Réseaux citoyens de St-Etienne
Accueil Qui sommes-nous Nous contacter Nous aider Plan du site Admin
   
Vous êtes ici : Culture / idées > La Rabbia eccetera : Au Gran Lux, journées Pasolini du 10 au 15 septembre
A la une
Agenda
Albums photos
Images à la une
Envoyez la musique !
La France insoumise / Jean-Luc Mélenchon
Nous sommes Grecs
Agroécologie
Agriculture paysanne
AMAP et réseau des AMAP
AMAP-Saint-Etienne
L’avenir du mouvement des AMAP
Les Amap dans la Loire
FAQ - De la ferme au quartier
Collectif Zérogm42
Collectif "nourrir l’humanité"
Maison de la semence
G.R.A.I.N. / Via Campesina
Collectif Liberté Justice Palestine
Chroniques pour la Palestine
Moyen-Orient et monde arabe / Georges Corm
Réseau RESF
Réseau Solidarité Rroms
Egalité des droits / Antiracisme
Une école pour tou(te)s
Survie / Françafrique
Quelle connerie la guerre !
Collectif "personne à la rue !"
Justice sociale / Droits sociaux
Assises droits sociaux
Forum des droits sociaux
Logement
Non au CPE !
Santé
Services publics
Travail / Emploi / Retraite
Portail pour l’accès aux droits sociaux
Le travail social dans la crise
Terrain d’entente
Groupe de réflexion "travail travail !"
Réseau salariat
Ecole / Education populaire
Justice écologique
Collectif Action Climat - CLAC
Sortir du nucléaire
Démocratie
Démocratie participative
Porto Alegre/St-Etienne
Libertés
Europe
Sortir du capitalisme
TAFTA
Changer la mondialisation ?
Forums sociaux
Changer la gauche ?
Gouvernement Hollande-Ayrault-Valls
Gouvernement Sarkozy
Chronique d’une élue citoyenne
Ville de Saint-Etienne
Conseil municipal
Elections municipales 2008
C’est notre histoire
Culture / idées
Les Héroïnes
Libres paroles
Des livres, des films, des sites...
Cafés citoyens au Remue-Méninges
Atelier de philosophie
Université Populaire - Laboratoire Social / Collectif Malgré Tout
Médias
Qui sommes-nous
Réseaux/Associations
La Rabbia eccetera : Au Gran Lux, journées Pasolini du 10 au 15 septembre
jeudi 10 septembre 2015, par Roger Dubien


Au printemps, le Méliès avait, après avoir diffusé le Pasolini d’Abel Ferrara, programmé 3 films de Pier Paolo Pasolini : Médée, Salo, et Mamma Roma. En septembre, c’est le Gran Lux qui propose plusieurs journées construites autour de  La Rabbia, la Ricotta, et Carnet pour une Orestie africaine . Et d’une  conférence de Hervé Joubert-Laurencin , Professeur d’esthétique et d’histoire du cinéma spécialiste de Pasolini, qui a entre autres traduit le livre de poèmes de Pasolini "Le dada du sonnet"...
Autour de Pasolini, 11 autres artistes sont invités. Voici le programme complet de ces journées :

Télécharger le programme complet des 10-16 septembre au Gran Lux - 655.1 ko
Télécharger le programme complet des 10-16 septembre au Gran Lux

-  La Rabbia - La Rage : ce sera vendredi 11 septembre à 20h.
Voici un extrait (Marilyn - ici en italien et anglais) :

La projection sera suivie à 21h30 de l’intervention d’Hervé Joubert-Laurencin : "De La Rabbia à Pétrole - Pasolini : Fragments et appunti"

-  La Ricotta : ce sera samedi 12 à 18h30 et lundi 14 à 20h.

-  Carnet pour une Orestie africaine (des repérages en Afrique pour un film qui n’a jamais été fait...) ce sera dimanche 13 à 20h30.

Tout ceci se passe au Gran Lux, site Mosser, 11 rue de l’Egalerie à St-Etienne (près de Bellevue)
www.granlux.org - tel : 04 77 25 44 82

L’entrée est gratuite (avec adhésion demandée à l’association : 2 euros)
Vendredi, samedi et dimanche, il y aura cantine le soir.


Pasolini : Faire se lever une rage poétique

Pier Paolo Pasolini a été assassiné il y a 40 ans, en novembre 1975. Mais continue à nous parler, à travers ces films, ses textes, ses poèmes.
Que nous dit-il au fond - lui qui sentait monter un nouveau fascisme -, pour comprendre la fin du 20ème siècle et le début du 21ème ?
Pasolini, c’est le cinéma, la poésie, la politique : "contre la normalité politique des années d’après-guerre, il faut faire se lever une rage poétique..."

La Rabbia (film réalisé en 1963, après un premier poème du même nom en 1960), est un long poème sur des images des actualités des années d’après-guerre 1945-1960.
-  Ecouter un extrait de "La rage" par Stanislas Nordey : http://www.franceculture.fr

-   A noter qu’un livre "Pier paolo Pasolini, La rage" (1ère traduction en français du poème, réalisée par Patricia Atzei et Benoît Casas) est paru en 2014 (ed. Nous, coll. Now).

« Pétrole », le roman inachevé de Pier Paolo Pasolini, a été publié par Gallimard en 2006.
Voir : http://www.cinematheque.fr
Pasolini s’était lancé dans l’écriture d’un ouvrage monumental, défini comme "une sorte de testament, de récapitulation de toute sa vie artistique, professionnelle et personnelle"...

Pour se mettre dans l’ambiance et les questions de Pasolini...

-  Le beau site Pasolini Roma : http://www.pasoliniroma.com/# !/fr/map








-  Une conférence de Hervé Joubert-Laurencin




-  Une conférence en 3 parties de Georges Didi-Huberman :

https://www.youtube.com/watch ?v=h622NTQNzXI

https://www.youtube.com/watch ?v=netmAKPDibg

https://www.youtube.com/watch ?v=d5UOF_f_81Q

-   Un livre de Georges Didi-Huberman : "Sentir le grisou" (Les Éditions de Minuit, coll. « Fables du temps », 2014)
Pour une présentation de ce livre, voir "Guetter les catastrophes, parler au présent historique. Pasolini vu par Didi-Huberman" un texte de Roberta Agnese dans la revue Acta fabula, vol. 15, n° 10, Notes de lecture, Décembre 2014 :
http://www.fabula.org/acta/document9016.php
Avec cette référence à Hannah Arendt : "Alors il conviendrait sans doute de remarquer que l’appel à la pensée se fit entendre dans l’étrange entre-deux qui s’insère parfois dans le temps historique où non seulement les historiens mais les acteurs et les témoins, les vivants eux-mêmes, prennent conscience d’un intervalle dans le temps qui est entièrement déterminé par des choses qui ne sont plus et par des choses qui ne sont pas encore. Dans l’histoire, ces intervalles on montré plus d’une fois qu’ils peuvent recéler le moment de la vérité." (Hannah Arendt, La Crise de la culture...)

-  Une courte intervention de Pasolini sur fascisme et société de consommation

-   Le livre "Ecrits corsaires" publié en 2009, qui regroupe des textes d’interventions de Pasolini dans des journaux dans ses dernières années, en 1973 et 1974.














Et pour finir, une chanson écrite 30 ans après la mort de Pasolini...




Dans la même rubrique :
Pour l’instauration d’un droit d’auteur fixe et garanti.
La décadence sécuritaire
Repères du monde arabo-musulman : le programme du cycle de formation 2004-2005
Les Tsunamis de la dette
Un appel pour le cinéma Le France : devenez associés de la nouvelle société coopérative des 3C
Rencontre avec Marylène Patou-Mathis autour de ses livres et de ses recherches sur la préhistoire
“Un pour la route”, spectacle autour de deux œuvres d’Harold Pinter : "Un pour la route" et son discours "Art, Vérité et Politique"
Danses // Femmes // Origines avec Héla Fattoumi
Edgar Morin : "Penser global"
Sauver la salle du Mandrak




Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil