts sont les nôtres” 
A la une
Agenda
Albums photos
Images à la une
Envoyez la musique !
La France insoumise / Jean-Luc Mélenchon
Nous sommes Grecs
Agroécologie
Agriculture paysanne
AMAP et réseau des AMAP
AMAP-Saint-Etienne
L’avenir du mouvement des AMAP
Les Amap dans la Loire
FAQ - De la ferme au quartier
Collectif Zérogm42
Collectif "nourrir l’humanité"
Maison de la semence
G.R.A.I.N. / Via Campesina
Collectif Liberté Justice Palestine
Chroniques pour la Palestine
Moyen-Orient et monde arabe / Georges Corm
Réseau RESF
Réseau Solidarité Rroms
Egalité des droits / Antiracisme
Une école pour tou(te)s
Survie / Françafrique
Quelle connerie la guerre !
Collectif "personne à la rue !"
Justice sociale / Droits sociaux
Assises droits sociaux
Forum des droits sociaux
Logement
Non au CPE !
Santé
Services publics
Travail / Emploi / Retraite
Portail pour l’accès aux droits sociaux
Le travail social dans la crise
Terrain d’entente
Groupe de réflexion "travail travail !"
Réseau salariat
Ecole / Education populaire
Justice écologique
Collectif Action Climat - CLAC
Sortir du nucléaire
Démocratie
Démocratie participative
Porto Alegre/St-Etienne
Libertés
Europe
Sortir du capitalisme
TAFTA
Changer la mondialisation ?
Forums sociaux
Changer la gauche ?
Gouvernement Hollande-Ayrault-Valls
Gouvernement Sarkozy
Chronique d’une élue citoyenne
Ville de Saint-Etienne
Conseil municipal
Elections municipales 2008
C’est notre histoire
Culture / idées
Les Héroïnes
Libres paroles
Des livres, des films, des sites...
Cafés citoyens au Remue-Méninges
Atelier de philosophie
Université Populaire - Laboratoire Social / Collectif Malgré Tout
Médias
Qui sommes-nous
Réseaux/Associations
LA CCIPPP
“La guerre est la vôtre, les morts sont les nôtres” 
vendredi 19 mars 2004


Nous publions ci-dessous l’appel de la CCIPPP - Campagne Civile Internationale pour la Protection du Peuple Palestinien - pour la journée du 20 mars contre la guerre, et sa prise de position au lendemain des attentats de Madrid.

Voir sur le site de la CIPPP

Tous dans la rue le 20 mars pour dénoncer la guerre, cette machine à fabriquer la catastrophe et pour la stopper.

 Manifestation à Paris : à partir de 14 heures place de la Bastille 

-  En soutien actif avec la lutte du peuple irakien, pour le retrait immédiat des troupes d‘occupation, pour sa liberté et son droit à l’auto-determination.

-  En soutien actif avec la lutte du peuple palestinien pour ses droits nationaux, pour l’envoi immédiat d’une force de protection internationale.

Les attentats contre des populations civiles ont frappé cette fois la capitale de l’Etat espagnol, Madrid. Comme tous les actes similaires, il s’agit d’une abomination abjecte. Il n’y a aucune raison au monde, aucune cause, aucun objectif escompté, qui pourraient justifier une telle horreur. Ceux qui prétendent que ces pratiques représentent un moyen de pression sur les pouvoirs répressifs ou guerriers, quels qu’ils soient, rendent un service inestimable à ces derniers. Les intentions là-dessus sont dénuées de valeur. Il est clair que notre position ne peut être traversée par aucune sorte de complaisance :

Ces actes sont terroristes, ils sont condamnables sans appel, sans hésitation, n’importe où qu’ils se produisent.

Il est par contre des raccourcis pratiqués qui ne sont pas, eux aussi, innocents. Ils visent à falsifier la réalité. Ainsi la lutte du peuple palestinien pour son existence et ses droits, sa résistance à toutes les formes d’écrasement et d’humiliation qu’il subit depuis de longues années, se voient résumées aux attentats suicides. Ainsi, Ben Laden représente l’Islam. Mieux, ils se superposent. La religion musulmane, la civilisation qui s’en réclame ou qu’elle a engendré, les peuples où l’Islam est majoritaire et chaque individu musulman sont rapportés à Ben laden. L’énormité de cette entreprise mensongère est sans précédent. Elle a pourtant une fonction bien réelle : confectionner un ennemi planétaire qui justifie l’exercice du pouvoir selon des modalités de guerre globale et permanente. Ainsi sont justifiées directement les guerres coloniales, dites parfois préventives, justifié le déni des droits de certains peuples, justifiée la répression dans chaque pays sous couvert de plans anti-terroristes étendus aux pratiques liées aux revendications sociales, justifiées les discriminations racistes...

Il est aussi des omissions encore moins innocentes qui visent à masquer la réalité. Ainsi les opérations de massacres collectifs menées par les autorités israéliennes contre la population palestinienne, à Gaza souvent mais aussi en Cisjordanie, qui font des dizaines de victimes à chaque fois, sont du terrorisme d’Etat. Les guerres en Irak, en Afghanistan, en Tchéchenie et ailleurs, menées par des pouvoirs “ démocratiquement élus” sont du terrorisme d’Etat. Bush n’est pas plus respectable, pas plus fréquentable que Ben Laden. Sharon aussi.

Ceux qui n’en prennent pas compte deviennent les complices du terrorisme. Se contenter de “condamner le terrorisme” sans se préoccuper de l’utilisation qu’en font les pouvoirs hégémoniques est une forme de démission intellectuelle et pratique hypocrite et extrêmement dangereuse.

Voici, pour les oublieux, la position adoptée par l’appel des mouvements sociaux à la fin du FSM de Mumbai, janvier 2004. Nous continuons à y adhérer : “Nous luttons contre toute forme de terrorisme, y compris le terrorisme d’Etat, de même que nous nous opposons à l’utilisation de la prétendue "lutte contre le terrorisme" pour criminaliser les mouvements populaires et les militants sociaux. Aux quatre coins de la planète, les dites lois contre le terrorisme restreignent les droits civils et les libertés démocratiques.”

Que ceux qui veulent justifier leur rétraction de la mobilisation contre la guerre, la tiédeur de leur solidarité active avec la lutte du peuple irakien et celle du peuple palestinien, que ceux-là prennent exemple sur la réaction populaire en Espagne après les horribles attentats de Madrid. Le slogan là-bas dit : “la guerre est la vôtre, les morts sont les nôtres”. C’est aussi le sens du vote dans les élections législatives qui a sanctionné Aznar va-en-guerre et allié de Bush .

Les Espagnols ne se sont pas trompés de colère !

La CCIPPP.




Dans la même rubrique :
La France, Israël et le marché de l’armement
Des identités, une résistance.
" Le Printemps de Beyrouth a commencé, plus personne ne peut l’écraser par les chars"
Appel pour les Tutsi congolais.
Exiger l’application et le respect du Droit pour le peuple palestinien.
La société en lutte contre les promoteurs de la guerre des civilisations
L’UJFP appelle à s’opposer à la préparation d’une nouvelle guerre contre l’Iran
Dernières nouvelles de la guerre
Ils ont décidé une nouvelle guerre, contre l’Iran ?
Les néo-barbares




Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil